A relative newcomer that was only founded in 2014, ConvertKit has taken the world of email marketing by storm. According to the company, they now have nearly 20,000 active customers of their email services. Their affiliate program works by paying existing customers a lifetime 30 percent commission for referrals that subsequently become ConvertKit customers or who sign up for ConvertKit webinars and other digital products.
In effect, VigLink works as the middleman between a publisher (blogger) and merchants by scanning the publisher’s content and automatically creating links to publishers that are chosen “in real time” based on their payout/conversation rates. This makes VigLink a very hands-off affiliate program for publishers who prefer to focus on content instead of managing their affiliate links.
Les programmes d'affiliation sont également appelés programmes associés et il s'agit d'un accord entre un annonceur et un éditeur. Par exemple, si j'ai créé un logiciel et quand on fait   la promotion et la vente de ce logiciel  via mon blog,  je peux également générer des revenus supplémentaires en invitant mes lecteurs de mon  blog à le promouvoir en échange d'une commission.
Les plateformes de prêt entre particuliers dont j’ai parlé plus haut permettent également de prêter à des PME. Comme pour le prêt entre particuliers, vous choisissez à qui et à quel projet vous prêtez. C’est vraiment sympa si vous souhaitez aider des petites PME à démarrer, notamment celles qui correspondent à vos valeurs les plus profondes, par exemple dans l’environnement ou l’action sociale.
Affiliate marketing overlaps with other Internet marketing methods to some degree, because affiliates often use regular advertising methods. Those methods include organic search engine optimization (SEO), paid search engine marketing (PPC – Pay Per Click), e-mail marketing, content marketing, and (in some sense) display advertising. On the other hand, affiliates sometimes use less orthodox techniques, such as publishing reviews of products or services offered by a partner.[citation needed]
Affiliates discussed the issues in Internet forums and began to organize their efforts. They believed that the best way to address the problem was to discourage merchants from advertising via adware. Merchants that were either indifferent to or supportive of adware were exposed by affiliates, thus damaging those merchants' reputations and tarnishing their affiliate marketing efforts. Many affiliates either terminated the use of such merchants or switched to a competitor's affiliate program. Eventually, affiliate networks were also forced by merchants and affiliates to take a stand and ban certain adware publishers from their network. The result was Code of Conduct by Commission Junction/beFree and Performics,[35] LinkShare's Anti-Predatory Advertising Addendum,[36] and ShareASale's complete ban of software applications as a medium for affiliates to promote advertiser offers.[37] Regardless of the progress made, adware continues to be an issue, as demonstrated by the class action lawsuit against ValueClick and its daughter company Commission Junction filed on April 20, 2007.[38]
Since the emergence of affiliate marketing, there has been little control over affiliate activity. Unscrupulous affiliates have used spam, false advertising, forced clicks (to get tracking cookies set on users' computers), adware, and other methods to drive traffic to their sponsors. Although many affiliate programs have terms of service that contain rules against spam, this marketing method has historically proven to attract abuse from spammers.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..
D’ailleurs, je vous recommande fortement la formation “Gagner 1000 euros grâce aux micro-services, en 2 heures par jour, depuis chez vous“. Je l’ai testée (mon test se trouve dans cet article) et elle peut vraiment vous permettre de changer vos finances… Même si vous pensez n’avoir aucune compétence à promouvoir sur ce genre de site, l’article vous démontre que n’importe quel type de service de 5euros peut vous permettre de vous faire un joli complément de revenu. Par exemple, si vous aimez écrire, vous pourriez devenir rédacteur web ou même écrire et publier un livre en auto-édition.
File-Sharing: Web sites that host directories of music, movies, games and other software. Users upload content to file-hosting sites and then post descriptions of the material and their download links on directory sites. Uploaders are paid by the file-hosting sites based on the number of times their files are downloaded. The file-hosting sites sell premium download access to the files to the general public. The websites that host the directory services sell advertising and do not host the files themselves.
Vous engrangez des coins, et oui chaque site a son système de points personnalisés. Vous pouvez ensuite bien entendu échanger ces coins contre de l’argent. Comme tous les sites proposés dans la liste, un compte paypal sera mais pas que , car les moyens de paiement sont extrêmement variés : Paypal, Neteller, bons d’achat (Amazon, PSN, Xbox live, Décathlon, Zalando, Zooplus, Jules, Instant Gaming, Steam, Origin, Minecraft, Dofus, G2A, Google Play, Leagues of Legends ou Paysafecard).

Supposons que l’annonceur est Adobe.com. Sur la plupart des plateformes d’affiliation, vous verriez un lien semblable sur le site de l’éditeur: http://www.linkconnector.com/affiliate.htm?adv=adobe&aff=marketeurbiz .  En cliquant sur ce lien, le visiteur est envoyé sur le site de Linkconnector et ensuite, il est redirigé à http://www.adobe.com. Avant la technologie Naked Link, c’était le seul moyen d’enregistrer une transaction. Avec la technologie Naked Link, vous verriez seulement le lien direct de l’annonceur (http://www.adobe.com) apparaître sur le site internet de l’éditeur (affilié). Comme il est important en SEO (Search Engine Optimization) d’avoir des liens externes à son site internet pour améliorer ses chances d’avoir une bonne position dans les moteurs de recherche, le Naked Link aide les annonceurs à avoir plus de liens directs à leur site internet.
Évidemment, Google devait aussi faire partie de la liste des réseaux d’affiliation. Ils ont donc, eux aussi, créé leur propre réseau. Comme tous les programmes d’affiliation, le Google Affiliate Network relie les annonceurs et les éditeurs pour optimiser le marketing de produits et de services. En 2008, Google a acheté DoubleClick, un des pionniers dans le domaine de l’affiliation en marketing. Google se donne comme devoir d’offrir seulement des produits de qualité.
Le marketing d’affiliation (Affiliate marketing) est une jargonnerie sur internet. Le marketing d’affiliation a commencé dans les années 90. Un des pionniers du marketing d’affiliation sur internet était Amazon.com Inc qui a démarré son réseau d’affiliation en 1996. On dit qu’Amazon.com n’était pas le premier à créer ce type de réseau sur internet, mais il a construit le réseau qui s’est répandu le plus rapidement par sa simplicité et sa solide structure. Par la suite, plusieurs entreprises ont suivi le modèle d’Amazon pour créer leur propre réseau d’affiliation marketing.
×