peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

La peinture acrylique dans le domaine des arts fut commercialisée pour la première fois en 1958 aux Etats-Unis, pour être introduite en Europe quelques temps plus tard. Le nombre d’adepte est toujours en croissance depuis sa commercialisatio, c’est la peinture la plus utilisée. D’un point de vue technique c’est l’innovation la plus importante depuis la peinture à l’huile au XVe siècle.  Ce produit a créé une révolution pour les artistes, ouvrant les pratiques vers de nouvelles possibilités.
Si ce principe n’est pas respecté alors c’est la vie de l’œuvre qui est en jeu. D’une part des craquelures vont se former comme nous venons de la voir, et d’autre part le temps de séchage sera considérable, et tant qu’un tableau n’est pas sec il ne peut être vernis, donc il sera fragile face aux attaques extérieurs comme la poussière, la fumée, etc…
Les contraintes de stockage ont cependant eu une influence regrettable : les peintres de la Renaissance faisaient cuire des huiles, qui étaient dés le départ faites de graines torréfiées. Les peintures à l'huile prêtes à l'emploi modernes contiennent une huile crue, à base de graines étuvées, peu adhésive et peu siccative, qui permettent une plus longue conservation7.
Même si la rapidité de séchage peut déstabiliser l'artiste habitué à travailler la peinture à l'huile, il découvre rapidement les atouts de l'acrylique, d'autant que les deux techniques ne sont pas incompatibles. Nombreux sont les artistes qui mettent à contribution la technique acrylique pour commencer une toile, finissant ensuite leur œuvre à l'huile, comme le confesse l'artiste Kabuki.
Les pigments sont généralement les mêmes que ceux utilisés pour les autres techniques picturales, bien que l'indice de réfraction de certains pigments comme le smalt les rendent impropres à la dispersion dans l'huile, alors qu'ils peuvent sans inconvénient s'utiliser dans les procédés à l'eau3. Au contraire, l'acidité du liant exclut certains pigments, qui pourraient virer ou devenir solubles dans l'eau (PRV1). L'aquarelle se distingue de la gouache par sa transparence. Cette propriété est en rapport avec la taille des particules de pigment et leur indice de réfraction (McEvoy). Le blanc est par définition opaque et peut opacifier toute couleur. Mais même les pigments très opaques comme le rouge anglais (Colour Index PR101), le jaune de chrome (PY34), le bleu cæruleum (PB35), le noir de fumée (PBk6) deviennent transparents lorsqu'ils sont très dispersés.

La peinture acrylique est un des médiums les plus utilisés dans les loisirs créatifs et les beaux arts. Facile à utiliser (dilution, miscibilité, multi-supports) et pas chère, elle vous permettra de réaliser de superbes tableaux et décorations d'objets. Achetez ici la peinture acrylique pas chère qu'il vous faut parmi nos grandes marques : Pébéo, Lefranc Bourgeois, Marabu et Cléopâtre et donnez vie à tous vos projets créatifs !


