peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

En peinture à l'huile, on appelle broyage le mélange du pigment en poudre avec le liant. Broyer un matériau, c'est le réduire en poudre ; autrefois, cette opération se faisait sur une pierre polie, avec adjonction d'un liquide pour maintenir la poussière de pigment. Pour la peinture à l'huile, on broyait généralement à l'eau, puis on laissait sécher les pains de poudre pigmentaire, avant de les broyer à nouveau, avec de l'huile ; certains pigments comme le massicot ou le minium devaient se broyer directement à l'huile pour ne pas perdre leur couleur14.
Nettoyez vos pinceaux sales avec des chiffons propres, puis passez-les dans de l'essence de térébenthine, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de peinture qui sorte du pinceau. Faites la même chose pour tous les pinceaux utilisés. Sous l'eau courante tiède, avec un savon doux lavez le pinceau directement sur le savon, comme si vous étiez en train de peindre littéralement sur le savon. Dans la direction des soies jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de peinture qui s'écoule du pinceau. Caressez délicatement les soies du pinceau entre votre index et le pouce, sous l'eau courante, en vous assurant qu'aucun des poils ne soit courbé, tordu ou cassé. Tout cela est contraignant, mais c'est la seule solution pour garder son matériel en bon état. La peinture à l'huile détruira les pinceaux mal lavés. Un autre conseil : refermez bien les couvercles des pots d'essence de térébenthine et de médium jusqu'à la prochaine utilisation, même si ces produits ont un aspect trouble. Lorsque l'essence de térébenthine agit, le pigment de la peinture coule lentement au fond de la bouteille et l'essence de térébenthine remonte à la surface. Lors de votre prochaine séance, vous aurez de l'essence de térébenthine propre. Il vous suffira de la verser dans un récipient propre et d'essuyer les pigments restés au fond. Vous pouvez bien entendu reverser l'essence de térébenthine dans sa bouteille d'origine. (Cela permet d'économiser beaucoup d'argent !).
La maîtrise de la peinture à l’huile ne se fait pas en quelques temps. Certes, différentes techniques sont proposées mais l’application régulière aide plus à devenir un bon peintre qui manie bien l’huile et les pinceaux.  Que vous soyez novice ou professionnel, nous vous invitons à nous suivre pour maîtriser toutes les techniques de la peinture à l’huile.

Si c’est pour peindre à l’acrylique : Rien de mieux que le pinceau en poil synthétique (faits de nylon ou perlon). Vous en avez de différentes sortes, certains un peu plus souples que d’autres. Mais en règle général c’est une fibre résistante, douce et nerveuse. Il est tout aussi possible de peindre de fines lignes régulières, des détails précis comme des forts empâtements. Ce qui est bien avec les pinceaux en synthétique, c’est qu’on peut tout faire (ou presque), donc pour moi c’est ce qu’il y a de mieux. Cependant nettoyez bien vos pinceaux car l’acrylique est permanente, une fois sèche vous aurez beaucoup de mal à les récupérer.
Quant au papier, si vous prenez un papier trop fin ou inadapté, il va gondoler. Donc il est préférable d’utiliser du papier d’environ 200gr au minimum, sachant que comme pour l’aquarelle, l’idéal est du 300gr. Il existe toutefois des papiers spécifiques pour l’acrylique, souvent utilisables pour l’huile également et qui se présentent sous différents formats. Allant du format poche jusqu’au rouleau de 10m.
Ces deux sortes de pinceaux sont les meilleurs pour les lavis et les techniques fluides telle que l’aquarelle. Mais il est tout à fait possible d’utiliser également n’importe quel pinceau à poils souples. Même synthétiques. Ceux-là seront moins doux mais plus nerveux, donc tout dépend de la manière dont vous travaillez. Il faut essayer pour connaître!

