peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

L'aquarelle se détache des autres techniques de peinture à l'eau au xviiie siècle. Le terme, d'origine italienne (Béguin 1990) est attesté au milieu du siècle26 et Watelet en donne la première définition en français en 1791. C'est un « dessin au lavis (...) une espèce d'enluminure. Les couleurs y doivent avoir de la transparence27 ». Comme l'indique Diderot dans l'Encyclopédie, c'est alors un procédé de dessin qui utilise des lavis transparents, par opposition aux peintures à gouache28.
Les premiers pinceaux en fibres artificielles furent les pinceaux en nylon blanc, très fermes et peu élastiques. Depuis, d'autres fibres, toujours des dérivées de polyamide, ont fait leur apparition. On dispose aujourd'hui d'une grande variétés de fibres en termes de souplesse et de fermeté. Les fabricants proposent aussi des mélanges synthétique/naturels.

Le modèle choisi est une sphère car on sait déjà à peu près où appliquer les valeurs. Le travail commence avec la couleur intermédiaire qui sera le gris. Après la pose, le premier pinceau est gardé en main sans être nettoyé. Il faut laisser la teinte sur l’outil car il va encore servir ultérieurement. Ensuite, l’ombre de couleur noire est appliquée avec le deuxième pinceau. Comme la peinture acrylique n’a pas eu le temps de sécher, la couleur peut être retravaillée pour obtenir des fondus. Du blanc pur est utilisé pour la lumière. Il est posé avec le troisième pinceau.


