peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Enfin, on choisira alors l’aquarelle au regard de sa finesse, de sa teneur en pigments, et de la présentation de la peinture (en tube, en godet ou autre). Certaines marques telles que Sennelier, Van Gogh ou Rembrandt se distinguent parmi les fabricants les plus réputés de cette peinture à l’aquarelle. Aussi, ce sera à chaque aquarelliste d’évaluer ses besoins du moment et de trouver le fournisseur qui saura lui apporter la meilleure qualité de peinture, dont les caractéristiques seront bien indiquées par chaque producteur d’aquarelle.
Un très bon pinceau peut coûter très cher, il faut savoir que quand on décide d’aller acheter des bons pinceaux il faut avoir le budget. Mais la qualité du rendu et la facilité avec laquelle vous allez peindre est incomparable à un pinceau bas-de-gamme qui ne sera pas adapté à votre pratique, qui va perdre ses poils au fur et à mesure de l’usage et surtout il aura une durée de vie très courte.
Quant au papier, si vous prenez un papier trop fin ou inadapté, il va gondoler. Donc il est préférable d’utiliser du papier d’environ 200gr au minimum, sachant que comme pour l’aquarelle, l’idéal est du 300gr. Il existe toutefois des papiers spécifiques pour l’acrylique, souvent utilisables pour l’huile également et qui se présentent sous différents formats. Allant du format poche jusqu’au rouleau de 10m.

English: Oil Paint, Español: pintar al óleo, Deutsch: Mit Ölfarbe malen, Português: Pintar a Óleo, Nederlands: Schilderen met olieverf, Italiano: Dipingere con i Colori a Olio, Русский: рисовать масляными красками, 中文: 画油画, Čeština: Jak malovat olejovými barvami, Bahasa Indonesia: Melukis dengan Cat Minyak, العربية: الرسم الزيتي, Tiếng Việt: Vẽ tranh sơn dầu, 한국어: 유화 그리는 방법
L’exercice à l’aquarelle est dite habituellement difficile, ne serait-ce qu’à cause du dosage en eau très intuitif, à effectuer. Le support papier est celui devra à l’étalement de la peinture aquarelle, mais on ne choisira pas pour autant n’importe quel type de papier. Il vaudrait mieux le choisir épais, granulés ou satinés, et d’une texture pouvant être semblable à celle du papier canson, par exemple.
Utilisée en aplats avec des couleurs directement sorties du tube, la travailler en épaisseur au couteau par exemple, ou bien en glacis avec un médium transparent, ou encore par projection en la fluidifiant, à la manière de Jackson Pollock.  Que vous soyez davantage influencé par la finesse de l’aquarelle ou la noblesse de l’huile, lâchez-vous avec l’acrylique !
La première question qu’il faut se poser avant d’acheter des pinceaux huile et acrylique, c’est de savoir quelle qualité il serait bon de s’offrir. Le choix est double, puisqu’il existe des pinceaux en poils synthétiques et des pinceaux en soie de porc (ou de sanglier). La dernière catégorie des pinceaux en soie, qui se trouve être de provenance naturelle, est en même temps la plus recherchée de par sa qualité exceptionnelle. En effet, ce genre de pinceau perd très peu de poils à l’étalage de la peinture, et ses poils reprennent plus aisément leur forme d’origine après utilisation. Pour les amateurs de l’acrylique, ces deux choix d’outils synthétiques et naturels s’offrent à eux, avec cependant une préférence pour les pinceaux de poils naturels. Ceux-ci ayant tendance à ne pas retenir l’eau contenue dans l’acrylique, mais à la laisser normalement accolée à la peinture.
Brosses rondes, plates et usées bombées en poils de martre Un pinceau de bonne qualité se reconnait par la nature des poils constituant sa touffe. Aujourd’hui, les pinceaux Martre Rouge font partie des pinceaux les plus résistants et les plus souples du marché. Ces pinceaux ont fait leurs preuves depuis de nombreuses années, surtout pour la qualité de leurs poils. Ces derniers proviennent d’un mammifère carnassier à fourrure appelé martre. Les plus appréciés proviennent de la martre rouge Kolinsky et de la martre rouge Oussiri. En effet, les poils prélevés sur la queue de cet animal sont rouge doré, d’aspect fauve et extra-fin. Ce qui permet de réaliser avec finesse des travaux de détails et de précisions. En utilisant ces pinceaux, vous prendrez du plaisir à peindre vos tableaux. Les pinceaux Martre Rouge sont incontournables pour la réalisation des œuvres de qualité. Ils satisfont les exigences des artistes en contribuant à la réussite des applications et des finitions. Ces pinceaux sont disponibles en plusieurs formes (plates, rondes, usées bombées, etc.) et tailles (longue, court). Selon les besoins, ils s’adaptent parfaitement aux techniques les plus utilisés, notamment l’aquarelle et la gouache. Dans certains cas, ils s’utilisent également à l’acrylique et à la peinture à huile. Même si aujourd’hui, les fabricants utilisent les poils de martre rouge d’origine diverse, ces pinceaux gardent une place de choix surtout pour les caractéristiques de leurs touffes de poils. En effet, la caractéristique principale d’un pinceau à poils de martre rouge est sa grande capacité d’absorption des couleurs. Ce qui permet d’obtenir des nuances fines dans la texture souhaitée. Pendant l’application des couleurs, sa touffe de poils souple et élastique ne laisse aucune trace. Il se caractérise également par sa vigueur, sa nervosité, sa souplesse et sa résistance. Par ailleurs, ce pinceau haut de gamme nécessite un entretien régulier et soigné. Découvrez la gamme de pinceaux Martre Rouge et profitez de nos tarifs exceptionnels pour commander vos outils. Nous proposons trois types de pinceaux à base de poils de martre rouge Oussiri. Vous pourrez donc choisir entre les pinceaux Da Vinci de forme ronde, plate ou usée bombée. Ces pinceaux de manches longs sont d’excellente qualité. Pour perfectionner vos œuvres, n’hésitez donc pas à les utiliser !

