peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Jusqu'au xixe siècle, les peintres prépareront leurs couleurs dans leurs propres ateliers. Les procédés sont issus de l'expérience, relèvent d'un savoir transmis par l'apprentissage dans l'atelier d'un maître, et varient de l'un à l'autre, par le choix des huiles, essences et résines, et les méthodes de préparation et d'application. La formulation varie selon l'usage qu'on en fait. Le précepte gras sur maigre en témoigne : les fonds se peignent avec des mélanges plus riches en résine (maigres), le dessus et notamment les glacis peuvent incorporer plus d'huiles (au sens moderne du terme, grasses). Van Eyck superpose de fines couches transparentes sur un fond clair, et utilise plus de résines que d'huile grasse. Rubens emploie du blanc, opaque, pour les lumières. Léonard de Vinci utilise moins de résines, et peint en couches très fines de pâte lisse et opaque. Titien abandonne les résines, sauf pour les glacis, peint opaque, revient sur ses peintures après des mois de séchage. Watteau peint plus rapidement, avec beaucoup de siccatifs, d'où un noircissement progressif des tableaux. Cette tendance s'amplifie au xixe siècle9. « Le peintre du xixe siècle, connaissant mal son métier, est à la merci d'une industrie aux règles encore non définies10 ».
Enfin, on choisira alors l’aquarelle au regard de sa finesse, de sa teneur en pigments, et de la présentation de la peinture (en tube, en godet ou autre). Certaines marques telles que Sennelier, Van Gogh ou Rembrandt se distinguent parmi les fabricants les plus réputés de cette peinture à l’aquarelle. Aussi, ce sera à chaque aquarelliste d’évaluer ses besoins du moment et de trouver le fournisseur qui saura lui apporter la meilleure qualité de peinture, dont les caractéristiques seront bien indiquées par chaque producteur d’aquarelle.
Sur notre boutique en ligne dédiée aux beaux arts, il vous sera également possible d’acquérir les marqueurs aquarelle winsor newton à l’unité. Cela est aussi une façon d’accorder plus de possibilité et de simplicité à ceux qui débutent, et souhaitent tester l’efficacité de ces marqueurs extra fins. Ainsi, chacune de ces feutres à aquarelle pourra être choisie en fonction de la coloration à réaliser et des tons qui devront être mis en exergue.
De l’abstrait au figuratif et des paysages aux portraits, il est certain que vous trouverez parmi toutes les œuvres acryliques des artistes de KAZoART celles qui sauront vous toucher. La variété des couleurs que permet l’acrylique est immense et les plus grands artistes l’ont explorée depuis les années 1940, pour le plus grand plaisir du public. Laissez-vous maintenant séduire par cette technique à l’histoire haute en couleurs !

Il est important de laisser ce phénomène agir naturellement, pour cela la surface doit toujours être plus molle (donc plus grasse) que la profondeur. En effet, les couches externes siccativent en premier et forment alors une barrière à la pénétration de l’oxygène jusqu’au cœur de la peinture. Comme nous l’avons vu précédemment, un phénomène purement physique et logique se produit : la surface étant au contact de l’air va se durcir assez rapidement, alors qu’en profondeur la peinture sera encore « molle », donc au moindre mouvement ou tension, la croute en surface va inévitablement se craqueler.


Lorsque d'un trait de pinceau, on dépose l'aquarelle sur le support, les pigments se retrouvent d'abord en suspension dans le milieu aqueux. Ils se déposent ensuite progressivement au creux des aspérités du papier tout comme des sédiments charriés par une rivière en crue. Tant que le papier reste humide, des pigments flottent encore dans le liquide. Il est toujours possible d'intervenir si l'on ne perturbe pas la couche des pigments déjà déposés12.
Découvrez également les pinceaux acrylique Raphaël Kaërell.  Avec ses poils synthétiques orange, ce pinceau convient idéalement pour l'application de couleur diluée. Bien que ses poils synthétiques n'offrent pas la même capacité de rétention que des poils naturels, les fibres sont résistantes, souples et nerveuses. La pointe est fine, convenant à un style en douceur, pour des petites touches de couleurs, un décor fin. Label Art vous propose les pinceaux Kaërell dans les gommaes suivantes :
Jusqu'au xixe siècle, les peintres, ou leurs élèves, broyaient eux-mêmes les pigments en poudre avec le liant et ils les employaient rapidement. Chacun développait sa technique, à base de différentes huiles, plus ou moins jaunissantes, utilisées crues ou cuites. Ainsi l'huile de lin, siccative et peu jaunissante, fut adoptée devant l'huile d'œillette et l'huile de noix, plus claires, mais moins siccatives.
Nous devons notamment cet héritage à Jan van Eyck, peintre flamand, qui a porté cette technique à la perfection au XIVe siècle. Mais cette technique, principalement composée de pigments et d’huile, trouve ses racines plus loin, vers le VIIe siècle, à en juger par des peintures retrouvées dans des grottes afghanes. De nombreux grands peintres l’ont rapidement adoptée parmi lesquels Rembrandt, Van Gogh ou encore Matisse.
Facile à emmener sur le terrain, l’aquarelle est aussi la technique de représentation d’images scientifiques chez les peintres animaliers ou botanistes (comme Redouté) et autres explorateurs (ainsi White à l’assaut du Nouveau Monde). Une simplicité de mise en oeuvre qui accompagne aujourd’hui encore les voyageurs et leurs merveilleux carnets d’aventure…