Au xixe siècle sont apparues les premières couleurs industrielles, présentées dans des vessies de porc puis dans des tubes de peinture souple à partir de 1841. Aujourd'hui, la fabrication des couleurs à l'huile est principalement industrielle (Lefranc et Bourgeois, Sennelier, Winsor et Newton, Talens). Quelques fabricants ont gardé ou repris des manières traditionnelles afin de produire des couleurs plus proches de celles d'autrefois (Leroux, Blockx, Old Holland, Isaro, Michael Harding).
La technique est restée longtemps immuable : le peintre dessinait sa composition sur la toile ou sur le panneau de cuivre ou de bois préparé puis, après une éventuelle grisaille, montait son sujet avec les couleurs à l'huile, en couches minces, en donnant l'effet de lumière par le jeu des ombres et des reflets. Puis, une fois ces premières couches bien sèches, il les recouvrait de glacis teintés, transparents, qui harmonisaient la coloration générale. Le tout formait une surface bien unie, comme une toile cirée.
Les brosses et pinceaux à peinture peuvent avoir différentes sortes de poils: des poils naturels ou synthétiques. Pour les peintures à base d’eau et les peintures synthétiques, il est conseillé d’employer une brosse à poils synthétiques. Ces brosses sont faciles à nettoyer en les rinçant à l'eau. Les brosses à poils naturels sont plus couramment utilisées pour la peinture à l'huile. L'entretien de celles-ci se fait au white spirit.
Patientez. Pour que la peinture à l'huile sèche complètement, il faut 2 ou 3 mois au total. Laissez sécher votre œuvre dans un endroit protégé pour qu'elle ne subisse pas de dommage, qu'elle ne soit pas touchée, frôlée, coudoyée, effleurée ni tâchée. Cet endroit ne devra pas être trop chaud, ni trop humide. Ne laissez pas votre toile sécher dans le noir absolu, à cause du jaunissement à l'obscurité : en effet, l'huile de lin jaunit dans l'obscurité et dépose une fine couche sur la toile. Faites aussi attention aux éventuels insectes qui pourraient tourner autour de votre toile. Ils peuvent causer de vilaines souillures s'ils se prennent les pattes dans votre peinture.
Bonjour, votre méthode est effectivement bonne, vous respectez totalement le gras sur maigre. En ce qui concerne les médiums, mieux vaut ne pas les mélanger car chacun ayant une composition différente, il pourrait y avoir des réactions néfastes et inattendues. 1 médium par tableau ! Les médiums que vous mentionnez sont à utiliser comme d’ordinaire, en mélange avec vos couleurs, et à diluer plus ou moins avec l’essence. Enfin, la surface doit être complètement sèche pour pouvoir y appliquer une nouvelle couche, sinon des craquelures pourraient se former avec le temps. Soit vous réalisez votre oeuvre dans le frais (alla prima), dans un espace de 3/4 jours max ; Soit vous devez attendre le durcissement complet de la surface, environ 10 à 15 jours selon la composition. Merci à vous
Pensez à vos couleurs. Pour les peintres débutants, il est souvent très difficile de faire correspondre les couleurs et leurs mélanges à leur sujet. En effet, le cerveau enregistre une valeur de couleur idéalisée : par exemple, quand vous voyez un ciel bleu, vous mélangez de la peinture bleue et bien sûr vous réalisez rapidement que votre peinture est beaucoup plus lumineuse et colorée que le ciel. L'astuce consiste à aller au-delà des couleurs que notre cerveau enregistre et d'examiner les couleurs réelles telles qu'elles sont.
French Spanish Dictionary | French Italian Dictionary | French German Dictionary | French Portuguese Dictionary | French Russian Dictionary | Medical dictionary French English | Computer dictionary French English | Business dictionary French English | English Arabic Dictionary | English Hebrew Dictionary | English Dutch Dictionary | English Polish Dictionary
Pour simplifier, peindre avec de la peinture à l’huile revient à appliquer du pétrole sur vos murs. Pour des raisons sanitaires et environnementales, choisir la peinture à l’eau est donc une évidence. Par ailleurs, les progrès techniques de la peinture à l’eau font qu’aujourd’hui certains peintures sont tout aussi résistantes que les peintures à l’huile. Ainsi, pour tous vos projets de rénovation, la peinture à l’eau s’impose.
Bonjour Jean, merci pour votre commentaire. La peinture à l’huile peut être utilisée fraiche sur la palette pendant près de 24h, et sans jamais créer de grumeaux, y compris en mélange avec les médiums et diluants, bien au contraire. Par conséquent, le problème vient très certainement des produits utilisés. La marque que vous mentionnez, est-ce SENNELIER ? Si c’est le cas, étant donné que les produits de ce fabriquant sont de bonne qualité, peut-être que votre matériel est trop ancien, ou bien, j’ose poser la question, êtes-vous sur que vos tubes sont bien de la peinture à l’huile ? Sennelier propose des tubes acryliques assez similaires visuellement. Merci à vous
Une fois sèche, c’est pour toujours ! L’acrylique est réputée inaltérable et son intensité de couleur est immortalisée lors de la « polymérisation » par simple séchage à l’air : toutes ses molécules de liant se regroupent alors pour former une solide protection et empêcher toute nouvelle dilution. Les travaux à l’acrylique sont ainsi particulièrement stables dans le temps, ne « craquèlent » pas et peuvent être finalisés avec des vernis très différents, mats, satinés, brillants, iridescents, etc.
En regardant les autoportraits des peintres anciens, la présence d’une palette et de tas de pinceaux à la main se remarque tout de suite. C’est pour cette raison que la méthode des trois pinceaux est qualifiée de pratique traditionnelle. Elle évite de se tromper dans les mélanges, de salir des couleurs et de gagner un temps précieux. Avec l’habitude et la dextérité, on se trompe rarement de pinceaux.
Nous devons notamment cet héritage à Jan van Eyck, peintre flamand, qui a porté cette technique à la perfection au XIVe siècle. Mais cette technique, principalement composée de pigments et d’huile, trouve ses racines plus loin, vers le VIIe siècle, à en juger par des peintures retrouvées dans des grottes afghanes. De nombreux grands peintres l’ont rapidement adoptée parmi lesquels Rembrandt, Van Gogh ou encore Matisse.

