AmazonAssociates (France: ClubPartenairesAmazon) est un des réseaux d’affiliation en marketing les plus utilisés sur internet. Amazon a des milliers d’éditeurs (Amazon les nomme les partenaires) qui font la promotion des produits trouvés sur tous les sites internet d’Amazon Inc. En fait, on dit que beaucoup du succès d’Amazon Inc est dû à son excellent programme d’affiliation. Pourquoi le programme d’Amazon est-il si populaire? Car il est très accessible et facile à utiliser.
Affiliate marketing has grown quickly since its inception. The e-commerce website, viewed as a marketing toy in the early days of the Internet, became an integrated part of the overall business plan and in some cases grew to a bigger business than the existing offline business. According to one report, the total sales amount generated through affiliate networks in 2006 was £2.16 billion in the United Kingdom alone. The estimates were £1.35 billion in sales in 2005.[19] MarketingSherpa's research team estimated that, in 2006, affiliates worldwide earned US$6.5 billion in bounty and commissions from a variety of sources in retail, personal finance, gaming and gambling, travel, telecom, education, publishing, and forms of lead generation other than contextual advertising programs.[20]
Ce site comme l’autre vous propose également de tester des applications et sites web et de gagner de l’argent en ligne. Ces tests réalisés permettent d’améliorer l’expérience utilisateur des sites et/ou applications testées. Il vous rémunère en chèque cadeau d’une valeur de 50 €. Pour vous inscrire, c’est gratuit et ça se passe ici : http/etudesnealitefr/
iGraal, c'est le numéro un du cashback en France. Avec plus de 1600 sites e-commerce partenaires, vous trouverez certainement des boutiques qui vous plaisent. iGraal va vous permettre d'empocher 10 euros dès votre inscription, sans aucune obligation. Notez que vous devrez toutefois accumuler 20 euros sur votre compte pour retirer vos gains avec Paypal.
acheteur, affilié, affiliés, amazon, amazon.com, annonceur, associé, biens, blogueurs, business, client, commission, consommateur, éditeur, entreprise, futur du marketing de l'affiliation, gagner une commission, investissement, marchand, marketing d'affiliation, marketing de l'affiliation, marketing multi niveaux, marketing sur internet, mlm, multi level marketing, organisation, partenaire, plateforme d'affiliation, produit et service, produits, programme d'affiliation, récompense, réseau, solution économique, source de revenu multiple, vendeur
Le principe est simple: vous postez votre bon plan avec votre lien de parrainage, et vos amis ou des inconnus s’inscrivent via votre lien. Vous pouvez également envoyer un code ou une invitation de parrainage. Cela vous permet alors de toucher une commission, parfois petite, parfois grande. Par exemple avec ce système vous pouvez gagner jusque 100 euros par personne que vous recommandez pour une ouverture de compte en ligne chez Boursorama. Oui, 100 euros 😉
Bonsoir , tout d’abord je tiens à féliciter la personne pour cet article et pour finir je tenais à souligner que le marketing d’affiliation est vraiment un moyen de pouvoir donner la possibilité au gens d’avoir de bon complément de revenu, je suis dans un marketing d’affiliation en plein expansion et j’en suis très heureux , si vous voulez converser autre part que sur un blog tenez mon email : [email protected]
It’s free to join the SellHealth affiliate program, though you do have to apply and be accepted before you can start promoting their products.  Once you’re accepted, you’ll have access to a number of tools, graphics, banners and more that you can use to promote SellHealth products.  The sales are actually made at company-owned Websites, which look professional and handle all of the selling. Commissions vary, but the base rate is 30% of all sales and upsells, and SellHealth says you can earn up to $350 per sale.
Et le consommateur quant à lui? Eh bien, je dirais qu’il est l’élément le plus important d’un réseau d’affiliation marketing. Pourquoi? Sans lui, le réseau, l’annonceur et l’éditeur non aucune raison d’exister. Le consommateur, c’est lui qui paye tout le monde. Son avantage? Il se procure les produits et services dont il a besoin ou envie. Le client répond à ses besoins de consommation.