Les pinceaux en set sont habituellement de taille standard, mais elles ont la particularité de pouvoir répondre très exactement aux gestes de l’artiste. Les poils épais, synthétiques ou en soie de porc de ces outils ne risquent pas de se voir déformer très facilement, car étant généralement tenaces. Cependant, pour les préserver et les rendre durables, le tout sera d’utiliser chaque objet pour l’usage qui lui convient le mieux. Plus précisément, on comprend bien que les brosses rondes et bien fournies sont susceptibles de poser de la peinture en pâte très volumineuse, tandis que les pinceaux plus fins n’en sont pas capables.
Vous devez respecter la règle d’or de la peinture à l’huile : peindre « gras sur maigre ». Chaque couche superposée doit être légèrement plus « grasse », donc riche en huile, que la précédente. Pour cela, diluez fortement les premières couches et de moins en moins les suivantes. Sans cela, vous risquez de voir votre tableau s’écailler avec le temps.

Un tableau peint à l’huile est forcément brillant par nature car c’est la présence de l’huile qui crée cet effet. Vouloir une peinture à l’huile mate est contre-nature. C’est possible mais vous perdrez toutes les qualités esthétiques propres à cette technique. Certaines couleurs vont briller plus que d’autres, afin d’uniformiser le rendu l’application d’un vernis à retoucher suffit une fois l’œuvre terminée.
Merci pour votre aide. Les spalters je n’y avais jamais pensé alors que les grosses brosses rondes oui. Je vais essayer. Avant je dessinais beaucoup en délaissant un peu la peinture. Depuis que j’ai découvert l’acrylique j’y reprends plaisir. D’abord quelques pourings à l’acrylique et silicone puis en changeant un peu les techniques. Tout le plaisir est là, essayer, pratiquer encore et encore …
Les rouleaux à peinture offrent d’autres avantages pour vos travaux de peinture. Les rouleaux vous permettent de peindre plus rapidement de plus grandes surfaces. De plus, le rouleau permet de répartir la peinture de façon égale sur la surface. Il existe différents types de rouleaux sur le marché, chacun avec ses propres qualités. Les rouleaux à peinture sont fabriqués en matériaux naturels ou synthétiques
Il est possible d’utiliser la peinture acrylique seule sans mélange avec de l’eau ou un autre médium à peindre. De cette façon vous prélevez directement la peinture avec votre pinceau, spalter ou encore couteau pour l’utiliser immédiatement. L’avantage d’utiliser de la peinture acrylique seule, c’est que celle-ci a un fort pouvoir recouvrant et profite de toute son opacité.
Profitez d'un large choix de pinceaux peinture et de rouleaux peinture pour vos travaux de râfraichissement. Brosse, pinceau peinture plat ou rond, rouleau à effet ou à crépi, perche, rouleau peinture d'intérieur ou jetable... autant d'outils que nous vous proposons au sein de cette rubrique. Que ce soit pour repeindre un mur, un plafond ou même du mobilier, votre pinceau et votre rouleau vous permettront de travailler rapidement et avec précision. Pour des zones plus étendues, préférez un pistolet à peinture électrique ou une machine à peindre.
La fin des guerres révolutionnaires et napoléonniennes va provoquer un renouveau des voyages, un intérêt pour les paysages de pays lointains ou voisins, et permettre le contact entre artistes anglais et français. Les Voyages pittoresques se multiplient, ouvrages illustrés par la lithographie, qui est alors une nouvelle technique d'impression. Les originaux sont souvent des lavis ou des aquarelles, inspirés par l'exemple anglais et la théorie du pittoresque, britannique également, de William Gilpin ; Bonington travaille au premier volume des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France de Taylor, comme Géricault et Eugène Isabey qui pratiquent aussi l'aquarelle. De nombreux artistes utilisent l'aquarelle en voyage pour leurs croquis de paysage et pour des projets, comme Eugène Delacroix, ou pour les travaux destinés à la reproduction, qui n'ont pas besoin d'être durables. L'aquarelle à l'anglaise, dessinée au pinceau et réservant les blancs sur le papier, reste rare38.