Ce cas de figure s’est déjà produit avec l’essor de la peinture à l’huile au XVe siècle, qui a permis aux peintres de faire évoluer leur travail grâce à la luminosité, la transparence et à la profondeur plus « réalistes » que ne l’offrait la tempera à l’œuf, celle-ci étant bien trop limitée. A cette période, l’art perdait de son symbolisme religieux typique de l’époque médiévale pour davantage d’émotionnel et de réalisme propre à le Renaissance et à son humanisme. L’artiste de l’époque avait donc besoin d’une peinture plus belle, plus intense et plus maniable permettant plus de possibilité.
J’ai commencé avec l’huile dans le temps et suis passée à l’acrylique il y a bientôt 30 ans. J’ai découvert la gamme golden open avec ravissement mais je me trouve embarrassée pour choisir des produits annexes. Il y en a vraiment beaucoup. J’en ai retenu 4 : le fluidifiant, le médium fluide, le diluant réactivateur et le gesso. Je crains de tomber à côté et de passer un budget et un temps fou à expérimenter. Que me conseilleriez vous, sachant que je travaille en couches plutôt minces ou en aplats avec des mélanges assez délicats sur la toile ?
Si votre projet est de peindre une fresque sur un mur par exemple, avant de peindre à l’acrylique il est indispensable de lessiver votre surface, d’attendre son séchage complet et ensuite l’enduire d’une couche de liant acrylique ou de gesso (mélangé ou non avec un pigment). Si ces étapes ne sont pas respectées alors la peinture acrylique ne résistera pas, elle s’écaillera ou se retira pas plaque petit à petit, d’une part car le mur est naturellement gras et d’autre part, en l’apprêtant vous le protéger de l’humidité et des attaques extérieurs tels que des bactéries et autre.
La célèbre marque Magna s’empare du marché des minéraux à l’origine de la peinture acrylique dans les années 1940, mais cette technique peine encore à trouver sa place, car les grands maîtres la méprisent, considérant que seule la peinture à l’huile est une technique digne dans le domaine de l’art. Le scepticisme ne cèdera la place à l’enthousiasme que dans les années 1960, lorsque des formules non toxiques entreront sur le marché, offrant un séchage plus rapide.
La technique est restée longtemps immuable : le peintre dessinait sa composition sur la toile ou sur le panneau de cuivre ou de bois préparé puis, après une éventuelle grisaille, montait son sujet avec les couleurs à l'huile, en couches minces, en donnant l'effet de lumière par le jeu des ombres et des reflets. Puis, une fois ces premières couches bien sèches, il les recouvrait de glacis teintés, transparents, qui harmonisaient la coloration générale. Le tout formait une surface bien unie, comme une toile cirée.
Gerstaecker Tous les produits Gerstaecker Châssis Gerstaecker Fabrication d'un châssis Gerstaecker Autres supports Gerstaecker Chevalets Gerstaecker Papiers Gerstaecker Peinture Gerstaecker Médiums, additifs et entretien Gerstaecker Pinceaux Gerstaecker pour l'huile et l'acrylique Pinceaux Gerstaecker pour l'aquarelle Accessoires Gerstaecker Dessin Pastels Gerstaecker Arts Graphiques de Gerstaecker Impression Gerstaecker Encadrement de Gerstaecker Céramique, Modelage, Sculpture Gerstaecker Loisirs créatifs Gerstaecker Golden Tous les produits Golden Peintures acryliques Golden Médiums, additifs et entretien Golden Hahnemühle Tous les produits Hahnemühle Papiers pour la peinture Papiers pour les techniques sèches Autres papiers Hahnemühle Honsell Tous les produits Honsell Supports Arts Graphiques de Honsell I Love Art by Gerstaecker Tous les produits I Love Art Supports Peinture Pinceaux pour l'huile et l'acrylique Autres pinceaux I Love Art Encadrement I Love Art Autres produits I Love Art Produits pour nos partenaires Chèques cadeaux Isabey Tous les produits Pinceaux Jaxell Tous les produits Jaxell Dessin Pastels Jaxell Arts Graphiques de Jaxell Jax-Hair Tous les produits Pinceaux
With Aquarelle.co.uk, send cheap seasonal flowers! Throughout the year, discover floral scents and exceptional colors: roses, peonies, amaryllis, ranunculus, orchids, ... Romantic, exotic and fragrant bouquets updated with a variety of seasonal flowers. Your online florist also offers a selection of shrubs and seasonal plants that will bring a touch of green to your garden, terrace or balcony: Charming bonsai olive trees, bougainvillea, Hydrangea ... If you want to send flowers by post, come to Aquarelle!