Affiliates discussed the issues in Internet forums and began to organize their efforts. They believed that the best way to address the problem was to discourage merchants from advertising via adware. Merchants that were either indifferent to or supportive of adware were exposed by affiliates, thus damaging those merchants' reputations and tarnishing their affiliate marketing efforts. Many affiliates either terminated the use of such merchants or switched to a competitor's affiliate program. Eventually, affiliate networks were also forced by merchants and affiliates to take a stand and ban certain adware publishers from their network. The result was Code of Conduct by Commission Junction/beFree and Performics,[35] LinkShare's Anti-Predatory Advertising Addendum,[36] and ShareASale's complete ban of software applications as a medium for affiliates to promote advertiser offers.[37] Regardless of the progress made, adware continues to be an issue, as demonstrated by the class action lawsuit against ValueClick and its daughter company Commission Junction filed on April 20, 2007.[38]
Shopify is a very popular site building platform for people interested in building eCommerce stores. It has been around for the past few years and seen significant growth in its user base over this time. You can earn a staggering 200% per sale for every new customer you refer to them, which means that there is up to $2400 per new customer on offer.
Article très bien documenté. Tu aurais même pu faire une liste plus longue mais c’est déjà pas mal pour commencer. Comme tu précises au début de ton article, l’argent facile n’existe pas. Mais le soucis avec la plus grande partie des sites que tu as mis ils sont énergivore en temps et des fois on se demande si cela vaut le coup. C’est sûre que c’est mieux que de ne rien faire ou de rester devant la télé des heures, c’est plus rentable. Mais je pense que c’est plus pour des petits “jeunots” ou pour faire 100 à 300 euros par mois. Si certains sont plus courageux ou ont plus l’esprit d’entreprise pour le même temps je leur dirais de tenter “l’affiliation” ou de gagner de l’argent avec les réseaux sociaux. Enfin , c’est mon avis
Bonjour! je tiens à vous féliciter pour cet article vraiment riche. un e-commerce bien adapté au contexte africain, c’est mon objectif. j’ai commencé par lire les articles et suivre les vidéos sur comment se faire de l’argent sur l’internet il y a seulement quelques jours. cela m’a surtout intéressé car ça ne nécessite qu’un minimum de fonds pour démarrer. J’ai donc besoin de votre conseil pour faire le premier pas.
Cost per mille requires only that the publisher make the advertising available on his or her website and display it to the page visitors in order to receive a commission. Pay per click requires one additional step in the conversion process to generate revenue for the publisher: A visitor must not only be made aware of the advertisement but must also click on the advertisement to visit the advertiser's website.
A U.K. based dating affiliate network that operates a number of mainstream and niche dating sites, including Cupid.com, Flirt.com, BoomerDating.com and PlanetSappho.com. You can promote any of these sites based upon the needs of your audience, and with so many sites to choose from, it’s pretty easy for most affiliates to find at least one or two that are a good fit. Commission rates at Cupid plc can be impressive, too, with $15 paid just for free sign ups, and up to 90 percent commission paid on paid memberships.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..

There’s a good reason why ClickBank is still a strong contender, however it does tend to focus more on digital products which may be of questionable quality. Yes, the review process is more professional these days, but it’s still primarily focused on selling digital products, especially “how to make money” courses and the like. That being said, there are some genuinely high-quality products on offer, and few affiliate programs are bigger than ClickBank, especially in selling (primarily digital) books.


Affiliate marketing currently lacks industry standards for training and certification. There are some training courses and seminars that result in certifications; however, the acceptance of such certifications is mostly due to the reputation of the individual or company issuing the certification. Affiliate marketing is not commonly taught in universities, and only a few college instructors work with Internet marketers to introduce the subject to students majoring in marketing.[41]
Shopify has three different account types as well as standalone third-party products like themes and apps. Commissions are paid for sales of any of these products, including users who sign up for a 14-day free trial and then convert to a paid account. Shopify also has a wide range of blog posts, webinars, and video tutorials that can be linked to with the standard commission paid on any sales that are generated.
Pour ma part j’ai beaucoup appris en suivant la formation de Paul du blog Serial Investisseur – qui comme son nom l’indique investit beaucoup dans l’immobilier (il a une bonne dizaine de biens, et gagne près de 2000 euros par mois nets grâce à l’immobilier … tout ça à côté de son job). Très didactique et concrète. Si ce sujet vous intéresse, allez faire un tour sur cet article où Paul nous parle de ses investissements et nous présente ses formations.