Creastore vend en ligne des fournitures, du matériel beaux arts, peinture et dessin pour artistes peintres : peintures à l'huile, peinture acrylique, aquarelle, coffrets cadeaux beaux-arts, crayons, pastels, encres, calligraphie, marqueurs Posca & Molotow, feutres, pinceaux, papiers à dessin, à croquis, papiers aquarelle, toiles à peindre, châssis entoilés, chevalets de peinture, chevalet d'atelier, modelage, résine cristal, alginate, carton mousse & plume...

Sur pinceau-peinture.fr, vous trouverez nos gammes de pinceaux aquarelle en poils naturels ainsi que nos pinceaux synthétiques aquarelle, d’une qualité exceptionnelle. Le pinceau aquarelle peut être muni de poil Kolinsky, de martre rouge ou encore en poil de petit-gris. Ces poils possèdent une excellente absorption et donc d’une grande utilité pour le travail de la peinture aquarelle. Le pinceau synthétique pour aquarelle possède certes une trempe moins forte, mais sa robustesse et sa conservation sont aussi performantes que les pinceaux aquarelle naturels.


Très concentrée en pigment, la peinture extra-fine représente le haut de gamme de la peinture acrylique. Celle-ci est classée dans différentes “séries” (généralement de 1 à 6) et à différents coûts. La peinture extra-fine permet un excellent rendu avec des teintes puissantes et saturées. Elle vieillit très bien dans le temps et vous permettra de réaliser des tableaux qualitatifs.
L’aquarelle sennelier est remarquable de par une pigmentation raffinée, doublée d’une association de matières très bien proportionnée, contenant liant, agent mouillant, épaississant ainsi que des conservateurs contre la moisissure. On saurait difficilement trouver mieux que les peintures commercialisée sous la marque Sennelier. En effet, tous les pigments utilisés pour la réalisation des peintures de cette marque passent tout d’abord par des laboratoires, pour des analyses en profondeur. Une telle sélection méticuleuse permet aux artistes d’être rassurés sur la qualité de l’aquarelle sennelier qu’ils ont choisi, ou de toute autre gamme de peinture. L’expert sennelier marque donc une véritable différence quant aux articles qu’elle présente dans le travail des beaux arts, ceci puisque la marque sait très bien reproduire la qualité que ses utilisateurs recherchent.
For a really outstanding gift, our florists have selected these majestic, double stemmed phalaenopsis orchids, the ultimate symbols of luxury and elegance. These graceful plants, with their delicate, pure white flowers, are bedded in a stylish, brushed metal vase to create a beautifully long-lasting gift. Success guaranteed - don't hesitate for a second!

acrylique appartement Architecture Artiste bien-être bleu bureaux camaïeu Composition Conseil Conseil couleur Conseils Couleur couleurs Design Décalé Décoration Environnement Finition glycéro Innovation inspiration intérieur Kits DIY Logement matériels Meubles peindre Peinture Prix Qualité repeindre Risques Rénovation rénover Santé Street Art température tendance toile de verre Top Travaux Wall Art à l'eau à l'huile


Quentin et son équipe se sont démontrés aimables, disponibles, toujours à l'écoute, flexibles au plus haut point pour satisfaire mes requêtes. Le travail de rafraichissement de peinture a été fait de manière impeccable. Mr Peinture offre un service professionnel et représente un point d'accès unique fiable pour trouver une équipe de peintres pour vos travaux. Je recommande fortement! Merci.plus
C’est un phénomène purement physique et logique qui se produit et c’est pour cette raison qu’il faut peindre en couche fine plutôt qu’en épaisseur. La surface va se durcir assez rapidement, alors qu’en profondeur la peinture sera encore « molle », donc au moindre mouvement ou tension, la croute en surface va inévitablement se craqueler. Et il n’y a pas de remède à cela…
Et enfin, le vernis à retoucher qui fait également partie des indispensables. Il s’applique dès que la peinture est dure au toucher, c’est-à-dire quelques jours ou quelques semaines après avoir terminé l’œuvre. Il a trois rôles : Il protège provisoirement, il uniformise la brillance des teintes, et il permet de peindre des retouches car sa composition s’incruste dans la couche précédente.
On utilise souvent les toiles pour artistes sur châssis, comme pour l’huile. Une toile supportera les utilisations classiques et les effets de textures des adjuvants. Si vous voulez aborder le volume, les pâtes épaisses par exemple, préférez un support rigide, comme du bois medium ou équivalent, qui sera d’abord apprêté soigneusement. Les papiers pour aquarelle sont également un excellent support, en recherchant un grain fin, voire lisse.
Un glacis est une couleur transparente qui superposée à un autre, lui modifie sa teinte sans la recouvrir. L’exemple type est un glacis bleu sur un fond jaune qui donnera du vert. Seulement l’intensité de cette nouvelle teinte sera bien plus belle et profonde qu’une simple couleur verte car les rayons de lumière traversent toutes les couches pour se réfléchir sur celle qui est le plus en profondeur. Un peu comme si vous superposiez des verres colorés.