Bonjour Gabriela. Il est normal que les couleurs ne couvrent pas le fond pour 2 raisons : il se peut que les couleurs utilisées soient naturellement transparentes, effet accentué par ailleurs par l’ajout du médium si celui-ci est en quantité assez importante ! La transparente et l’opacité sont normalement indiqués sur le tube : voir l’article qui traite du sujet. Merci à vous !

Il n'est pas conseillé de diluer les couleurs acryliques avec de l'essence. Même la technique de dilution à l'eau est déconseillée car elle appauvrit la peinture. Cependant, vous pouvez utiliser de l'eau raisonablement. Pour bien diluer l'acrylique et garder toutes ses caractéristiques, optez pour des médiums à peindre spécialement concus pour cette technique. Ex: le gesso, le white spirit... 


Utilisée autrefois pour tous les revêtements de protection et de décoration qui devaient résister à l'eau, en même temps que pour les beaux-arts, la peinture à l'huile a été remplacée partout au cours de la seconde moitié du xxe siècle, sauf en peinture artistique. Considérée en Occident comme la technique picturale reine, elle a montré une solidité remarquable ; des œuvres exposées depuis cinq cents ans et plus sont encore en bon état. La formulation des peintures à l'huile affecte la facilité d'application et l'aspect de l'ouvrage terminé et s'adapte à l'ouvrage envisagé. Les pigments et les charges déterminent l'opacité ou la transparence de la pellicule de peinture sèche ; les médiums à peindre lui donnent une consistance plus ou moins liquide ou pâteuse, influant sur son état de surface.

