peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Les médiums à peindre permettent aussi de respecter la règle du « gras sur maigre » (propre à la peinture à l'huile) qui veut que chaque couche de couleur soit plus grasse que la précédente afin que l'accroche soit solide et durable. L'explication en est très simple : les couches maigres, qui mettent peu de temps à sécher, entreraient en conflit avec les précédentes plus grasses et toujours en train de sécher, provoquant un phénomène variant entre la peau d'orange et celle du reptile au cours de la mue... À éviter, selon les traditions. Dans les premières étapes, la pâte sera donc maigre, par adjonction d'essence et progressivement deviendra plus grasse, par ajout d'huile ou de médium. L'œuvre sera finalement vernie grâce à un vernis à retoucher puis un vernis définitif.
Nous vous proposons une gamme variée d’aquarelle Van Gogh de Talens, que vous pourrez utiliser pour la réalisation de vos différentes œuvres. Que vous soyez débutant ou professionnel, vous trouverez une aquarelle adaptée à vos besoins et à un coût raisonnable. En effet, vous pourrez choisir entre la version demi-godet et la version tube de 10ml de contenance. Ces deux versions sont disponibles par couleur, mais vous avez la possibilité de les acquérir par pack. Il existe également des versions en boite offrant plusieurs couleurs. Il s’agit de la version Pocket box offrant 15 couleurs, la version en boite plastique avec une contenance de 24 demi-godets et la version en boite métallique avec une contenance de 24 demi-godets. Profitez donc de nos offres pour choisir l’aquarelle adaptée à vos besoins.

Au Mexique elle avait été inventée vers 19502. Des chimistes de l'Institut National Polytechnique de Mexico, en collaboration avec les maîtres peintres muralistes mexicains, l'ont mise au point lors de la réalisation des fresques sur les façades de l'université de Mexico. Les écrits de David Alfaro Siqueiros (peintre-muraliste mexicain) : « L'art et la Révolution », racontent dans le détail la mise au point de cette technique picturale mise sur le marché en 1950.
Pour les décrire davantage, et mettre en relief les caractéristiques qui les rendent appréciables avec l’acrylique et la peinture à l’huile, disons que les pinceaux en soie sont d’une fermeté hors du commun. Leur résistance ainsi que leur élasticité leur donnent de supporter les masses épaisses que forment souvent ces deux sortes de peinture. Une acrylique mélangée à du médium sera par exemple agréablement couchée sur une toile, puisque les pinceaux en soie de porc s’adaptent on ne peut mieux à la peinture pâteuse. Les pigments aux composantes huilées se verront à leur tour bien granulés sur grandes surfaces, car les poils de ces pinceaux accrochent bien la peinture, apportant ainsi toute la fermeté nécessaire au geste. Aussi, il est pratiquement évident de constater que ce genre de pinceaux est mieux adapté pour étendre des couches de couleurs onctueuses, plutôt que d’autres fortement diluées à l’eau comme c’est le cas de l’aquarelle.
Je me heurte au problème des couleurs qui se mélangent dans la technique d’une peinture directe (réalisation en 1 séance, alla prima). Ceci salit mes couleurs si bien que seul remède que j’ai trouvé est d’attendre le séchage de la couche précédente. Bien sûr c’est ce que je souhaite éviter. Avez-vous connaissance d’un médium (autre que le médium flamand) pour éviter ce genre de problème?
Les pinceaux à réserve d'eau peuvent s'utiliser seuls pour des croquis colorés rapides, ou en complément des pinceaux classiques et des godets. Contrairement au pinceau traditionnel, qui libère l'eau toujours pigmentée tant qu'il y en a, le flux d'eau venant de la réserve dilue l'aquarelle prise au godet au fur et à mesure qu'on passe le pinceau sur le papier. Seul un pinceau sec peut retirer, en la pompant, un excès de peinture humide, un pinceau à eau ne peut que laver le pigment, le repoussant un peu plus loin.

Les pinceaux acrylique Raphaël sont nombreux, et raviront le plus grand nombre : les pinceaux en sépia Raphaël, en fibre synthétique, se reconnaissent à leur manche long laqué bordeaux. La virole est longue, en laiton doré. Enfin, les poils en polyamide Sepia cambrée assure la nervosité de ce pinceau, gage d'une excellente réponse sur la toile. Le touché des pinceaux arylique Raphaël Sépia sera particulièrement précis, idéal pour les apports de matière. Ce pinceau acrylique Raphaël se décline dans les gammes suivantes :

Utilisée en aplats avec des couleurs directement sorties du tube, la travailler en épaisseur au couteau par exemple, ou bien en glacis avec un médium transparent, ou encore par projection en la fluidifiant, à la manière de Jackson Pollock.  Que vous soyez davantage influencé par la finesse de l’aquarelle ou la noblesse de l’huile, lâchez-vous avec l’acrylique !