One of our very favourite bouquets... a perfect harmony of flowers, shapes and colours. These gorgeously opulent roses, with their generous, delicately furled petals, have a truly romantic charm unmatched by other varieties... The three colours chosen by our florists blend perfectly to make a delicious cameo of creamy white, pink and red. Don't miss this delightfully chic, stylish bouquet, guaranteed to win every heart!


Si votre projet est de peindre une fresque sur un mur par exemple, avant de peindre à l’acrylique il est indispensable de lessiver votre surface, d’attendre son séchage complet et ensuite l’enduire d’une couche de liant acrylique ou de gesso (mélangé ou non avec un pigment). Si ces étapes ne sont pas respectées alors la peinture acrylique ne résistera pas, elle s’écaillera ou se retira pas plaque petit à petit, d’une part car le mur est naturellement gras et d’autre part, en l’apprêtant vous le protéger de l’humidité et des attaques extérieurs tels que des bactéries et autre.
Facile à emmener sur le terrain, l’aquarelle est aussi la technique de représentation d’images scientifiques chez les peintres animaliers ou botanistes (comme Redouté) et autres explorateurs (ainsi White à l’assaut du Nouveau Monde). Une simplicité de mise en oeuvre qui accompagne aujourd’hui encore les voyageurs et leurs merveilleux carnets d’aventure…

Pour les effets que vous souhaitez (couches minces et mélanges délicats) et étant donné que vous connaissez déjà l’huile, je vous conseillerais de peindre à l’acrylique l’intégralité du tableau, puis de revenir par dessus avec des glacis ou couche minces à l’huile. L’huile permettant plus facilement de réaliser des mélanges délicats pour un modelé doux. Ainsi vous avez les avantages de l’acrylique par la rapidité et la simplicité d’exécution, puis les avantages de l’huile par la profondeur et les nuances subtiles que vous pouvez obtenir.
Un flacon d’huile également. Ainsi vous êtes équipés pour travailler gras sur maigre. L’huile de lin est celle qui sèche le plus rapidement mais étant donné sa teinte naturelle ambrée, elle a tendance à jaunir un peu les couleurs. Les huiles d’oreillette et de carthame ne modifient pas la teinte mais sont moins siccatives que l’huile de lin. Pour vous aider à les choisir et en savoir d'avantage, cliquez ici pour lire l'article.

