peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

A l’époque de la Renaissance, chaque peintre devait préparer lui-même sa peinture à l’huile avec des pigments. Chacun avait ses recettes personnelles, souvent compliquées, méticuleuses et longues à mettre en œuvre. Le temps de séchage, sans les additifs siccatifs (le blanc de céruse, par exemple), était très long et comme on peignait sur des planches en bois, les œuvres étaient lourdes, peu maniables et de taille limitée. L’arrivée de la peinture à l’huile correspond à celle de la toile : deux progrès majeurs pour l’art. Cependant, les peintres restaient pour travailler dans leur atelier, où ils exécutaient les commandes des clients.
Lorsque vous achetez des pinceaux, la qualité correspond en général au prix que vous payez. Ainsi, si vous pouvez vous le permettre, il est préférable de toujours acheter les pinceaux de la meilleure qualité qui soit pour votre travail. Les pinceaux de mauvaise qualité ne sont pas aussi efficaces. Par exemple, un pinceau en soies de porc de mauvaise qualité s’évase et devient plus doux, laissant des traces et vous empêchant de contrôler la couleur. Les pinceaux synthétiques bon marché, qui sont plus doux, absorbent peu la couleur et peuvent même ne pas conserver leur pointe. Les pinceaux de mauvaise qualité se détériorent également rapidement, et vous constaterez alors que vous dépensez plus d’argent en achetant deux ou trois pinceaux bon marché qu’en achetant un seul pinceau de bonne qualité, qui durera des années.
One of our very favourite bouquets... a perfect harmony of flowers, shapes and colours. These gorgeously opulent roses, with their generous, delicately furled petals, have a truly romantic charm unmatched by other varieties... The three colours chosen by our florists blend perfectly to make a delicious cameo of creamy white, pink and red. Don't miss this delightfully chic, stylish bouquet, guaranteed to win every heart!
L’aspect couvrant vous permet de superposer des couches de plus en plus détaillées et de travailler par touches épaisses. Si vous travaillez dans l’humide, vous obtiendrez certains effets (diffusion ou dispersion) se rapprochant de l’aquarelle et du lavis. Le mélange de ces lavis avec d’autres parties traitées d’une couleur pleine, donnent des contrastes saisissants.
Une création réalisée à la peinture à l’huile est généralement conçue en superposant différentes couches de couleur. Si vous souhaitez, par exemple, peindre un portrait, vous commencerez sans doute avec une couleur d’arrière-plan, sur laquelle vous esquisserez les proportions du portrait à l’aide d’une autre couleur, puis vous ajouterez des couleurs supplémentaires au-dessus pour affiner les détails. Le mode d’interaction de ces couleurs est important et affecte l’aspect final de votre œuvre.
La peinture à l’huile est une technique plébiscitée par les artistes. En effet, ce type de peinture permet de créer des effets de matière (travail au couteau), de luminosité, de transparence tout en effectuant un travail minutieux. Les possibilités de création sont immenses et les artistes nous offrent des œuvres toutes plus poétiques les unes que les autres.
Né des ateliers classiques et des grands formats, le métier traditionnel du peintre fut et demeure la base référentielle de la technique de l'huile. Les couches picturales du tableau sont superposées selon le principe du « gras sur maigre » et exploitent les transparences de certains pigments, alliées à celle des médiums. On les appelle « jus » (très peu de pigment et beaucoup de diluant), « glacis » (très peu de pigment et beaucoup de médium corsé en résine), « vélatures » (très peu de pigment, beaucoup de médium corsé en résine et un petit peu de blanc). Par opposition à « pâte », « matière », « charge ».
Pour les effets que vous souhaitez (couches minces et mélanges délicats) et étant donné que vous connaissez déjà l’huile, je vous conseillerais de peindre à l’acrylique l’intégralité du tableau, puis de revenir par dessus avec des glacis ou couche minces à l’huile. L’huile permettant plus facilement de réaliser des mélanges délicats pour un modelé doux. Ainsi vous avez les avantages de l’acrylique par la rapidité et la simplicité d’exécution, puis les avantages de l’huile par la profondeur et les nuances subtiles que vous pouvez obtenir.