La peinture à l’aquarelle est une technique très fine de la méthode picturale. Ce n’est donc pas vraiment un hasard si les pigments qui servent à faire l’aquarelle sont broyés très finement. L’objectif avec l’aquarelle est de produire une peinture diluable à l’eau et d’une transparence plus marquée, à l’opposée de la peinture gouache qui, elle, est plutôt opaque. Aussi, pour des rendus légers, fluides, et laissant apparaître le fond blanc du support papier utilisé, il n’y a pas mieux que l’aquarelle. Cette technique est également très appropriée pour la réalisation de glacis et d’ombres en tout genre.


Bonjour, la peinture acrylique est en vérité l’une des moins adaptées pour le support verre ! Je vous recommande plutôt la peinture vitrail ou Vitréo (rayons loisirs créatifs des magasins de matériel artistique), c’est une peinture qui se dilue à l’eau. Ou bien la peinture à l’huile, mais uniquement en cas d’oeuvre d’art ou de décoration, pas pour un objet qui sera manipulé régulièrement. Ces techniques s’utilisent à même le verre, sans préparation. Merci à vous

Pour avoir une couleur intense et pure pour n’importe quelle teinte, il faut dédier un pinceau à chaque couleur et jongler entre tous les outils en évitant de les mélanger. Par exemple, le pinceau noir va rester dans les teintes qui sont très foncées. Le pinceau blanc va être utilisé uniquement pour les teintes plus claires. Et le gris restera dans les teintes intermédiaires. Pour rajouter une autre teinte, il faut prendre un quatrième pinceau.

This all white bouquet is filled with stylish charm. In pretty shades of white and soft green, this refined, harmonious composition brings together generous white Vendela roses, gorgeous ranunculus, delicate white veronicas, bouvardia and santinis, with a few branches of shimmering silverbrunia and eupatorium. A glorious selection of opulent, delicately perfumed white flowers and rich textures to accompany all your messages!
La peinture à l’huile, quant à elle, est beaucoup plus chimique. Cette “huile” est en fait un dérivé du pétrole. Elle dégage une odeur forte et son séchage est beaucoup plus long. Cependant, l’intérêt de la peinture à l’huile est qu’elle possède une grande résistance, notamment à l’humidité. Au-delà de sa résistance, elle est plus simple à appliquer, et certains peintres préfèrent donc l’utiliser.

On utilise souvent les toiles pour artistes sur châssis, comme pour l’huile. Une toile supportera les utilisations classiques et les effets de textures des adjuvants. Si vous voulez aborder le volume, les pâtes épaisses par exemple, préférez un support rigide, comme du bois medium ou équivalent, qui sera d’abord apprêté soigneusement. Les papiers pour aquarelle sont également un excellent support, en recherchant un grain fin, voire lisse.
Les pinceaux pour l’acrylique sont généralement en fibre synthétique ou en soie de porc. Après usage, un bon nettoyage est crucial car la peinture une fois sèche ne se dilue plus. L’acrylique se travaille aussi au couteau, idéal pour les effets de volume. Vous réaliserez vos mélanges sur une palette classique, ou plutôt une palette humide qui empêche le séchage et garde vos nuances prêtes à l’emploi pendant plusieurs jours. 