Depuis les années 60, les peintres qui ont utilisé l’acrylique pour leurs toiles sont nombreux, notamment dans le domaine de l’abstrait. On compte parmi eux Morris Louis, qui fut l’un des premiers à utiliser les peintures de la marque Magna pour ses peintures les plus colorées, comme « Alpha-Pi » (1960) ou « Beta-Lambda » (1961). D’autres peintres comme Barnett Newman, Kenneth Nolan ou Larry Poons, avec « Sunnyside Switch » (1963)ont joué un rôle important. De célèbres expressionnistes abstraits l’ont utilisée, comme Mark Rothko, Robert Motherwell ou Helen Frankenthaler, ainsi que des surréalistes tels que Max Ernst ou Joan Miro : « Personnage devant le soleil » (1968).
Les huiles, au sens de l’histoire de l’art, sont classiques. Elles ont été développées pour la première fois au XIIe siècle et ont été utilisées pour créer quelques-unes des peintures les plus emblématiques de l’histoire comme la Joconde et la Nuit étoilée de Van Gogh. La composition chimique comprend des pigments en suspension dans l’huile (généralement de la graine de lin). Bien qu’elles soient intemporelles, elles nécessitent un peu plus de travail pour être nettoyées et entretenues; elles ne sont pas compatibles avec l’eau, et donc pour les diluer ou les nettoyer, vous devrez utiliser de la térébenthine ou du white spirit.
Lorsqu’elle est achevée, une peinture acrylique présente une grande homogénéité sur toute la surface de la toile, ce qui donne un rendu brillant, en fonction du vernis que l’artiste aura appliqué. Contrairement à l’huile, il n’y a pas de risque d’effet craquelé sur la peinture. Enfin, si vous êtes en quête d’une peinture aux couleurs réalistes, brillantes et vives, l’acrylique est une bonne option.

Daler-Rowney Tous les produits Daler Rowney Peinture Supports Pinceaux Dessin Pastel Arts graphiques de Daler Rowney Daniel Smith Tous les produits Daniel Smith Peintures aquarelles Peintures à l'huile daVinci Tous les produits Da Vinci Pinceaux pour l'huile et l'acrylique Sets de pinceaux Pinceaux pour l'aquarelle Autres pinceaux Da Vinci Accessoires Da Vinci Pinceaux cosmétiques Derwent Tous les produits Derwent Dessin Pastels Derwent Arts graphiques de Derwent Edding Tous les produits Feutres et marqueurs Couleurs pour textile Esprit Composite Tous les produits Esprit Composite Travailler la terre et le plâtre avec Esprit Compo Travailler la pierre avec Esprit Composite Autres produits Esprit Composite Essdee Tous les produits Essdee Produits scolaires Essdee Linogravure - Essdee Gravure sur bois - Essdee Fabriano Tous les produits Fabriano Papiers pour les techniques sèches Autres papiers Fabriano Papier pour la peinture Papiers spéciaux Papiers couleurs et techniques Faber Castell Tous les produits Faber Castell Pastels Faber Castell Crayons aquarellables Faber Castell Crayons de couleur Faber Castell Crayons graphites Faber Castell Porte-mines et mines Faber Castell Fusains, sanguines et sépia Faber Castell Accessoires Faber Castell Arts Graphiques de Faber Castell Produits scolaires Faber Castell


Pour vous mettre tout de suite dans le bain, un petit historique de la peinture à l’huile vous sera narré. Elle est inventée par Jan van Eyck. Originaire de l’Occident, elle existe depuis le Moyen Âge. C’était le premier art utilisé par les artistes. Les techniques utilisées connaissent une évolution qui se fait par rapport au temps et au souci de l’esthétique. Au tout début, les peintres utilisaient la technique de la tempéra. Par la suite, elle cédait sa place à la superposition de glacis. Vient ensuite l’utilisation de la technique en pâte avec l’ajout des médiums résineux.
La technique sèche est la plus ancienne. Son principe est d'étaler délicatement la peinture très diluée sur le support de façon à laisser transparaître la couleur du fond. Une fois les premiers tons posés et après séchage complet on s'intéresse aux éléments de détails de plus en plus précis en utilisant des couleurs moins diluées et en prenant soin d'aller des tons les plus clairs vers les plus foncés. Le travail progresse par couches successives et se termine par quelques rehauts plus foncés qui donnent à l'œuvre de la présence et du caractère. On obtient une couleur profonde en utilisant de l'eau gommée pour donner à la couche pigmentaire une certaine épaisseur.
On peut améliorer la consistance de la pâte par l'ajout de médiums à peindre, eux-mêmes fabriqués à partir du liant (huile) et de solvant (essence) auxquels on rajoute, éventuellement, pour améliorer la souplesse du film, une résine. Le médium rend la matière plus malléable et donc plus facile à étaler. La présence de résines ne change pas la dénomination courante de peinture à l'huile13.

