peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Dès le iiie siècle, les Chinois peignaient sur de la soie avec l'encre de Chine, basée sur des pigments broyés dans une colle animale soluble dans l’eau. La peinture de lettrés chinoise et la peinture japonaise sumi-e sont faites dans des techniques apparentées au lavis sur fond sec. Par la transparence des couleurs et le rôle des fonds clairs, une bonne partie de la peinture chinoise et extrême-orientale peut s'assimiler à l'aquarelle (Béguin 1990).


Les pinceaux en set sont habituellement de taille standard, mais elles ont la particularité de pouvoir répondre très exactement aux gestes de l’artiste. Les poils épais, synthétiques ou en soie de porc de ces outils ne risquent pas de se voir déformer très facilement, car étant généralement tenaces. Cependant, pour les préserver et les rendre durables, le tout sera d’utiliser chaque objet pour l’usage qui lui convient le mieux. Plus précisément, on comprend bien que les brosses rondes et bien fournies sont susceptibles de poser de la peinture en pâte très volumineuse, tandis que les pinceaux plus fins n’en sont pas capables.
Il y a beaucoup de choix que vous pouvez faire lorsque vous commencez à apprendre à peindre. Le plus simple est le type de peinture que vous allez utiliser; trois des plus grands types sont l’aquarelle, les acryliques et les huiles. Bien qu’il soit facile de distinguer les différences entre la peinture et l’aquarelle par rapport aux acryliques et aux huiles, il est plus difficile de comprendre ce qui sépare les deux autres. Ils sont souvent emballés dans des tubes de peinture d’apparence similaire, mais ils ont beaucoup de différences. Si vous n’êtes pas sûr de la peinture que vous aimeriez utiliser, voici ces différences, examen de l’acrylique par rapport à la peinture à l’huile, ainsi que les façons de perfectionner vos compétences.
Publié le 18 février 2018 3 par OWDIN art Publié dans art, Détours du monde, monde, Monde graphique, travail Marqué #acryliques, acryliques ont une excellente résistance à la lumière, Apprendre à peindre en ligne, Comment les caractéristiques de l'acrylique par rapport à la peinture à l'huile se comparent-elles?, Comment savoir quelle peinture vous convient le mieux?, Craftsy, diluer, graine de lin, huiles, l'aquarelle, L'EAU, la Joconde, la Nuit étoilée, LA RESISTANCE A LA LUMIERE, mediums, par contre, peinture, peintures à l'huile sèchent lentement., pigments, polymère acrylique, Quelle est la différence entre l'huile et la peinture acrylique?, Quelle est la différence entre peinture acrylique et peinture à l'huile?, sèchent très rapidement, térébenthine, TEMPS DE SECHAGE, Van Gogh, viscosité, white spirit.
La peinture à l’huile n’est pas une technique à utiliser pour les empâtements. Les résultats de ceux qui l’ont tenté ne sont guère réussit. Il suffit de voir certaines œuvres de quelques impressionnistes dans les musées, nombreuses de celles peintes aves des empâtements sont aujourd’hui complétement craquelées et avec un tas de poussière incrustées dans la pâte.
Votre sujet est-il en mouvement ? Est-ce que vous êtes en train de peindre une nature morte immobile ? Votre sujet est-il dans un champ balayé par le vent, créant beaucoup de mouvement ? Prêtez attention aux mouvements du sujet à proprement dit : il est important pour savoir la direction que devront prendre vos coups de pinceau. Les peintures réalistes ont des traits de pinceau qui créent le mouvement ou l'absence de mouvement [2].
Gerstaecker Tous les produits Gerstaecker Châssis Gerstaecker Fabrication d'un châssis Gerstaecker Autres supports Gerstaecker Chevalets Gerstaecker Papiers Gerstaecker Peinture Gerstaecker Médiums, additifs et entretien Gerstaecker Pinceaux Gerstaecker pour l'huile et l'acrylique Pinceaux Gerstaecker pour l'aquarelle Accessoires Gerstaecker Dessin Pastels Gerstaecker Arts Graphiques de Gerstaecker Impression Gerstaecker Encadrement de Gerstaecker Céramique, Modelage, Sculpture Gerstaecker Loisirs créatifs Gerstaecker Golden Tous les produits Golden Peintures acryliques Golden Médiums, additifs et entretien Golden Hahnemühle Tous les produits Hahnemühle Papiers pour la peinture Papiers pour les techniques sèches Autres papiers Hahnemühle Honsell Tous les produits Honsell Supports Arts Graphiques de Honsell I Love Art by Gerstaecker Tous les produits I Love Art Supports Peinture Pinceaux pour l'huile et l'acrylique Autres pinceaux I Love Art Encadrement I Love Art Autres produits I Love Art Produits pour nos partenaires Chèques cadeaux Isabey Tous les produits Pinceaux Jaxell Tous les produits Jaxell Dessin Pastels Jaxell Arts Graphiques de Jaxell Jax-Hair Tous les produits Pinceaux
C’est une technique particulière dont je vous parlerai une prochaine fois ! Vous démarrez donc avec ce type de boite, vraiment en adéquation pour débuter à l’aquarelle. Par la suite, si vous adorez travailler l’aquarelle je vous conseillerais alors d’acheter de petites boites métalliques dans lesquels vous pouvez ranger jusqu’à 24 demi-godets d’aquarelle afin de constituer votre palette personnelle de couleurs.