« Expédié par Amazon » est un service proposé par Amazon aux vendeurs : ceux-ci stockent leurs produits dans les centres de distribution Amazon, et Amazon s'occupe du traitement de la commande, de l'emballage, de l'expédition et du service client pour ces articles. Parmi les avantages de ce service: les conditions de la (pour les commandes de plus de 25 euros) et de Amazon Prime s'appliquent également à ces produits, comme s'il s'agissait d'articles Amazon.
La fin des guerres révolutionnaires et napoléonniennes va provoquer un renouveau des voyages, un intérêt pour les paysages de pays lointains ou voisins, et permettre le contact entre artistes anglais et français. Les Voyages pittoresques se multiplient, ouvrages illustrés par la lithographie, qui est alors une nouvelle technique d'impression. Les originaux sont souvent des lavis ou des aquarelles, inspirés par l'exemple anglais et la théorie du pittoresque, britannique également, de William Gilpin ; Bonington travaille au premier volume des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France de Taylor, comme Géricault et Eugène Isabey qui pratiquent aussi l'aquarelle. De nombreux artistes utilisent l'aquarelle en voyage pour leurs croquis de paysage et pour des projets, comme Eugène Delacroix, ou pour les travaux destinés à la reproduction, qui n'ont pas besoin d'être durables. L'aquarelle à l'anglaise, dessinée au pinceau et réservant les blancs sur le papier, reste rare38.

La toile montée sur châssis fait son apparition à partir du xve siècle. On en trouve les premières utilisations sur des volets d'orgue à Venise. Ce sont d'ailleurs les Vénitiens qui diffuseront cette pratique en Italie dans le courant du xvie siècle et en Flandres par Rubens. La toile, généralement de lin, doit être recouverte d’une couche d’enduit qui permet à la peinture de s’accrocher. La peinture à l'huile qui produit un film souple convient parfaitement à ce support souple, qu'il est alors possible de rouler pour son transport.


Pour la réalisation de vos œuvres avec l’aquarelle Rembrandt extra-fine, vous avez le choix entre une gamme large de modèles. En effet, le modèle d’aquarelle demi-godet est disponible en 80 couleurs différentes. Il s’agit d’une gamme extra fine d’aquarelle offrant des couleurs vives et une transparence sublime. De même, le modèle set métal de 24 demi-godets est disponible. Ce modèle a l’avantage de vous offrir à la fois 24 couleurs différentes. Profitez donc des caractéristiques et des nuances qui font la notoriété de la marque Rembrandt, afin de réaliser des œuvres pleines de professionnalismes !
En ce qui concerne la palette, les fabricants vous en proposent des très belles en bois vernis par exemple. Mais comme il est recommandé d’avoir toujours une palette propre, mieux vaut utiliser des palettes jetables, sinon il vous faudra les nettoyer après chaque séance. Des blocs de papier spécial existent, sinon des assiettes en plastiques (recyclable bien sur !) font très bien l’affaire…
Lorsque d'un trait de pinceau, on dépose l'aquarelle sur le support, les pigments se retrouvent d'abord en suspension dans le milieu aqueux. Ils se déposent ensuite progressivement au creux des aspérités du papier tout comme des sédiments charriés par une rivière en crue. Tant que le papier reste humide, des pigments flottent encore dans le liquide. Il est toujours possible d'intervenir si l'on ne perturbe pas la couche des pigments déjà déposés12.
Choisissez votre espace pour peindre. La peinture à l'huile ne requiert pas beaucoup de matériel, mais par contre vous aurez besoin d'un endroit libre de tout passage et si possible sans lumière directe du soleil . Quand vous avez trouvé votre coin, déposez une bâche par terre, afin d'éviter toute tache de peinture sur votre plancher. Assurez-vous que les 4 coins soient fixés au sol et qu'ils ne risquent pas de s'envoler. Si nécessaire, déposez des pierres ou des objets lourds aux 4 coins. Installez ensuite votre chevalet sur la bâche.
La peinture acrylique dans le domaine des arts fut commercialisée pour la première fois en 1958 aux Etats-Unis, pour être introduite en Europe quelques temps plus tard. Le nombre d’adepte est toujours en croissance depuis sa commercialisatio, c’est la peinture la plus utilisée. D’un point de vue technique c’est l’innovation la plus importante depuis la peinture à l’huile au XVe siècle.  Ce produit a créé une révolution pour les artistes, ouvrant les pratiques vers de nouvelles possibilités.

