peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Chez les primitifs, c’est la technique du glacis qui fait l’excellence. Avec les baroques, puis les peintres roccoco, ou les romantiques, c’est l’empâtement qui règne. Quant aux impressionnistes, ils apprivoisent la touche… Pendant plus de six siècles, quels que soient les goûts et les modes, l’huile va traverser toutes les époques et tous les styles.
L'huile extra-fine Rembrandt se caractérise par une brillance sublime et des couleurs intenses et profondes. La particularité des couleurs extra-fines réside dans leur finesse de broyage et leur concentration maximale en pigments. L'huile extra-fine Rembrandt offre un degré de résistance à la lumière des plus élevés. Voir aussi l'huile Rembrandt 150ml

Notre entreprise française est totalement indépendante et a pour simple vocation à vendre des peintures aux teintes RAL. Les nuanciers RAL CLASSIC en vente sur notre site sont des nuanciers strictement officiels et produits par RAL gGmbH. La dénomination RAL est protégée et reste la propriété de RAL gGmbH situé à Siegburger Strasse 39 - 53757 SANKT AUGUSTIN - ALLEMAGNE
Pour les décrire davantage, et mettre en relief les caractéristiques qui les rendent appréciables avec l’acrylique et la peinture à l’huile, disons que les pinceaux en soie sont d’une fermeté hors du commun. Leur résistance ainsi que leur élasticité leur donnent de supporter les masses épaisses que forment souvent ces deux sortes de peinture. Une acrylique mélangée à du médium sera par exemple agréablement couchée sur une toile, puisque les pinceaux en soie de porc s’adaptent on ne peut mieux à la peinture pâteuse. Les pigments aux composantes huilées se verront à leur tour bien granulés sur grandes surfaces, car les poils de ces pinceaux accrochent bien la peinture, apportant ainsi toute la fermeté nécessaire au geste. Aussi, il est pratiquement évident de constater que ce genre de pinceaux est mieux adapté pour étendre des couches de couleurs onctueuses, plutôt que d’autres fortement diluées à l’eau comme c’est le cas de l’aquarelle.

Une fois sèche, c’est pour toujours ! L’acrylique est réputée inaltérable et son intensité de couleur est immortalisée lors de la « polymérisation » par simple séchage à l’air : toutes ses molécules de liant se regroupent alors pour former une solide protection et empêcher toute nouvelle dilution. Les travaux à l’acrylique sont ainsi particulièrement stables dans le temps, ne « craquèlent » pas et peuvent être finalisés avec des vernis très différents, mats, satinés, brillants, iridescents, etc.


La peinture acrylique est le résultat d’un mélange de pigment, de résine acrylique et d’eau, tout simplement. La résine étant le liant et l’eau le diluant. Il est assez facile de la fabriquer soi-même puisque les pigments et les liants acryliques se trouvent dans tous les commerces spécialisés, il suffit simplement d’ajouter de l’eau dans une quantité que vous déterminerez vous-même selon la consistance souhaitée. Et voilà, votre peinture est faite !