Les Impressionnistes, et la peinture moderne par la suite, abandonne le traditionnel procédé par couches superposées pour une technique plus spontanée et directe, considérée autrefois comme pochade, dite alla prima - autrement dit, peindre en une seule séance, sans séchage entre les couches. Ces courants n'ont cessé d'explorer les limites de la peinture à l'huile.

Corrigez les derniers détails. Vous avez environ trois jours au cours desquels la peinture à l'huile reste un peu humide sur la toile. Pendant ces 3 jours, vous pouvez modifier toutes les erreurs ou les supprimer complètement à l'aide d'un chiffon humide. Avant de terminer, prenez une dernière fois du recul et regardez votre peinture dans sa totalité pour voir si des changements doivent être apportés.
This pretty bouquet brings together all our favourite scented flowers of the season: delicate alstromerias, sweet-scented white freesias and gorgeoust blue lisianthus blend beautifully with these generous pale pink roses. With a handful of deliciously fragrant white carnations and elegant calla lilies, this charming bouquet is guaranteed to please...
Enfin, le pinceau acrylique Raphaël Précision est un incontournable. Facilement identifiable à son manche long lasuré marron et sa longue virola nickelé mat. Avec ses poils imitation martre, il répondra aux attentes les plus exigeants en terme de précision. En plus d'être ultra-précis, ce pinceau est à mémoire de forme. Bien que conçu en poils synthétiques, la finesse de sa pointe, sa nervosité et son ressort lui confèrent les mêmes qualités que la martre. Grâce à son excellente rétention, ce pinceau sera un incontournable pour tracer de longs traits précis et fin. Ce pinceau d'excellence se décline dans les gammes suivantes :
Pour protéger la peinture acrylique sèche on utilisera le vernis mate ou le vernis brillant. Tout dépend du rendu qu'on souhaite donné à l'oeuvre. Pour un rendu brillant, on utilisera 2 couches de vernis brillants en laissant d'abord secher la première au moins 6h. Pour un rendu mat, on mettra d'abord une couche de vernis brillant puis une couche de vernis mat pur. Pour obtenir un rendu satiné, on mélangera les deux vernis (mat et brillant).

Lorsque vous utilisez des couleurs fortes, il est préférable d’appliquer les couches épaisses sur les couches fines, car ces dernières sèchent plus rapidement. Par exemple, si vous appréciez le style à base d’empâtement utilisé par les impressionnistes avec leurs vigoureux et épais coups de pinceaux, il est important de se rappeler que ces couches épaisses doivent se superposer aux couches plus fines, car ces dernières sont susceptibles de craqueler si elles sont appliquées par dessus des empâtements.