Dans l’art, il n’y a rien de plus passionnant que de se laisser emporter par son imagination vers d’infinies possibilités. Et c’est ce que la peinture acrylique vous offre, c’est ce que nous vous offrons dans les vidéos que nous proposons. Dans cette catégorie, apprenez avec nous comment débuter votre peinture acrylique et devenir petit à petit un vrai professionnel.
La peinture aquarelle Winsor et Newton est fabriquée à partir de pigments minutieusement sélectionnés auxquels est associé un mélange conservé encore secret par la société. Ce mariage entre les deux matières de qualité permet un maintien des couleurs optimum dans le temps et offre une grande résistance à la lumière. Le traitement des pigments est soumis à des broyages extra-fins pour optimiser la transparence. La panoplie des produits Winsor et Newton est synonyme de qualité, de brillance éclatante avec en supplément une touche de raffinement bien appréciable.
Daler-Rowney Tous les produits Daler Rowney Peinture Supports Pinceaux Dessin Pastel Arts graphiques de Daler Rowney Daniel Smith Tous les produits Daniel Smith Peintures aquarelles Peintures à l'huile daVinci Tous les produits Da Vinci Pinceaux pour l'huile et l'acrylique Sets de pinceaux Pinceaux pour l'aquarelle Autres pinceaux Da Vinci Accessoires Da Vinci Pinceaux cosmétiques Derwent Tous les produits Derwent Dessin Pastels Derwent Arts graphiques de Derwent Edding Tous les produits Feutres et marqueurs Couleurs pour textile Esprit Composite Tous les produits Esprit Composite Travailler la terre et le plâtre avec Esprit Compo Travailler la pierre avec Esprit Composite Autres produits Esprit Composite Essdee Tous les produits Essdee Produits scolaires Essdee Linogravure - Essdee Gravure sur bois - Essdee Fabriano Tous les produits Fabriano Papiers pour les techniques sèches Autres papiers Fabriano Papier pour la peinture Papiers spéciaux Papiers couleurs et techniques Faber Castell Tous les produits Faber Castell Pastels Faber Castell Crayons aquarellables Faber Castell Crayons de couleur Faber Castell Crayons graphites Faber Castell Porte-mines et mines Faber Castell Fusains, sanguines et sépia Faber Castell Accessoires Faber Castell Arts Graphiques de Faber Castell Produits scolaires Faber Castell
Au Mexique elle avait été inventée vers 19502. Des chimistes de l'Institut National Polytechnique de Mexico, en collaboration avec les maîtres peintres muralistes mexicains, l'ont mise au point lors de la réalisation des fresques sur les façades de l'université de Mexico. Les écrits de David Alfaro Siqueiros (peintre-muraliste mexicain) : « L'art et la Révolution », racontent dans le détail la mise au point de cette technique picturale mise sur le marché en 1950.
La peinture à l’huile a une réputation qui la précède bien souvent : C’est une technique traditionnelle, belle mais très compliquée. Ce qui n’est pas vraiment faux… sauf que sa complexité n’est due qu’au choix de sa pratique. Avec une méthode simple, la peinture à l’huile devient simple. Voici comment pratiquer une méthode simple avec un minimum de matériel.
Depuis les années 60, les peintres qui ont utilisé l’acrylique pour leurs toiles sont nombreux, notamment dans le domaine de l’abstrait. On compte parmi eux Morris Louis, qui fut l’un des premiers à utiliser les peintures de la marque Magna pour ses peintures les plus colorées, comme « Alpha-Pi » (1960) ou « Beta-Lambda » (1961). D’autres peintres comme Barnett Newman, Kenneth Nolan ou Larry Poons, avec « Sunnyside Switch » (1963)ont joué un rôle important. De célèbres expressionnistes abstraits l’ont utilisée, comme Mark Rothko, Robert Motherwell ou Helen Frankenthaler, ainsi que des surréalistes tels que Max Ernst ou Joan Miro : « Personnage devant le soleil » (1968). https://www.youtube.com/watch?v=hPAMfoyawVg
×