C’est une peinture à l’eau donc tous les pinceaux font l’affaire dans le sens où il n’y a aucune contre-indication. Cependant il serait dommage d’utiliser des pinceaux en poils naturels qui sont fragiles comme les petit-gris. Ces pinceaux en poils d’écureuil sont parfaits pour les lavis (gouache, encre, aquarelle), mais le problème c’est qu’en séchant l’acrylique se rigidifie, donc si les outils sont mal entretenus, ils sont fichus ou du moins difficilement récupérables. Même chose avec la martre. Ces pinceaux-là sont assez onéreux à l’achat donc mieux vaut en prendre soin.
L’idée est très simple, lorsqu’il y a des contours fins ou semi épais à réaliser, les marqueurs aquarelle winsor newton serviront à les faire. Ainsi, la précision devient maximale à souhait, et ceci pour de très nombreuses couleurs. Aussi, pour réussir ses traits extrêmement précis, il devient inutile de se munir d’une palette d’aquarelle ainsi que d’un récipient d’eau.
La technique est restée longtemps immuable : le peintre dessinait sa composition sur la toile ou sur le panneau de cuivre ou de bois préparé puis, après une éventuelle grisaille, montait son sujet avec les couleurs à l'huile, en couches minces, en donnant l'effet de lumière par le jeu des ombres et des reflets. Puis, une fois ces premières couches bien sèches, il les recouvrait de glacis teintés, transparents, qui harmonisaient la coloration générale. Le tout formait une surface bien unie, comme une toile cirée.
Notre entreprise française est totalement indépendante et a pour simple vocation à vendre des peintures aux teintes RAL. Les nuanciers RAL CLASSIC en vente sur notre site sont des nuanciers strictement officiels et produits par RAL gGmbH. La dénomination RAL est protégée et reste la propriété de RAL gGmbH situé à Siegburger Strasse 39 - 53757 SANKT AUGUSTIN - ALLEMAGNE
Pour la réalisation de vos œuvres avec l’aquarelle Rembrandt extra-fine, vous avez le choix entre une gamme large de modèles. En effet, le modèle d’aquarelle demi-godet est disponible en 80 couleurs différentes. Il s’agit d’une gamme extra fine d’aquarelle offrant des couleurs vives et une transparence sublime. De même, le modèle set métal de 24 demi-godets est disponible. Ce modèle a l’avantage de vous offrir à la fois 24 couleurs différentes. Profitez donc des caractéristiques et des nuances qui font la notoriété de la marque Rembrandt, afin de réaliser des œuvres pleines de professionnalismes !
Si c’est pour peindre à l’acrylique : Rien de mieux que le pinceau en poil synthétique (faits de nylon ou perlon). Vous en avez de différentes sortes, certains un peu plus souples que d’autres. Mais en règle général c’est une fibre résistante, douce et nerveuse. Il est tout aussi possible de peindre de fines lignes régulières, des détails précis comme des forts empâtements. Ce qui est bien avec les pinceaux en synthétique, c’est qu’on peut tout faire (ou presque), donc pour moi c’est ce qu’il y a de mieux. Cependant nettoyez bien vos pinceaux car l’acrylique est permanente, une fois sèche vous aurez beaucoup de mal à les récupérer.
La peinture acrylique  se compose de pigments, de résine (acrylique ou polymère) et d’eau. Elle se dilue à l’eau et sèche rapidement. La peinture acrylique se mélange et s’applique facilement et son odeur est faible. Non allergisante, elle est stable à la lumière. Pour nettoyer l’acrylique, seuls de puissants solvants seront efficaces. C’est une technique moderne, facile d’accès et aux rendus rapides. L’acrylique peut être travaillée au pinceau, au couteau, à l’aérosol mais également être coulée, projetée, grattée ou ciselée.
Compte tenu de ce que nous savons des deux peintures, vous pouvez maintenant déterminer ce qui vous convient le mieux. Alors, demandez-vous: Quel genre de tableaux voulez-vous créer? Envisagez-vous quelque chose d’expérimental et de plus design? Si oui, optez pour l’acrylique. Mais si vous recherchez des styles de peinture traditionnels réalistes, la peinture à l’huile est le meilleur choix.
Ces deux sortes de pinceaux sont les meilleurs pour les lavis et les techniques fluides telle que l’aquarelle. Mais il est tout à fait possible d’utiliser également n’importe quel pinceau à poils souples. Même synthétiques. Ceux-là seront moins doux mais plus nerveux, donc tout dépend de la manière dont vous travaillez. Il faut essayer pour connaître!