Les Impressionnistes, et la peinture moderne par la suite, abandonne le traditionnel procédé par couches superposées pour une technique plus spontanée et directe, considérée autrefois comme pochade, dite alla prima - autrement dit, peindre en une seule séance, sans séchage entre les couches. Ces courants n'ont cessé d'explorer les limites de la peinture à l'huile.
English: Oil Paint, Español: pintar al óleo, Deutsch: Mit Ölfarbe malen, Português: Pintar a Óleo, Nederlands: Schilderen met olieverf, Italiano: Dipingere con i Colori a Olio, Русский: рисовать масляными красками, 中文: 画油画, Čeština: Jak malovat olejovými barvami, Bahasa Indonesia: Melukis dengan Cat Minyak, العربية: الرسم الزيتي, Tiếng Việt: Vẽ tranh sơn dầu, 한국어: 유화 그리는 방법
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
« Suivant les uns, l'aquarelle n'a que des ressources très bornées, et elle ne vit que de subterfuges et de compromis. Suivant d'autres au contraire, elle permet d'exécuter certains travaux impossibles avec d'autres procédés. Suivant d'autres enfin, l'aquarelle est un art autonome, qui a ses règles propres et qui vit sur des ressources à lui particulières », écrit Jules Adeline46. Sa pratique s'entoure de controverses, entre ceux qui n'admettent que l'aquarelle pure, couleurs transparentes posées directement « d'un pinceau hardi et sans retouches », et ceux qui composent, à l'aquarelle, des tableaux avec « des fondus patients47 ». « Les uns n'admettent que l'aquarelle de premier jet, les autres n'admettent que l'aquarelle extrêmement travaillée48 ».

A partir du XIXème siècle, les peintres commencent à sortir de leur atelier et leurs œuvres mettent de plus en plus en scène la nature. « La maison du pendu à Auvers-sur-Oise » (1873) de Paul Cézanne, « Les tournesols » de Van Gogh (1888) ou les « Nymphéas » de Claude Monnet en sont de célèbres illustrations. Le réalisme devient moins important que l’émotion et les couleurs font l’objet de nombreuses recherches.
Bonjour Jean, merci pour votre commentaire. La peinture à l’huile peut être utilisée fraiche sur la palette pendant près de 24h, et sans jamais créer de grumeaux, y compris en mélange avec les médiums et diluants, bien au contraire. Par conséquent, le problème vient très certainement des produits utilisés. La marque que vous mentionnez, est-ce SENNELIER ? Si c’est le cas, étant donné que les produits de ce fabriquant sont de bonne qualité, peut-être que votre matériel est trop ancien, ou bien, j’ose poser la question, êtes-vous sur que vos tubes sont bien de la peinture à l’huile ? Sennelier propose des tubes acryliques assez similaires visuellement. Merci à vous

Une aquarelle est une peinture à l'eau sur papier. On parle rarement de tableau pour une œuvre peinte à l'aquarelle1. Quand l'aquarelle apporte de la couleur à une image produite selon d'autres techniques, on l'appelle selon le cas dessin, gravure, lithographie aquarellés ou avec rehauts d'aquarelle2. L'appréciation d'une œuvre comme dessin aquarellé, aquarelle ou gouache peut varier d'une personne à une autre.


Très concentrée en pigment, la peinture extra-fine représente le haut de gamme de la peinture acrylique. Celle-ci est classée dans différentes “séries” (généralement de 1 à 6) et à différents coûts. La peinture extra-fine permet un excellent rendu avec des teintes puissantes et saturées. Elle vieillit très bien dans le temps et vous permettra de réaliser des tableaux qualitatifs.

Le grammage c’est-à-dire l’épaisseur, se situe généralement autour de 4 grammages types : 185 g/m2, 300 g/m2, 640 g/m2 et 850 g/m2. Cette épaisseur va déterminer la tenue de la feuille, mais aussi sa capacité d’absorption d’eau. En clair, plus le papier est fin plus il se déforme à la « détrempe » ; plus il est épais, plus il est difficile à humidifier et nécessite donc beaucoup d’eau. On retiendra aussi la tenue au grattage dans le cas des interventions à la pointe sèche, une fois l’oeuvre terminée.

Donc pour peindre à l’aquarelle, il est indispensable d’acheter des pinceaux petits gris, c’est à dire en queue d’écureuil.  Il n’est pas question de travailler avec un autre type de pinceau. Pourquoi ? Et bien parce que ce poil a une capacité incroyable à se gorger d’eau. Il va vous permettre d’un seul trait de pouvoir remplir votre pinceau d’eau et d’aquarelle puis de travailler votre aquarelle sans devoir sans cesse tremper votre pinceau dans l’eau.
×