tu as tout à fait raison. Un des inconvénients du marketing d’affiliation est que l’éditeur (affilié) dépend du réseau pour être payé. Avant de s’inscrire sur un réseau, il est important de bien lire les conditions du contrat. Un autre risque est que l’éditeur (affilié) pourrait perdre de la crédibilité auprès de ses lecteurs s’il exagère en terme de quantité de publicité qu’il ajoute à son blogue par exemple. Il y a aussi un risque pour le blogueur si ses publicités ne sont pas de qualité ou si elles n’ont aucun lien avec le sujet discuté sur le blogue. Un inconvénient pour l’annonceur serait que les commissions dues au réseau d’affiliation peuvent être parfois très élevées, ce qui diminue grandement la marge des profits de l’annonceur.
Je viens moi-même d’essayer Ouicar (en tant que locataire) et je dois dire que j’ai été bluffé par l’application mobile qu’ils proposent aux propriétaires, et qui leur permet de contrôler au mieux les locations : ainsi, à chaque début de location, l’application permet de noter le kilométrage de la voiture, le niveau d’essence et de prendre des photos de la voiture sous une dizaine d’angles. Pratique pour faire l’état des lieux entrant et sortant.
The average commission rate is $58 per the Shopify website. Shopify’s commissions are paid according to different metrics. For instance, if a referral signs up for the Shopify Plus enterprise plan (the highest tier), the payout is a flat $2,000. Referrals who sign up for the standard plan earn a $598 commission. The payout for a Basic account is $58. Commissions are calculated as follows: you will earn two times the monthly rate but only two months after the user has been a paying customer.
A cause de tous les attrape-nigauds (devenez riches en travaillant une heure par jour and co) j’ai longtemps pensé que l’affiliation était une arnaque, et puis en commençant à gagner de l’argent avec l’affiliation sur mon blog je me dis qu’il y a peut-etre possibilité d’en vivre, le tout c’est juste de trier le bon grain de l’ivraie dans les informations qu’on trouve sur Internet.
Voilà, on allait forcément y arriver. Si vous avez déjà cherché comment gagner de l’argent extra, vous êtes forcément tombé sur des sites où l’on vous propose de devenir client mystère. Le principe est simple: au lieu de “tester” des produits, vous testez des services ou des magasins. L’attention que vous avez reçu, la disposition des articles dans un rayonnage, l’aide apportée, les solutions proposées à votre problème et la pertinence des conseils donnés. Tout compte.
Présentement, je suis éditeur (affilié) de l’annonceur (marchand) Amazon.ca et Amazon.fr. Lorsque je désire faire la promotion d’un produit de Amazon.ca sur mon blogue, j’ouvre tout simplement une session sur Amazon.ca et je recherche le produit que je souhaite promouvoir. Lorsque j’ai trouvé le produit, Amazon génère un lien unique que j’utilise sur mon blogue. Par exemple, dans ce présent billet, je mentionne le logiciel Antidote . Si vous survolez le lien avec votre curseur de souris, vous pourrez voir le lien unique. Si vous cliquiez sur le lien, vous seriez transporté vers le site internet d’Amazon, sur la page du produit en question. Si vous décidiez d’acheter le livre, Amazon me récompenserait en me donnant une commission (autour de 4-5% du prix de vente du bien).
×