Il est normal que la craie reste soluble car tout comme le pastel reste tendre, le fixatif prévu pour cet usage est volontairement léger. Comme son nom l’indique, son but est simplement de « fixer » la poudre (craie ou pastel) sur le support, sans l’enrober complètement comme le fait un vernis. L’inconvénient est qu’effectivement l’oeuvre reste fragile et friable, l’avantage en revanche est que l’oeuvre garde son aspect et ses teintes. Appliquer un vernis acrylique en spray est possible, cela stoppera la solubilité de la craie, mais attention car les teintes se modifieront (de foncer plus précisément).


Depuis les années 60, les peintres qui ont utilisé l’acrylique pour leurs toiles sont nombreux, notamment dans le domaine de l’abstrait. On compte parmi eux Morris Louis, qui fut l’un des premiers à utiliser les peintures de la marque Magna pour ses peintures les plus colorées, comme « Alpha-Pi » (1960) ou « Beta-Lambda » (1961). D’autres peintres comme Barnett Newman, Kenneth Nolan ou Larry Poons, avec « Sunnyside Switch » (1963)ont joué un rôle important. De célèbres expressionnistes abstraits l’ont utilisée, comme Mark Rothko, Robert Motherwell ou Helen Frankenthaler, ainsi que des surréalistes tels que Max Ernst ou Joan Miro : « Personnage devant le soleil » (1968).

La peinture acrylique, de même que ses consœurs la peinture aquarelle et la gouache, nécessitent l'utilisation de types de pinceaux bien précis, afin d'obtenir le meilleur rendu possible. Pinceaux plats, ronds ou bombés, en poils synthétiques, en poils de porc longs, en poils d'oreilles de boeuf, en soie, vendu à l'unité ou par lot, fins pour les détails ou épais pour les grands aplats de couleurs, brosses pour travailler les plus grandes étendues...
Ce cas de figure s’est déjà produit avec l’essor de la peinture à l’huile au XVe siècle, qui a permis aux peintres de faire évoluer leur travail grâce à la luminosité, la transparence et à la profondeur plus « réalistes » que ne l’offrait la tempera à l’œuf, celle-ci étant bien trop limitée. A cette période, l’art perdait de son symbolisme religieux typique de l’époque médiévale pour davantage d’émotionnel et de réalisme propre à le Renaissance et à son humanisme. L’artiste de l’époque avait donc besoin d’une peinture plus belle, plus intense et plus maniable permettant plus de possibilité.
Je souhaite investir dans des pinceaux synthétiques (pas naturels pour des raisons éthiques) pour l’huile, mais chaque marque possède ses propres poils synthétiques et il m’est difficile de m’y retrouver. Auriez vous une ou deux marques à me conseiller plus que les autres (travail en finesse, détails, dilutions, pas d’empatement) : Manet, Raphael, Artisti, Da Vinci, etc.
Si les pinceaux sont les outils par excellence de l’artiste peintre, les pinceaux en set représentent un peu l’arsenal de l’artiste souhaitant être mieux équipé. Ainsi, les pinceaux peuvent être obtenus dans les commerces en se les procurant à l’unité, mais ils peuvent également être vendus en groupes, c’est-à-dire en set. Cette procédure permet non seulement au peintre de pouvoir économiser dans certains cas, mais également de s’habituer à plusieurs types de pinceaux à la fois. Il faut alors préciser que les pinceaux en set sont offerts en regroupant plusieurs numéros dans un même pack. Ce qui laisse entendre également que de nombreuses techniques pourront être essayées pour celui qui saura faire le choix de pinceaux offerts en set.
Un flacon d’huile également. Ainsi vous êtes équipés pour travailler gras sur maigre. L’huile de lin est celle qui sèche le plus rapidement mais étant donné sa teinte naturelle ambrée, elle a tendance à jaunir un peu les couleurs. Les huiles d’oreillette et de carthame ne modifient pas la teinte mais sont moins siccatives que l’huile de lin. Pour vous aider à les choisir et en savoir d'avantage, cliquez ici pour lire l'article.
application architecture art artiste avenir carte concept couleur couleurs design dessin environnement Facebook featured Food google histoire illustration Inde innovation insolite instagram intelligence artificielle japon jeu kickstarter livre marketing mode monde musique original peinture photo photographie planète pub réalité augmentée science shopping Technologie vidéo ville viméo voyage