In February 2000, Amazon announced that it had been granted a patent[18] on components of an affiliate program. The patent application was submitted in June 1997, which predates most affiliate programs, but not PC Flowers & Gifts.com (October 1994), AutoWeb.com (October 1995), Kbkids.com/BrainPlay.com (January 1996), EPage (April 1996), and several others.[13]
That being said, LinkConnector’s platform looks and feels outdated and is rather clumsily designed. Their dashboard also makes it difficult to find “hot” products or compare conversion rates, leaving affiliates somewhat in the dark about which products to choose. Ironically, despite their low-quality website, they offer some of the best customer service in the affiliate space.

LinkConnector.com est une entreprise qui a été lancée en 2004. LinkConnector utilise la technologie Naked Link, brevetée par l’entreprise elle-même. Le principe derrière cette technologie est que lorsqu’un consommateur voit le lien de la publicité, il constate que c’est un lien direct à l’annonceur (marchand) et non un lien à LinkConnector (qui redirige ensuite vers le site internet de l’annonceur).
Certaines entreprises peuvent vous payer pour contribuer à la diffusion de leurs produits. C’est le cas de iMiniMi par exemple qui vous propose de faire connaître l’application iMiniMi auprès de vos commerces locaux. Ce système est original car en échange de ce parrainage, ce n’est pas une fois mais tous les mois que vous recevrez un paiement équivalant à un tiers de l’abonnement du commerçant, pour chaque commerçant inscrits, tant qu’il paye son abonnement !
That being said, LinkConnector’s platform looks and feels outdated and is rather clumsily designed. Their dashboard also makes it difficult to find “hot” products or compare conversion rates, leaving affiliates somewhat in the dark about which products to choose. Ironically, despite their low-quality website, they offer some of the best customer service in the affiliate space.
Le fonctionnement est simple: vous téléchargez votre document sur l’une des plateformes, le décrivez en quelques mots bien choisis et c’est parti! Vous toucherez quelques euros à chaque fois que quelqu’un télécharge ou achète le document sur la plateforme. Ça ne vous rendra pas riche (loin de là) mais puisque vous vouliez des idées pour faire de l’argent, je ne pouvais pas ne pas vous en parler.
Bonjour! je tiens à vous féliciter pour cet article vraiment riche. un e-commerce bien adapté au contexte africain, c’est mon objectif. j’ai commencé par lire les articles et suivre les vidéos sur comment se faire de l’argent sur l’internet il y a seulement quelques jours. cela m’a surtout intéressé car ça ne nécessite qu’un minimum de fonds pour démarrer. J’ai donc besoin de votre conseil pour faire le premier pas.
Cependant, je sais que beaucoup vivent de la bourse, car ils ont su miser sur les bons chevaux. C’est notamment le cas de Pierre, qui s’enrichit progressivement en choisissant les actions avec les meilleurs dividendes (ces actions rapportent même lorsqu’elles baissent). Dans cet article de mon blog, Pierre vous explique pourquoi il est essentiel d’investir en bourse. Vous y découvrirez qu’au rythme où l’on va, et avec l’inflation que l’on connaît chaque année, ne pas investir en bourse est en fait une grosse erreur. Un article qui fait réfléchir!
Le cash back consiste tout simplement à se faire rembourser une partie de ses achats en ligne. Pour cela, vous vous inscrivez sur un site de cash back, par exemple eBuyClub (ce lien vous permet de gagner 5 euros de bienvenue) et iGraal (ce lien affilié vous permet d’obtenir un cadeau de bienvenue de 10 euros), et vous installez la barre de shopping sur votre navigateur Internet. Ensuite, lorsque vous ferez votre achat sur Pixmania ou Rue Du Commerce, vous aurez automatiquement un crédit sur votre compte iGraal. En général, le crédit reversé se situe entre 3% et 40% du montant de l’achat, mais j’ai déjà vu des cashbacks à 50%.
Aujourd’hui, les biens les plus vendus à l’aide des plateformes d’affiliations sont les produits électroniques (logiciels, livrels, etc) et les livres, mais je crois que dans le futur, nous verrons de plus en plus de publicités pour des produits physiques (exemple: un vélo, un ordinateur, des outils, etc). Je dirais même que les lecteurs d’un blogue sur la course à pied auraient un avantage à être exposé à des pubs de chaussures et de vêtements sport, plutôt qu’à une annonce du ebook : “Comment faire de l’argent sur internet”.
×