In 2006, the most active sectors for affiliate marketing were the adult gambling, retail industries and file-sharing services.[21]:149–150 The three sectors expected to experience the greatest growth are the mobile phone, finance, and travel sectors.[21] Soon after these sectors came the entertainment (particularly gaming) and Internet-related services (particularly broadband) sectors. Also several of the affiliate solution providers expect to see increased interest from business-to-business marketers and advertisers in using affiliate marketing as part of their mix.[21]:149–150

Bonsoir , tout d’abord je tiens à féliciter la personne pour cet article et pour finir je tenais à souligner que le marketing d’affiliation est vraiment un moyen de pouvoir donner la possibilité au gens d’avoir de bon complément de revenu, je suis dans un marketing d’affiliation en plein expansion et j’en suis très heureux , si vous voulez converser autre part que sur un blog tenez mon email : [email protected]
Aujourd’hui, partout où vous irez sur internet, tout le monde semble vouloir leur part du marché de l’affiliation marketing. Plusieurs blogueurs marketeurs vous expliqueront que si vous vous procurez leur ebook dès maintenant, ça sera possible pour vous de devenir riche rapidement. Il y a certainement de l’argent à faire sur internet en tant que marketeur, mais comme dans tous les domaines, vous aurez à travailler.
NetAffiliation.com a été créé en 2004 à Paris. La majorité des membres du réseau sont de l’Europe et de l’Amérique latine. Pour les nouveaux annonceurs, les frais de démarrage sont de 300 €. Pour chaque produit vendu, NetAffiliation se prend une commission d’environ 25-29%. Le réseau NetAffiliation comprend plus de 1000 différents programmes et plus de 55000 éditeurs actifs. NetAffiliation est un réseau très occupé: 3 milliards de clics pour 47 milliards d’affichages par mois.
RevenueWire est une entreprise canadienne qui a vu le jour en 2007. RevenueWire semble être une excellente plateforme d’affiliation pour les éditeurs qui veulent promouvoir des logiciels. RevenueWire a de très bonnes critiques sur internet (souvent 4 sur 5). Puisque la plupart des produits des annonceurs de RevenueWire sont virtuels (logiciels), les coûts de production sont inexistants, donc les marges de profits sont élevées pour les annonceurs. Donc, les éditeurs pourront en bénéficier en gagnant jusqu’à 75 % de commission sur les produits vendus. Voici quelques-uns des produits trouvés sur RevenueWire: Spyware Doctor, Registry Mechanic, Outlook PST Repair, AdAware Plus, etc..
Moolineo. Il a été créé début 2015 et est très en vogue. Pour ma part, ce site m’a permis de gagner 23 euros extras. Permet également de gagner de l’argent facilement avec des offres rémunérées, du cashback, et des tests de produits. Des concours sont souvent organisés pour accroître les possibilités de gains. Et enfin, le parrainage est vraiment avantageux.
L'espace affilié s'est développé bien au-delà des partenaires de coupon et de deal. Pour générer des revenus supplémentaires en fonction des performances de votre programme, envisagez de vous associer à des éditeurs à la pointe de la technologie de commerce électronique, y compris l'intégration de sites Web en profondeur et l'intelligence artificielle.
Some merchants run their own (in-house) affiliate programs using dedicated software, while others use third-party intermediaries to track traffic or sales that are referred from affiliates. There are two different types of affiliate management methods used by merchants: standalone software or hosted services, typically called affiliate networks. Payouts to affiliates or publishers can be made by the networks on behalf of the merchant, by the network, consolidated across all merchants where the publisher has a relationship with and earned commissions or directly by the merchant itself.
Et si vous vous demandez quel est le meilleur site de paris sportifs, je vous dirais qu’ils sont tous équivalents MAIS le site de La Française des Jeux (Parions Sport) se démarque notamment car il vous propose un remboursement jusque 100 € sur votre premier pari si celui-ci est perdant !!! Vous pouvez également jeter un oeil à Netbet et à son bonus de 100 €, disponible ici.
RevLifter C’est un exemple: la société aide les marques à générer davantage de conversions, de ventes supplémentaires et de clients en personnalisant les offres des annonceurs à travers les canaux de marketing. Disponible dans le monde entier sur un modèle de paiement à la performance, il utilise l’intelligence artificielle pour comprendre les signaux en temps réel du comportement des utilisateurs sur le site et fournir la bonne offre au bon client au bon moment.
Vous engrangez des coins, et oui chaque site a son système de points personnalisés. Vous pouvez ensuite bien entendu échanger ces coins contre de l’argent. Comme tous les sites proposés dans la liste, un compte paypal sera mais pas que , car les moyens de paiement sont extrêmement variés : Paypal, Neteller, bons d’achat (Amazon, PSN, Xbox live, Décathlon, Zalando, Zooplus, Jules, Instant Gaming, Steam, Origin, Minecraft, Dofus, G2A, Google Play, Leagues of Legends ou Paysafecard).

Pour les affiliés qui n’ont aucun site internet, c’est aussi possible de réussir dans le marketing d’affiliation. Vous pouvez vous inscrire à un réseau publicitaire comme Google AdWords ou Facebook Ads. Avec ces réseaux, vous pouvez créer vos propres publicités et renvoyer les internautes sur la page d’atterrissage de votre annonceur préféré. La où il peut y avoir des risques, c’est lorsque vous payer des centaines (voir des milliers de $/€) pour ces annonces et que vous gagnez moins en vente de produits que ça vous en coute pour les annonces: un retour sur votre investissement (ROI) négatif.

Vous engrangez des coins, et oui chaque site a son système de points personnalisés. Vous pouvez ensuite bien entendu échanger ces coins contre de l’argent. Comme tous les sites proposés dans la liste, un compte paypal sera mais pas que , car les moyens de paiement sont extrêmement variés : Paypal, Neteller, bons d’achat (Amazon, PSN, Xbox live, Décathlon, Zalando, Zooplus, Jules, Instant Gaming, Steam, Origin, Minecraft, Dofus, G2A, Google Play, Leagues of Legends ou Paysafecard).
À moins que votre entreprise dispose des ressources et de la bande passante nécessaires pour constituer une équipe de plusieurs personnes possédant une connaissance et une expérience étendues du marketing affilié, l’embauche d’une agence est la meilleure option. Les spécialistes du marketing d’agence ont l’expérience de la gestion des complexités multiples liées à la création et au développement d’un programme performant.
Article très bien documenté. Tu aurais même pu faire une liste plus longue mais c’est déjà pas mal pour commencer. Comme tu précises au début de ton article, l’argent facile n’existe pas. Mais le soucis avec la plus grande partie des sites que tu as mis ils sont énergivore en temps et des fois on se demande si cela vaut le coup. C’est sûre que c’est mieux que de ne rien faire ou de rester devant la télé des heures, c’est plus rentable. Mais je pense que c’est plus pour des petits “jeunots” ou pour faire 100 à 300 euros par mois. Si certains sont plus courageux ou ont plus l’esprit d’entreprise pour le même temps je leur dirais de tenter “l’affiliation” ou de gagner de l’argent avec les réseaux sociaux. Enfin , c’est mon avis

Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×