Le premier outil dont il faut disposer est le support comme la toile, le carton ou le bois. Ensuite, il est nécessaire de se procurer d’un ou de plusieurs pinceaux, d’une brosse ou d’une spatule. Pour réaliser une peinture à l’huile, comme son nom l’indique, on a aussi et surtout besoin de l’huile pour la peinture. Cette substance s’obtient avec le mélange de pigments et d’huile siccative. Cette huile peut être de l’huile de lin, de l’huile de carthame, de l’huile de noix ou de l’huile d’oeillette. Dans certains cas où le besoin d’avoir de l’huile un peu fluide s’impose, on peut recourir à l’utilisation de diluants ou de médiums à peindre. Le gras sur maigre, une règle typiquement destinée à la peinture à l’huile, est respectée grâce aux médiums. Avec cette règle, chaque couleur doit être plus grasse que la précédente pour que tout soit solide et durable. Si au départ, les peintres broyaient les pigments et les liants, actuellement, ce sont les industries qui se chargent de ce travail.
Pour protéger la peinture acrylique sèche on utilisera le vernis mate ou le vernis brillant. Tout dépend du rendu qu'on souhaite donné à l'oeuvre. Pour un rendu brillant, on utilisera 2 couches de vernis brillants en laissant d'abord secher la première au moins 6h. Pour un rendu mat, on mettra d'abord une couche de vernis brillant puis une couche de vernis mat pur. Pour obtenir un rendu satiné, on mélangera les deux vernis (mat et brillant).
La peinture acrylique dans le domaine des arts fut commercialisée pour la première fois en 1958 aux Etats-Unis, pour être introduite en Europe quelques temps plus tard. Le nombre d’adepte est toujours en croissance depuis sa commercialisatio, c’est la peinture la plus utilisée. D’un point de vue technique c’est l’innovation la plus importante depuis la peinture à l’huile au XVe siècle.  Ce produit a créé une révolution pour les artistes, ouvrant les pratiques vers de nouvelles possibilités.
Vous avez entrepris de vous lancer dans la peinture à l'acrylique ? Vous devrez donc vous procurer le matériel adéquat: tableau, chevalet, pinceaux et bien sûr la peinture à l'acrylique. Tous ces objets sont adaptés en fonction du type de peinture que vous choisissez. L'acrylique se compose d'un mélange de pigments et de résines synthétiques. La peinture à l'acrylique diffère de la peinture à l'huile à bien des niveaux. Chaque type de peinture est dédiés à un style différent. En choisissant la peinture acrylique, vous optez pour un type de travail spécifique. En effet, contrairement à la peinture à l'huile, l'acrylique sèche très rapidement. Par conséquent, elle ne peut pas être retravaillée. Se diluant à l'eau, elle est très solide. Elle est parfaite pour la réalisation d'un travail rapide et spontané. Votre matériel de base se composera d'un coffret de peinture acrylique contenant au minimum les couleurs primaires ainsi que du blanc et éventuellement du noir. Ces couleurs primaires vous permettront de réaliser de nombreuses autres couleurs. Avec un peu d'entraînement, vous obtiendrez une large palette de coloris. Si vous souhaitez disposer immédiatement d'un grand nombre de couleurs, vous pouvez optez pour un coffret de peinture acrylique contenant plus de couleurs. Certains coffrets contiennent aux environs de 48 nuances différentes. De quoi vous permettre de réaliser les oeuvres selon vos envies. La peinture acrylique est moins onéreuse que la peinture à l'huile. Vous trouverez donc des coffrets à des prix abordables. Il ne vous reste plus qu'à trouver un peu d'inspiration pour débuter votre oeuvre d'art.
Rangez la peinture inutilisée. S'il vous reste beaucoup de peinture sur votre palette à la fin de votre séance, celles-ci peuvent être réutilisées le lendemain : raclez les couleurs avec votre couteau ou spatule pour former un petit tas de peinture. Prenez ensuite un chiffon propre, enduit d'essence de térébenthine pour nettoyer le reste de la palette. Recouvrez hermétiquement vos restes de peinture avec du film alimentaire et mettez le tout à l'abri de la lumière et de la chaleur.
L’avantage avec les peintures acryliques c’est qu’elles s’appliquent sur tout support. Bois, papier, carton, textile, plastique, aggloméré, métaux, ciment, etc… La seule condition c’est que cette surface ne doit être ni trop grasse ni trop lisse. Il faut donc bien laver votre support au préalable et la poncer avec du papier de verre si besoin afin de la rendre plus poreuse. Faîtes l’expérience en peignant sur du verre par exemple, la couleur va tenir mais en grattant un peu la peinture ne résiste pas.
Vous avez l’embarras du choix, il existe beaucoup de marques différentes qui proposent de très bons papiers à partir de tous les budgets.  En fonction de votre budget pour démarrer je vous propose de travailler sur du papier Etival de chez ClaireFontaine qui est de très bonne qualité. Vous pouvez travailler  aussi sur du papier aquarelle Arches de chez Canson  qui est un peu plus onéreux mais qui est selon moi le « must » pour travailler l’aquarelle.
×