Bien sûr, toutes les méthodes appliquées pour la peinture acrylique sont expliquées dans nos cours. Il y a par exemple la méthode des 3 pinceaux qui est expliquée en détail dans une vidéo ou encore « les mises en application de l’acrylique ». Rassurez-vous, dans chaque vidéo, un professionnel pratique ce qu’il est en train d’expliquer pour que ce soit plus clair pour vous.
Les marques pour l'aquarelle les plus répandues en France sont: Winsor & Newton, Schmincke, Sennelier, Royal Talens, Daler-Rowney, et même Dalbe. Pour vous aider à mieux choisir vos couleurs, les marques précisent le plus souvent le pouvoir couvrant et la résistance à la lumière de chaque nuance.  Selon votre budget, commencez par une boite de 10 ou 12 demi-godets.  
Si vous peignez en aplats avec des empâtements, un poil dur avec un manche long! Car vous pourrez prendre plus de distance avec votre support donc avoir plus de souplesse dans vos gestes. La soie de porc de chine est un poil dur, souple et résistant. Souvent vous lirez ou vous entendrez que c’est le pinceau indispensable pour la peinture à l’huile, une brosse idéale pour les effets de relief et pour étaler la peinture en grosse quantité. Personnellement je n’aime pas trop, je trouve qu’ils sont trop durs donc ils laissent des traces des poils (comme des rayures) et je les trouve très fragiles. Ils résistent certes aux solvants mais le poil étant rigide, il se plie rapidement, par conséquent on se retrouve avec une brosse dont les poils partent de tous les côtés. Et irrécupérable. Mais a contrario vous trouverez de nombreux adeptes. Ce sont des brosses qui se vendent très bien malgré tout de par leurs caractéristiques. A essayer donc!
Les toiles sur châssis prêtes-à-l ’emploi sont proposées en général en toile de lin ou en coton. Le lin est plus cher mais bien plus résistant, c’est la meilleure qualité. En revanche le coton a tendance à se détendre plus facilement mais son prix est moins élevé… Un bon choix qualité/prix se porte donc sur les mixtes, les toiles fabriquées dans un mélange de lin et de coton. Autrement, les toiles en polyester sont également disponibles, c’est une fibre synthétique offrant un bon rendu.
Patientez. Pour que la peinture à l'huile sèche complètement, il faut 2 ou 3 mois au total. Laissez sécher votre œuvre dans un endroit protégé pour qu'elle ne subisse pas de dommage, qu'elle ne soit pas touchée, frôlée, coudoyée, effleurée ni tâchée. Cet endroit ne devra pas être trop chaud, ni trop humide. Ne laissez pas votre toile sécher dans le noir absolu, à cause du jaunissement à l'obscurité : en effet, l'huile de lin jaunit dans l'obscurité et dépose une fine couche sur la toile. Faites aussi attention aux éventuels insectes qui pourraient tourner autour de votre toile. Ils peuvent causer de vilaines souillures s'ils se prennent les pattes dans votre peinture.
La célèbre marque Magna s’empare du marché des minéraux à l’origine de la peinture acrylique dans les années 1940, mais cette technique peine encore à trouver sa place, car les grands maîtres la méprisent, considérant que seule la peinture à l’huile est une technique digne dans le domaine de l’art. Le scepticisme ne cèdera la place à l’enthousiasme que dans les années 1960, lorsque des formules non toxiques entreront sur le marché, offrant un séchage plus rapide.

Et enfin, le vernis à retoucher qui fait également partie des indispensables. Il s’applique dès que la peinture est dure au toucher, c’est-à-dire quelques jours ou quelques semaines après avoir terminé l’œuvre. Il a trois rôles : Il protège provisoirement, il uniformise la brillance des teintes, et il permet de peindre des retouches car sa composition s’incruste dans la couche précédente.


Bonjour, votre méthode est effectivement bonne, vous respectez totalement le gras sur maigre. En ce qui concerne les médiums, mieux vaut ne pas les mélanger car chacun ayant une composition différente, il pourrait y avoir des réactions néfastes et inattendues. 1 médium par tableau ! Les médiums que vous mentionnez sont à utiliser comme d’ordinaire, en mélange avec vos couleurs, et à diluer plus ou moins avec l’essence. Enfin, la surface doit être complètement sèche pour pouvoir y appliquer une nouvelle couche, sinon des craquelures pourraient se former avec le temps. Soit vous réalisez votre oeuvre dans le frais (alla prima), dans un espace de 3/4 jours max ; Soit vous devez attendre le durcissement complet de la surface, environ 10 à 15 jours selon la composition. Merci à vous
Pour l’aquarelle, on préfère souvent des pinceaux à manche court, plus maniables sur le terrain, plus faciles à ranger. Qualité de poil : l’idéal est le poil naturel Petit-gris (du nom de l’écureuil du même nom) ou la martre Kolinsky, le top du top. Cette qualité de poil assure à la fois une excellente rétention de l’eau et une souplesse idéale pour une grande variété de traits et de touches. D’autres qualités de poils naturels (poney, mixtes…) ouvrent le choix vers des pinceaux plus simples.
L’idée est très simple, lorsqu’il y a des contours fins ou semi épais à réaliser, les marqueurs aquarelle winsor newton serviront à les faire. Ainsi, la précision devient maximale à souhait, et ceci pour de très nombreuses couleurs. Aussi, pour réussir ses traits extrêmement précis, il devient inutile de se munir d’une palette d’aquarelle ainsi que d’un récipient d’eau.
×