acheteur, affilié, affiliés, amazon, amazon.com, annonceur, associé, biens, blogueurs, business, client, commission, consommateur, éditeur, entreprise, futur du marketing de l'affiliation, gagner une commission, investissement, marchand, marketing d'affiliation, marketing de l'affiliation, marketing multi niveaux, marketing sur internet, mlm, multi level marketing, organisation, partenaire, plateforme d'affiliation, produit et service, produits, programme d'affiliation, récompense, réseau, solution économique, source de revenu multiple, vendeur
MarketLeverage.com ont des annonceurs dans presque tous les champs d’activités sur internet. On dit que MarketLeverage a un excellent service à la clientèle et que certains de leurs programmes donnent de très bonnes commissions aux affiliés. Pour aider les affiliés, MarketLeverage a aussi sa propre émission télé sur internet (MarketLeveragenews.com) à propos du marketing d’affiliation.

It is important to note, however, that StudioPress is now a subsidiary of WPEngine which is the company that actually does the web hosting on which StudioPress’s Genesis framework runs. The affiliate program only works with choosing the StudioPress framework and themes, not the actual hosting on WPEngine. WPEngine has a separate affiliate program for its hosting services, which yes, is a bit confusing.
Article très bien documenté. Tu aurais même pu faire une liste plus longue mais c’est déjà pas mal pour commencer. Comme tu précises au début de ton article, l’argent facile n’existe pas. Mais le soucis avec la plus grande partie des sites que tu as mis ils sont énergivore en temps et des fois on se demande si cela vaut le coup. C’est sûre que c’est mieux que de ne rien faire ou de rester devant la télé des heures, c’est plus rentable. Mais je pense que c’est plus pour des petits “jeunots” ou pour faire 100 à 300 euros par mois. Si certains sont plus courageux ou ont plus l’esprit d’entreprise pour le même temps je leur dirais de tenter “l’affiliation” ou de gagner de l’argent avec les réseaux sociaux. Enfin , c’est mon avis
I’d stick with Amazon if I were you. All of my Amazon sites only have Amazon affiliate links. If you use Google Adsense display ads on your site, you’re literally taking people away from your site for the sake of just a few cents with these type of ads. If you direct them just to Amazon, then you have a greater chance of earning more money from that click.
Attention cependant: dans ce métier, il existe de nombreuses arnaques. Ventes pyramidales, kits de démarrage que vous devez payer une fortune, incitation importante au recrutement… Mon conseil? Ne rejoignez que les sociétés qui ne vous obligent pas à acheter les produits avant d’essayer de les vendre. Sinon, le risque de vente pyramidale est bien trop élevé.
Qu’il s’agisse d’un réseau d’affiliations ou d’une plate-forme SaaS, tous les programmes de marketing d’affiliation ont besoin d’une plate-forme technologique. Votre plate-forme doit pouvoir prendre en charge vos projets de croissance et vous offrir les fonctionnalités et la couverture géographique adéquates, en particulier si votre marque est mondiale.
En France, il existe deux sites pour cela: Foule Factory (mais qui n’accepte plus les nouvelles inscriptions, victime de son succès) et Clickworker. Foule Factory annonce des gains possibles de 15 € par heure, mais j’ai un peu de mal à y croire 😉 Quant à Clickworker, ils proposent une app IPhone, pratique pour faire quelques tâches lorsque vous attendez dans la queue à la boulangerie.
Another difference is that with affiliate marketing business, an affiliate can sell different products all at the same time. His selling potential is limitless. Even if the products are not related to one another, he can still do affiliate marketing. He only needs to create a separate website to market different products. Unlike with offline middleman marketing, a middleman must only sell related products to maintain his credibility, for who would take a salesman seriously who sells cars and baby products at the same time?
×