J’ai une question qui me taraude… En peinture à l’huile, j’utilise un medium à peindre que je fabrique moi-même à base d’huile et de white spirit. Afin de respecter le principe du gras sur maigre, ma couche de fond est faite de peinture à l’huile qui sort du tube dilué avec du white-spirit ( très maigre )/ ma première couche est faite de peinture à l’huile qui sort du tube + mon medium composé de 75% de white-spirit et 25% d’huile de lin ( maigre ) / ma deuxième couche est faite avec ma peinture à l’huile qui sort du tube + mon médium composé de 50% de white et 50 d’huile de lin ( gras ) / ma 3ème couche est faite de peinture à l’huile + mon medium composé de 25% de white et de 75% d’huile de lin ( très gras ) / pour finir, les couches suivante sont faites avec de la peinture à l’huile qui sort du tube + d’un médium composé de 100% d’huile de lin ( très très gras).
Patientez. Pour que la peinture à l'huile sèche complètement, il faut 2 ou 3 mois au total. Laissez sécher votre œuvre dans un endroit protégé pour qu'elle ne subisse pas de dommage, qu'elle ne soit pas touchée, frôlée, coudoyée, effleurée ni tâchée. Cet endroit ne devra pas être trop chaud, ni trop humide. Ne laissez pas votre toile sécher dans le noir absolu, à cause du jaunissement à l'obscurité : en effet, l'huile de lin jaunit dans l'obscurité et dépose une fine couche sur la toile. Faites aussi attention aux éventuels insectes qui pourraient tourner autour de votre toile. Ils peuvent causer de vilaines souillures s'ils se prennent les pattes dans votre peinture.
Nous vous proposons une gamme variée d’aquarelle Van Gogh de Talens, que vous pourrez utiliser pour la réalisation de vos différentes œuvres. Que vous soyez débutant ou professionnel, vous trouverez une aquarelle adaptée à vos besoins et à un coût raisonnable. En effet, vous pourrez choisir entre la version demi-godet et la version tube de 10ml de contenance. Ces deux versions sont disponibles par couleur, mais vous avez la possibilité de les acquérir par pack. Il existe également des versions en boite offrant plusieurs couleurs. Il s’agit de la version Pocket box offrant 15 couleurs, la version en boite plastique avec une contenance de 24 demi-godets et la version en boite métallique avec une contenance de 24 demi-godets. Profitez donc de nos offres pour choisir l’aquarelle adaptée à vos besoins.
Let Aquarelle take you on an exotic journey to the Tropics with this tall, vibrant bouquet composed of spectacular red Alpinias, astonishing cone-shaped Shampoos that seem to be carved out of beeswax and magnificent 'Parrot's Beak' Heliconias in dazzling colours.These incredibly long-lasting flowers are accompanied by a mixture of exotic foliage that make a perfect foil for this stunning composition!
En peinture à l'huile, on appelle broyage le mélange du pigment en poudre avec le liant. Broyer un matériau, c'est le réduire en poudre ; autrefois, cette opération se faisait sur une pierre polie, avec adjonction d'un liquide pour maintenir la poussière de pigment. Pour la peinture à l'huile, on broyait généralement à l'eau, puis on laissait sécher les pains de poudre pigmentaire, avant de les broyer à nouveau, avec de l'huile ; certains pigments comme le massicot ou le minium devaient se broyer directement à l'huile pour ne pas perdre leur couleur14.
English: Oil Paint, Español: pintar al óleo, Deutsch: Mit Ölfarbe malen, Português: Pintar a Óleo, Nederlands: Schilderen met olieverf, Italiano: Dipingere con i Colori a Olio, Русский: рисовать масляными красками, 中文: 画油画, Čeština: Jak malovat olejovými barvami, Bahasa Indonesia: Melukis dengan Cat Minyak, العربية: الرسم الزيتي, Tiếng Việt: Vẽ tranh sơn dầu, 한국어: 유화 그리는 방법
Lorsqu’elle est achevée, une peinture acrylique présente une grande homogénéité sur toute la surface de la toile, ce qui donne un rendu brillant, en fonction du vernis que l’artiste aura appliqué. Contrairement à l’huile, il n’y a pas de risque d’effet craquelé sur la peinture. Enfin, si vous êtes en quête d’une peinture aux couleurs réalistes, brillantes et vives, l’acrylique est une bonne option.
Sans pratiques, tout ce qu’on explique dans les cours n’est rien et ne peut être utilisé. Voilà pourquoi, nous réservons quelques démonstrations comme la peinture d’un coucher de soleil à l’acrylique par exemple ou encore peindre la peau à l’acrylique. Vous aurez l’embarras du choix. Peindre l’écorce d’un arbre vous apprend à bien utiliser vos pinceaux sur un arbre pour en faire une œuvre d’art.
Pour vous qui voulez vous lancer dans cet art passionnant, nous avons élaboré des cours en lignes ayant comme supports des vidéos. Chaque vidéo s’accompagne d’un petit résumé. Cependant, ce n’est qu’un extrait. Afin de découvrir l’ensemble, nous vous invitons à passer en mode abonnement. Une fois l’abonné, vous pouvez tout de suite commencer à suivre les cours et devenir vite un professionnel.
Rangez la peinture inutilisée. S'il vous reste beaucoup de peinture sur votre palette à la fin de votre séance, celles-ci peuvent être réutilisées le lendemain : raclez les couleurs avec votre couteau ou spatule pour former un petit tas de peinture. Prenez ensuite un chiffon propre, enduit d'essence de térébenthine pour nettoyer le reste de la palette. Recouvrez hermétiquement vos restes de peinture avec du film alimentaire et mettez le tout à l'abri de la lumière et de la chaleur.
Les Impressionnistes, et la peinture moderne par la suite, abandonne le traditionnel procédé par couches superposées pour une technique plus spontanée et directe, considérée autrefois comme pochade, dite alla prima - autrement dit, peindre en une seule séance, sans séchage entre les couches. Ces courants n'ont cessé d'explorer les limites de la peinture à l'huile.
Nous vous listerons dans ces cours tous les matériels dont vous avez besoin. Nous avons tenu à vous donner une liste des bons outils à utiliser pour la réalisation d’une peinture à l’huile. Nous nous focalisons aussi dans une de nos vidéos sur le choix et l’utilisation des pinceaux. Nous vous fournirons également des explications sur la façon de les tenir. Toutes les différentes techniques et procédés sont aussi exposés afin de vous initier correctement. En outre, nous avons choisi et nous orienter sur l’utilisation des médiums. Ces derniers constituent un outil très important pour la réalisation de toute peinture à l’huile. Mais nous vous expliquons aussi dans quelques vidéos qu’il faut savoir choisir le verni à utiliser pour atteindre son objectif. Vous découvrirez également les différentes couleurs à l’huile.
Avec le XIXème siècle, arrive une révolution technique : il est désormais possible d’acheter la peinture déjà mélangée et conditionnée en tubes. Les peintres impressionnistes se saisissent aussitôt de l’occasion pour sortir et la nature devient alors un sujet central dans leurs œuvres, avec la problématique nouvelle de peindre vite pour capter l’instant.