Pour avoir échangé sur ce sujet avec bien du monde, on trouve "de tout": Des hyper-méticuleux, qui prennent leur temps, prévoient dans leur temps d'atelier le temps nécessaire pour nettoyer leurs pinceaux, et des gens... disons... moins soigneux, qui remballent à toute vitesse leur matériel en se disant qu'ils nettoieront à fond la prochaine fois... et d''ici là le pinceau a durci, les poils ressemblent à un pétard explosé, et les pinceaux sont inutilisables !
Bonjour Jean, merci pour votre commentaire. La peinture à l’huile peut être utilisée fraiche sur la palette pendant près de 24h, et sans jamais créer de grumeaux, y compris en mélange avec les médiums et diluants, bien au contraire. Par conséquent, le problème vient très certainement des produits utilisés. La marque que vous mentionnez, est-ce SENNELIER ? Si c’est le cas, étant donné que les produits de ce fabriquant sont de bonne qualité, peut-être que votre matériel est trop ancien, ou bien, j’ose poser la question, êtes-vous sur que vos tubes sont bien de la peinture à l’huile ? Sennelier propose des tubes acryliques assez similaires visuellement. Merci à vous
Les acryliques, par contre, sont beaucoup plus récentes. Elles ont été commercialisées pour la première fois dans les années 1950 et contiennent des pigments en suspension dans une émulsion de polymère acrylique. Contrairement aux huiles, vous n’avez pas besoin de produits chimiques spéciaux pour diluer les acryliques – l’eau suffira. Cet aspect les rend parfaites pour les débutants.

« L’art de peindre n’est que l’art d’exprimer l’invisible par le visible » dit une célèbre citation. Ceux qui pratiquent déjà la peinture la comprennent bien. Parce qu’il ne s’agit pas tout simplement de faire des tâches par ci par là de manière hasardeuse, il s’agit de se donner l’opportunité d’exprimer qui on est, ce que l’on ressent. Dans ce cours de peinture acrylique, nous vous proposons une toute autre facette de la peinture en utilisant un produit typique, ancien mais très efficace. Le principal avantage de l’acrylique se repose sur le fait qu’il ouvre un champ d’exploitation plus large et vous laisse énormément de liberté pour laisser exprimer votre imagination.
Commencer une nouvelle pratique artistique est passionnant, amusant, mais parfois quelque peu impressionnant. Car bien que la découverte soit enrichissante, on ne sait pas toujours comment se lancer ni avec quoi… Ce blog contient toutes sortes d’articles destinés à un public plus ou moins averti, mais j’ai réalisé qu’il y manquait peut-être la base même : Comment débuter ?? 
On associe traditionnellement les débuts de la peinture à l’huile aux peintres flamands.  Les frères Van Eyck, peintres primitifs, sont les plus connus, pour leur apport tant technique qu’artistique : « portrait d’Arnolfini » (1434) est l’une des premières œuvres à l’huile en Europe. Les tableaux sont souvent des commandes, donc des portraits ou des scènes célèbres, où la lumière, le relief et les détails sont mis en valeur, comme dans « La Joconde », de Léonard de Vinci (1503-1506) ou « Le Christ dans la tempête du lac de Tibériade » de Rembrandt (1633).  

Dans les années 1960, un renouvellement de la technique apparaît avec Raoul Dufy, Jean Bazaine, Maurice Estève, Zao Wou-Ki, poursuivie dans les années 1970 par Pierre Risch, qui met au point une technique d'aquarelle sur papier de très grand format, entièrement mouillé à l'éponge et détourne un produit destiné à la sérigraphie, le drawing gum, afin de préserver le blanc du papier et ne pas gouacher l'aquarelle. https://www.youtube.com/watch?v=EYgdB0-Zwwk
×