En regardant les autoportraits des peintres anciens, la présence d’une palette et de tas de pinceaux à la main se remarque tout de suite. C’est pour cette raison que la méthode des trois pinceaux est qualifiée de pratique traditionnelle. Elle évite de se tromper dans les mélanges, de salir des couleurs et de gagner un temps précieux. Avec l’habitude et la dextérité, on se trompe rarement de pinceaux.
Après une première séance de travail, comment savoir à quel moment je peux attaquer ma deuxième séance? Peux-t-on considérer que dès lors que ma première couche a déjà entamée son durcissement forcément ma deuxième application est plus grasse? ou faut-il attendre que la première couche soit complètement sèche? Et comment savoir qu’elle est complètement sèche?
Vous êtes à présent prêts à peindre. La peinture à l’huile peut en effet être utilisée directement, telle qu’elle sort du tube. Seulement elle est parfois difficile à appliquer car elle se « tire » mal. C’est pourquoi la présence du médium est nécessaire. Il enrichit les couleurs de matière grasse, dès lors celles-ci deviennent fluides, brillantes et consistantes. Le diluant (essence) ne doit servir lors de cette première étape d’apprentissage qu’à nettoyer les pinceaux. Sa dilution avec les médiums est utile pour l’élaboration d’une peinture en plusieurs couches, mais mieux vaut déjà apprendre à maîtriser ses outils avant de compliquer le processus.
La toile montée sur châssis fait son apparition à partir du xve siècle. On en trouve les premières utilisations sur des volets d'orgue à Venise. Ce sont d'ailleurs les Vénitiens qui diffuseront cette pratique en Italie dans le courant du xvie siècle et en Flandres par Rubens. La toile, généralement de lin, doit être recouverte d’une couche d’enduit qui permet à la peinture de s’accrocher. La peinture à l'huile qui produit un film souple convient parfaitement à ce support souple, qu'il est alors possible de rouler pour son transport.
English: Oil Paint, Español: pintar al óleo, Deutsch: Mit Ölfarbe malen, Português: Pintar a Óleo, Nederlands: Schilderen met olieverf, Italiano: Dipingere con i Colori a Olio, Русский: рисовать масляными красками, 中文: 画油画, Čeština: Jak malovat olejovými barvami, Bahasa Indonesia: Melukis dengan Cat Minyak, العربية: الرسم الزيتي, Tiếng Việt: Vẽ tranh sơn dầu, 한국어: 유화 그리는 방법
La fabrication de la peinture, à partir d'ingrédients achetés chez les apothicaires, est demeurée le domaine des ateliers d'artistes jusqu'à la fin du xviiie siècle, pour être progressivement remplacée par des produits industriels . Au milieu du xixe siècle, l'invention du tube de peinture souple a facilité la peinture de plein-air et la peinture d'amateur.
Les aquarelles existent en qualité « extra-fine », « fine » ou « étude » qui se différencient par la concentration en pigments, et par la gamme de nuances proposées. Le prix élevé de l'aquarelle extra-fine par rapport à l'aquarelle fine ou étude est dû à sa forte concentration en pigments purs. Il est conseillé aux débutants de commencer avec l'aquarelle fine (plus abordable) et de passer à l'extra-fine lorsqu'ils seront à l'aise avec cette technique. 
Facile à emmener sur le terrain, l’aquarelle est aussi la technique de représentation d’images scientifiques chez les peintres animaliers ou botanistes (comme Redouté) et autres explorateurs (ainsi White à l’assaut du Nouveau Monde). Une simplicité de mise en oeuvre qui accompagne aujourd’hui encore les voyageurs et leurs merveilleux carnets d’aventure…
Si vous disposez d’un budget limité, il est sans doute préférable de vous tourner vers des pinceaux synthétiques. Ils peuvent être doux ou rigides. Les pinceaux doux conviennent très bien aux couleurs aquarelles, tandis que les pinceaux rigides conviennent mieux aux couleurs à l’huile. Les pinceaux synthétiques ont en général une excellente pointe et ont une très bonne capacité de charge de la couleur. Winsor & Newton propose une large gamme de pinceaux synthétiques, notamment les pinceaux Monarch, les pinceaux Cotman et les pinceaux Galeria.

