Le cash back consiste tout simplement à se faire rembourser une partie de ses achats en ligne. Pour cela, vous vous inscrivez sur un site de cash back, par exemple eBuyClub (ce lien vous permet de gagner 5 euros de bienvenue) et iGraal (ce lien affilié vous permet d’obtenir un cadeau de bienvenue de 10 euros), et vous installez la barre de shopping sur votre navigateur Internet. Ensuite, lorsque vous ferez votre achat sur Pixmania ou Rue Du Commerce, vous aurez automatiquement un crédit sur votre compte iGraal. En général, le crédit reversé se situe entre 3% et 40% du montant de l’achat, mais j’ai déjà vu des cashbacks à 50%.
Concernant Clictune, c’est un très bon site pour gagner de l’argent avec des liens – un bon cashlink comme on dit – personnellement j’ai un filleul, sur Linkbucks qui est un cashlink lui aussi, qui a gagné 11 000$ le mois dernier grâce à ce genre de site. Je le sais car j’ai gagné 20% de ses gains grâce au parrainage. En ce qui concerne ce site, il faut avoir une bonne visibilité sur les réseaux sociaux et/ou un site. Par contre, c’est une sorte de régie publiciataire plutôt intrusive, donc à utiliser à des endroits appropriés.
LinkConnector has struggled to stand out from the pack but nonetheless has managed to sign some exclusive deals with big name brands, including Writer’s Digest, the Disney Store, Ironman, Hats.com, and Everly. Their strictly controlled screening process for both merchants/advertisers and affiliates/publishers means that you can always rely on the quality of products on offer.

It is important to note, however, that StudioPress is now a subsidiary of WPEngine which is the company that actually does the web hosting on which StudioPress’s Genesis framework runs. The affiliate program only works with choosing the StudioPress framework and themes, not the actual hosting on WPEngine. WPEngine has a separate affiliate program for its hosting services, which yes, is a bit confusing.
Assurez-vous de bien regarder la configuration de l’agence en vous assurant que celle-ci est basée sur les performances. J'ai déjà vu un discours de Robert Glazer, le PDG de Partenaires d'accélération, une société mondiale de marketing affilié. Il a écrit un livre intitulé «Partenariats de performance», axé sur l’alignement de tout programme d’affiliation sur la performance. Il est facile de tomber dans le piège de travailler avec une entreprise qui dit qu’elle vous rapportera des ventes, mais assurez-vous qu’elle place son argent là où elle se trouve. Si cela ne donne pas les résultats à court terme, il y a de fortes chances qu'il ne soit pas en mesure de répondre aux attentes à long terme.
LinkConnector.com est une entreprise qui a été lancée en 2004. LinkConnector utilise la technologie Naked Link, brevetée par l’entreprise elle-même. Le principe derrière cette technologie est que lorsqu’un consommateur voit le lien de la publicité, il constate que c’est un lien direct à l’annonceur (marchand) et non un lien à LinkConnector (qui redirige ensuite vers le site internet de l’annonceur).
In effect, VigLink works as the middleman between a publisher (blogger) and merchants by scanning the publisher’s content and automatically creating links to publishers that are chosen “in real time” based on their payout/conversation rates. This makes VigLink a very hands-off affiliate program for publishers who prefer to focus on content instead of managing their affiliate links.

Cost per action/sale methods require that referred visitors do more than visit the advertiser's website before the affiliate receives a commission. The advertiser must convert that visitor first. It is in the best interest of the affiliate to send the most closely targeted traffic to the advertiser as possible to increase the chance of a conversion. The risk and loss are shared between the affiliate and the advertiser.
Avant même qu’internet soit accessible au grand public, qui étaient les marketeurs affiliés? Existaient-ils? Avant l’arrivée du Web, les marketeurs affiliés étaient appelés vendeurs et ces derniers étaient membres des réseaux marketing multiniveaux (MLM – Multi Level Marketing). À l’époque où tout le monde était intéressé par l’idée d’un aspirateur et des produits nettoyants révolutionnaires dans son foyer, les réseaux mercatique étaient très actifs. Ces réseaux étaient formés de vendeurs qui étaient payés à la commission pour les produits qu’ils vendaient. Un vendeur pouvait aussi être récompensé lorsqu’il recrutait de nouveaux vendeurs et que ceux-ci établissaient des ventes du produit ou service en question. Généralement, c’était l’entreprise qui produisait le bien ou le service qui employait les vendeurs.
×