Sur pinceau-peinture.fr, vous trouverez nos gammes de pinceaux aquarelle en poils naturels ainsi que nos pinceaux synthétiques aquarelle, d’une qualité exceptionnelle. Le pinceau aquarelle peut être muni de poil Kolinsky, de martre rouge ou encore en poil de petit-gris. Ces poils possèdent une excellente absorption et donc d’une grande utilité pour le travail de la peinture aquarelle. Le pinceau synthétique pour aquarelle possède certes une trempe moins forte, mais sa robustesse et sa conservation sont aussi performantes que les pinceaux aquarelle naturels.
En regardant les autoportraits des peintres anciens, la présence d’une palette et de tas de pinceaux à la main se remarque tout de suite. C’est pour cette raison que la méthode des trois pinceaux est qualifiée de pratique traditionnelle. Elle évite de se tromper dans les mélanges, de salir des couleurs et de gagner un temps précieux. Avec l’habitude et la dextérité, on se trompe rarement de pinceaux.
Rangez la peinture inutilisée. S'il vous reste beaucoup de peinture sur votre palette à la fin de votre séance, celles-ci peuvent être réutilisées le lendemain : raclez les couleurs avec votre couteau ou spatule pour former un petit tas de peinture. Prenez ensuite un chiffon propre, enduit d'essence de térébenthine pour nettoyer le reste de la palette. Recouvrez hermétiquement vos restes de peinture avec du film alimentaire et mettez le tout à l'abri de la lumière et de la chaleur.
On associe traditionnellement les débuts de la peinture à l’huile aux peintres flamands.  Les frères Van Eyck, peintres primitifs, sont les plus connus, pour leur apport tant technique qu’artistique : « portrait d’Arnolfini » (1434) est l’une des premières œuvres à l’huile en Europe. Les tableaux sont souvent des commandes, donc des portraits ou des scènes célèbres, où la lumière, le relief et les détails sont mis en valeur, comme dans « La Joconde », de Léonard de Vinci (1503-1506) ou « Le Christ dans la tempête du lac de Tibériade » de Rembrandt (1633).  
Même si la rapidité de séchage peut déstabiliser l'artiste habitué à travailler la peinture à l'huile, il découvre rapidement les atouts de l'acrylique, d'autant que les deux techniques ne sont pas incompatibles. Nombreux sont les artistes qui mettent à contribution la technique acrylique pour commencer une toile, finissant ensuite leur œuvre à l'huile, comme le confesse l'artiste Kabuki.
Achetez le reste du matériel. Les peintres débutants ont souvent tendance à éviter d'acheter du matériel neuf , afin d'économiser un peu d'argent. C'est tout à fait respectable et normal, mais il y a certains outils de base dont vous aurez besoin pour peindre à l'huile et qui sont incontournables. De plus, ils vous faciliteront la vie et vous feront apprécier encore plus votre nouveau loisir.
Ma deuxième question est : je sais qu’il existe des médium prêt à l’emploi comme le médium flammand ou vénitien ou encore un médium à craqueler ou encore un medium qui fait des effets particuliers… comment dois-je les utiliser ? comment respecter le principe du gras/sur maigre dans ces cas la ? est-ce que je peux garder mon médium à peindre que je fabrique + rajouter un de ces médium prêts à l’emploi dedans et à quel dosage ?
Les 80 couleurs de la gamme de peinture aquarelle Rembrandt sont transparentes et vives. On peut citer entre autres couleurs le blanc de chine, le cadmium, le cobalt, le rouge, le bleu phtalo et le jaune. Toutes ces couleurs offrent des brillances durables et le degré de résistance à la lumière le plus élevé. De plus, il existe des couleurs transparentes à base d’oxyde de fer offrant des rendements exceptionnels. Après usage de cette aquarelle, l’œuvre réalisée garde pendant longtemps ses teintes. Par ailleurs, si vous utilisez des techniques d’expression spontanée, vous n’aurez pas de difficulté à prendre à chaque fois la quantité de peinture nécessaire avec votre pinceau, car les peintres sont modérément visqueuses. Grâce à cet outil, vous pourrez donc réaliser vos œuvres sans approximation.
×