Pour l’aquarelle, on préfère souvent des pinceaux à manche court, plus maniables sur le terrain, plus faciles à ranger. Qualité de poil : l’idéal est le poil naturel Petit-gris (du nom de l’écureuil du même nom) ou la martre Kolinsky, le top du top. Cette qualité de poil assure à la fois une excellente rétention de l’eau et une souplesse idéale pour une grande variété de traits et de touches. D’autres qualités de poils naturels (poney, mixtes…) ouvrent le choix vers des pinceaux plus simples.
Le premier outil dont il faut disposer est le support comme la toile, le carton ou le bois. Ensuite, il est nécessaire de se procurer d’un ou de plusieurs pinceaux, d’une brosse ou d’une spatule. Pour réaliser une peinture à l’huile, comme son nom l’indique, on a aussi et surtout besoin de l’huile pour la peinture. Cette substance s’obtient avec le mélange de pigments et d’huile siccative. Cette huile peut être de l’huile de lin, de l’huile de carthame, de l’huile de noix ou de l’huile d’oeillette. Dans certains cas où le besoin d’avoir de l’huile un peu fluide s’impose, on peut recourir à l’utilisation de diluants ou de médiums à peindre. Le gras sur maigre, une règle typiquement destinée à la peinture à l’huile, est respectée grâce aux médiums. Avec cette règle, chaque couleur doit être plus grasse que la précédente pour que tout soit solide et durable. Si au départ, les peintres broyaient les pigments et les liants, actuellement, ce sont les industries qui se chargent de ce travail.
Ce cas de figure s’est déjà produit avec l’essor de la peinture à l’huile au XVe siècle, qui a permis aux peintres de faire évoluer leur travail grâce à la luminosité, la transparence et à la profondeur plus « réalistes » que ne l’offrait la tempera à l’œuf, celle-ci étant bien trop limitée. A cette période, l’art perdait de son symbolisme religieux typique de l’époque médiévale pour davantage d’émotionnel et de réalisme propre à le Renaissance et à son humanisme. L’artiste de l’époque avait donc besoin d’une peinture plus belle, plus intense et plus maniable permettant plus de possibilité.

Les pigments sont généralement les mêmes que ceux utilisés pour les autres techniques picturales, bien que l'indice de réfraction de certains pigments comme le smalt les rendent impropres à la dispersion dans l'huile, alors qu'ils peuvent sans inconvénient s'utiliser dans les procédés à l'eau3. Au contraire, l'acidité du liant exclut certains pigments, qui pourraient virer ou devenir solubles dans l'eau (PRV1). L'aquarelle se distingue de la gouache par sa transparence. Cette propriété est en rapport avec la taille des particules de pigment et leur indice de réfraction (McEvoy). Le blanc est par définition opaque et peut opacifier toute couleur. Mais même les pigments très opaques comme le rouge anglais (Colour Index PR101), le jaune de chrome (PY34), le bleu cæruleum (PB35), le noir de fumée (PBk6) deviennent transparents lorsqu'ils sont très dispersés.

Rougier & Plé vous invite à découvrir en ligne sa gamme de peintures à l'huile, outils et accessoires associés. Technique apparue à la fin du Moyen-Age, la peinture à l'huile utilise un mélange de pigments et d’huile siccative. La pâte obtenue sèche lentement, ce qui permet à l'artiste de jouer sur la transparence, la luminosité et les effets de matière, mais aussi de rattraper toutes ses erreurs. La peinture à l'huile vous permettra de vous exprimer sur de nombreux supports : toile, bois ou cartons, ou encore de la maroufler sur un panneau rigide. Retrouvez chez Rougier & Plé un large choix de matériel pour la peinture à l'huile, adapté à tous vos projets et envies.
Depuis les années 60, les peintres qui ont utilisé l’acrylique pour leurs toiles sont nombreux, notamment dans le domaine de l’abstrait. On compte parmi eux Morris Louis, qui fut l’un des premiers à utiliser les peintures de la marque Magna pour ses peintures les plus colorées, comme « Alpha-Pi » (1960) ou « Beta-Lambda » (1961). D’autres peintres comme Barnett Newman, Kenneth Nolan ou Larry Poons, avec « Sunnyside Switch » (1963)ont joué un rôle important. De célèbres expressionnistes abstraits l’ont utilisée, comme Mark Rothko, Robert Motherwell ou Helen Frankenthaler, ainsi que des surréalistes tels que Max Ernst ou Joan Miro : « Personnage devant le soleil » (1968). https://www.youtube.com/watch?v=L3SAdDAMtFA
×