La peinture aquarelle est composée de pigments finement broyés mêlés à du liant, principalement de la gomme arabique, du glucose et de la glycérine. L’aquarelle se dilue à l’eau avec une bonne durabilité dans le temps, et est adaptée au travail d’esquisse et pour les carnets de voyage. Ses caractéristiques principales sont la transparence et la luminosité. L’aquarelle se pratique habituellement à l’aide d’un pinceau disposant d’un bon pouvoir de rétention d’eau. D’autres outils peuvent également être utilisés : éponges, chiffons ou plumes pour obtenir des effets spécifiques.
Traditionnellement, les papiers beaux-arts étaient tous faits à base de coton, ce qui leur garantissait la meilleure stabilité dans le temps. Mais de nos jours les techniques ont considérablement perfectionné les papiers à base de cellulose de bois, leur conférant les mêmes qualités de conservation. Cependant, les fibres de coton étant creuses, les papiers à base de coton ont une meilleure capacité d'absorption particulièrement intéressante en aquarelle. Ce papier aquarelle pur coton répond aux attentes des aquarellistes les plus exigeants : absorption, planéité du papier mouillé, possibilité de repentir y compris sur le demi-satin (possibilité d'effacer une trace de peinture).
La peinture acrylique est connue pour sa capacité à permettre d’expérimenter. Baptisées mediums, ces substances sont des mélanges qui permettent aux acryliques d’acquérir des propriétés spéciales qu’elles n’auraient pas pu acquérir autrement. Vous pouvez, par exemple, incorporer des médiums qui rendent la peinture très épaisse (pour les peintures au couteau) ou qui ralentissent le temps de séchage et font en sorte que les acryliques se comportent plus comme des huiles.
Traditionnellement, les papiers beaux-arts étaient tous faits à base de coton, ce qui leur garantissait la meilleure stabilité dans le temps. Mais de nos jours les techniques ont considérablement perfectionné les papiers à base de cellulose de bois, leur conférant les mêmes qualités de conservation. Cependant, les fibres de coton étant creuses, les papiers à base de coton ont une meilleure capacité d'absorption particulièrement intéressante en aquarelle. Ce papier aquarelle pur coton répond aux attentes des aquarellistes les plus exigeants : absorption, planéité du papier mouillé, possibilité de repentir y compris sur le demi-satin (possibilité d'effacer une trace de peinture).

ayant acheté un appartement et n'ayant qu'un délai d'un mois pour trouver une entreprise et refaire les peintures, monsieur peinture a réalisé ces travaux de peinture (devis,conseils, travaux, réception) dans le délai imparti. je suis ravie du résultat très professionnel et tout cela avec une grande gentillesse. je recommande très chaudement cette entreprise.plus


KAZoART est une place de marché qui permet aux amateurs d'art de découvrir de nouveaux artistes contemporains et d'acheter en ligne des oeuvres d'art originales en direct auprès des artistes. KAZoART sélectionne scrupuleusement les artistes présentés sur son site, avec l'aide d’experts du monde de l'art. KAZoART souhaite aider les artistes de talent à développer leur diffusion et trouver de nouveaux collectionneurs grâce au Web.