Vasari attribue au peintre flamand Jan van Eyck (1390-1441) l'invention de la peinture à l’huile4, suivi par de nombreux auteurs5. Il est certain que le procédé existait avant lui. Le moine Theophilus Presbyter mentionne ses difficultés au xie siècle. Van Eyck l'a perfectionné associant des résines transparentes, durables et souples, à l'huile, entraînant son adoption générale6. Ce procédé a permis d'utiliser l'huile pour des commandes pérennes, et plus tard de peindre sur châssis et non plus sur panneau7. Il est vraisemblable que le modèle oriental des laques chinoises ait influencé les artistes européens8


Avec le XIXème siècle, arrive une révolution technique : il est désormais possible d’acheter la peinture déjà mélangée et conditionnée en tubes. Les peintres impressionnistes se saisissent aussitôt de l’occasion pour sortir et la nature devient alors un sujet central dans leurs œuvres, avec la problématique nouvelle de peindre vite pour capter l’instant.


L’acrylique c’est magique ! Pour certain c’est une qualité, pour d’autre c’est un défaut, quoi qu’il en soit l’acrylique sèche très vite, il faut donc travailler assez rapidement. Sauf si bien sur vous possédez le retardateur de séchage ! Celui-ci mélangé en petite quantité à la couleur (environ 10%), ralenti considerablement le temps de séchage, favorisant ainsi le travail dans le frais plus longtemps.

Dans le dernier quart du xviiie siècle un mouvement d'intérêt pour la peinture de paysage se développe en Angleterre. En 1777, Richard Earlom grave à l'aquatinte le Liber Veritatis de Claude le Lorrain. En 1785 Alexander Cozens publie une Nouvelle méthode pour assister l'invention dans le dessin de compositions originales de paysages34, construite sur l'observation de taches sur le papier, et qui constitue une théorie du lavis, que celui-ci soit d'encre ou d'aquarelle35.


Le pinceau de calligraphie, quelle qu’elle soit, retient bien l'encre, tandis que le pinceau à peinture chinoise est plus adapté à des mélanges d'eau avec soit de l'encre de chine pour les lavis, soit des peintures à l'eau en couleur typiquement chinoises, proches des caractéristiques de la gouache ou de l'aquarelle et eau. Ils sont utilisés dans les arts traditionnels d'Extrême-Orient.

Il est normal que la craie reste soluble car tout comme le pastel reste tendre, le fixatif prévu pour cet usage est volontairement léger. Comme son nom l’indique, son but est simplement de « fixer » la poudre (craie ou pastel) sur le support, sans l’enrober complètement comme le fait un vernis. L’inconvénient est qu’effectivement l’oeuvre reste fragile et friable, l’avantage en revanche est que l’oeuvre garde son aspect et ses teintes. Appliquer un vernis acrylique en spray est possible, cela stoppera la solubilité de la craie, mais attention car les teintes se modifieront (de foncer plus précisément).


application architecture art artiste avenir carte concept couleur couleurs design dessin environnement Facebook featured Food google histoire illustration Inde innovation insolite instagram intelligence artificielle japon jeu kickstarter livre marketing mode monde musique original peinture photo photographie planète pub réalité augmentée science shopping Technologie vidéo ville viméo voyage
Depuis les années 60, les peintres qui ont utilisé l’acrylique pour leurs toiles sont nombreux, notamment dans le domaine de l’abstrait. On compte parmi eux Morris Louis, qui fut l’un des premiers à utiliser les peintures de la marque Magna pour ses peintures les plus colorées, comme « Alpha-Pi » (1960) ou « Beta-Lambda » (1961). D’autres peintres comme Barnett Newman, Kenneth Nolan ou Larry Poons, avec « Sunnyside Switch » (1963)ont joué un rôle important. De célèbres expressionnistes abstraits l’ont utilisée, comme Mark Rothko, Robert Motherwell ou Helen Frankenthaler, ainsi que des surréalistes tels que Max Ernst ou Joan Miro : « Personnage devant le soleil » (1968). https://www.youtube.com/watch?v=hPAMfoyawVg
×