Avant de vous présenter les contenus de ce cours, il convient quand même de bien déterminer ce que c’est que la peinture acrylique. Ce fut en 1958, aux Etats-Unis que la peinture acrylique fut commercialisée pour la première fois. Quelques années plus tard, cet outil fut introduit en Europe. Son succès était tellement rapide qu’elle était devenue la peinture la plus utilisée et la plus innovante connue depuis le temps de la peinture à l’huile. Innovante ? Le mot est faible puisqu’elle a été même considérée comme une révolution par plusieurs artistes étant donné les innombrables possibilités qu’on peut faire avec elle.
Our florists put all their skill and passion for their art into composing this gorgeous seasonal bouquet: Soft pink 'Kiwi' roses mingle beautifully with delicate indigo blue double lisianthus, white alstroemerias, fragrant freesias, 'Paco' violet calla lilies and dianthus. We're sure you'll love this wonderfully harmonious composition, in gorgeous shades of blue, indigo and creamy white.
On peut améliorer la consistance de la pâte par l'ajout de médiums à peindre, eux-mêmes fabriqués à partir du liant (huile) et de solvant (essence) auxquels on rajoute, éventuellement, pour améliorer la souplesse du film, une résine. Le médium rend la matière plus malléable et donc plus facile à étaler. La présence de résines ne change pas la dénomination courante de peinture à l'huile13.
Bien sûr, toutes les méthodes appliquées pour la peinture acrylique sont expliquées dans nos cours. Il y a par exemple la méthode des 3 pinceaux qui est expliquée en détail dans une vidéo ou encore « les mises en application de l’acrylique ». Rassurez-vous, dans chaque vidéo, un professionnel pratique ce qu’il est en train d’expliquer pour que ce soit plus clair pour vous.
Une fois sèche, c’est pour toujours ! L’acrylique est réputée inaltérable et son intensité de couleur est immortalisée lors de la « polymérisation » par simple séchage à l’air : toutes ses molécules de liant se regroupent alors pour former une solide protection et empêcher toute nouvelle dilution. Les travaux à l’acrylique sont ainsi particulièrement stables dans le temps, ne « craquèlent » pas et peuvent être finalisés avec des vernis très différents, mats, satinés, brillants, iridescents, etc.
On associe traditionnellement les débuts de la peinture à l’huile aux peintres flamands.  Les frères Van Eyck, peintres primitifs, sont les plus connus, pour leur apport tant technique qu’artistique : « portrait d’Arnolfini » (1434) est l’une des premières œuvres à l’huile en Europe. Les tableaux sont souvent des commandes, donc des portraits ou des scènes célèbres, où la lumière, le relief et les détails sont mis en valeur, comme dans « La Joconde », de Léonard de Vinci (1503-1506) ou « Le Christ dans la tempête du lac de Tibériade » de Rembrandt (1633).  
Les pinceaux acrylique Liquitex se distinguent par leur manche noir et leurs poils synthétiques blancs et leur virole en inox. Conçus pour déplacer les médiums, la matières ou réaliser des aplats, mélanges ou travailler en matière, les pinceaux Liquitex proposent des tailles bien plus importantes que les pinceaux Raphaël ou Isabey. Voici la gamme complète de pinceaux acrylique Liquitex :
Le papier humidifié tend à s'allonger. Au contact de l'eau qui porte les pigments de l'aquarelle, le papier peut gondoler, formant des creux dans lesquels la couleur s'accumule. Pour limiter cet inconvénient, les fabricants de matériel de peinture proposent des blocs de papier où les feuilles sont encollées les unes aux autres sur leurs quatre bords, permettant de conserver une certaine planéïté. L'artiste détache la feuille du bloc une fois l'œuvre terminée.
L’eau étant le diluant, cette peinture sèche très rapidement, simplement le temps que va mettre l’eau à s’évaporer. Qualité ou défaut ? A voir selon votre utilisation et votre manière de peindre. Certain voit là un moyen de peindre rapidement plusieurs couches successives, alors que d’autre seront gênés par l’impossibilité de travailler dans le frais.
Bonjour Gabriela. Il est normal que les couleurs ne couvrent pas le fond pour 2 raisons : il se peut que les couleurs utilisées soient naturellement transparentes, effet accentué par ailleurs par l’ajout du médium si celui-ci est en quantité assez importante ! La transparente et l’opacité sont normalement indiqués sur le tube : voir l’article qui traite du sujet. Merci à vous !
En regardant les autoportraits des peintres anciens, la présence d’une palette et de tas de pinceaux à la main se remarque tout de suite. C’est pour cette raison que la méthode des trois pinceaux est qualifiée de pratique traditionnelle. Elle évite de se tromper dans les mélanges, de salir des couleurs et de gagner un temps précieux. Avec l’habitude et la dextérité, on se trompe rarement de pinceaux.

Dans les années 1960, un renouvellement de la technique apparaît avec Raoul Dufy, Jean Bazaine, Maurice Estève, Zao Wou-Ki, poursuivie dans les années 1970 par Pierre Risch, qui met au point une technique d'aquarelle sur papier de très grand format, entièrement mouillé à l'éponge et détourne un produit destiné à la sérigraphie, le drawing gum, afin de préserver le blanc du papier et ne pas gouacher l'aquarelle. https://www.youtube.com/watch?v=EYgdB0-Zwwk
×