peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Je vous conseille fortement de stocker vos pinceaux horizontalement !! Et surtout pas verticalement ! L’humidité risque de stagner, elle sera stockée à la base des poils où ils sont en contact avec le manche. L’humidité va détériorer et pourrir vos pinceaux jusqu’à ce que tous les poils tombent de vos pinceaux. Attention il ne faut pas non plus stocker vos pinceaux verticalement poils en bas, car les poils vont sécher n’importe comment. Ils vont prendre des formes abominables et ils ne seront plus utilisables ensuite !
L’acrylique a été inventée pour répondre aux attentes des artistes, se sentant trop limités par les techniques traditionnelles dont les caractéristiques correspondent moins à cette nouvelle manière de vivre. La peinture à l’huile requiert bien trop de patience, la lenteur de son processus rentre difficilement en adéquation avec cette époque contemporaine.
Bonjour Gabriela. Il est normal que les couleurs ne couvrent pas le fond pour 2 raisons : il se peut que les couleurs utilisées soient naturellement transparentes, effet accentué par ailleurs par l’ajout du médium si celui-ci est en quantité assez importante ! La transparente et l’opacité sont normalement indiqués sur le tube : voir l’article qui traite du sujet. Merci à vous !
Les brosses et pinceaux à peinture peuvent avoir différentes sortes de poils: des poils naturels ou synthétiques. Pour les peintures à base d’eau et les peintures synthétiques, il est conseillé d’employer une brosse à poils synthétiques. Ces brosses sont faciles à nettoyer en les rinçant à l'eau. Les brosses à poils naturels sont plus couramment utilisées pour la peinture à l'huile. L'entretien de celles-ci se fait au white spirit.
Avec le XIXème siècle, arrive une révolution technique : il est désormais possible d’acheter la peinture déjà mélangée et conditionnée en tubes. Les peintres impressionnistes se saisissent aussitôt de l’occasion pour sortir et la nature devient alors un sujet central dans leurs œuvres, avec la problématique nouvelle de peindre vite pour capter l’instant.
La peinture acrylique est le résultat d’un mélange de pigment, de résine acrylique et d’eau, tout simplement. La résine étant le liant et l’eau le diluant. Il est assez facile de la fabriquer soi-même puisque les pigments et les liants acryliques se trouvent dans tous les commerces spécialisés, il suffit simplement d’ajouter de l’eau dans une quantité que vous déterminerez vous-même selon la consistance souhaitée. Et voilà, votre peinture est faite !

Mélangez vos peintures. Les peintures à l'huile mettent plusieurs jours à sécher complètement, ce qui vous laisse le temps de mélanger, changer, retoucher. Cependant, il est presque impossible d'obtenir deux fois le même mélange. Mélangez donc vos peintures en quantité suffisante pour éviter de devoir tenter de refaire le même mélange entre les sessions de peinture. Ainsi, vous aurez toujours suffisamment de la couleur que vous souhaitez.


Papiers pour la peinture Papiers pour l'huile Papiers pour l'acrylique Papiers pour l'aquarelle Papiers 100% coton pour l'aquarelle Papiers étude pour l'aquarelle Albums et cartes aquarelle Magazines & Abonnements Papiers spéciaux Passe-partout et contrecollés Papiers bristol Papiers pour l'édition d'art Papiers du monde Cartons bois et cartons gris Papiers pour la gravure Papiers recyclés et écologiques Digital Fine Art et Photo
Utilisée en aplats avec des couleurs directement sorties du tube, la travailler en épaisseur au couteau par exemple, ou bien en glacis avec un médium transparent, ou encore par projection en la fluidifiant, à la manière de Jackson Pollock.  Que vous soyez davantage influencé par la finesse de l’aquarelle ou la noblesse de l’huile, lâchez-vous avec l’acrylique !
Les acryliques, par contre, sont beaucoup plus récentes. Elles ont été commercialisées pour la première fois dans les années 1950 et contiennent des pigments en suspension dans une émulsion de polymère acrylique. Contrairement aux huiles, vous n’avez pas besoin de produits chimiques spéciaux pour diluer les acryliques – l’eau suffira. Cet aspect les rend parfaites pour les débutants.
Je vous conseille fortement de stocker vos pinceaux horizontalement !! Et surtout pas verticalement ! L’humidité risque de stagner, elle sera stockée à la base des poils où ils sont en contact avec le manche. L’humidité va détériorer et pourrir vos pinceaux jusqu’à ce que tous les poils tombent de vos pinceaux. Attention il ne faut pas non plus stocker vos pinceaux verticalement poils en bas, car les poils vont sécher n’importe comment. Ils vont prendre des formes abominables et ils ne seront plus utilisables ensuite !
Le pinceau peinture à l’huile ou pour acrylique nécessite de la robustesse et une excellente rigidité pour travailler la peinture de texture. Le pinceau peinture acrylique existe en poils naturels, notamment en soie de porc pour un travail précis. Le pinceau peinture acrylique ou pour peinture à l’huile existe également en martre rouge ou en poil Kolinsky. L’acrylique peut également être travaillé à partir d’un pinceau synthétique qui est tout aussi robuste et parfait pour le traitement de la matière. Votre prochain pinceau de peinture acrylique qu’il soit naturel ou synthétique se trouvera sur pinceau-peinture.fr.
Le pinceau de calligraphie, quelle qu’elle soit, retient bien l'encre, tandis que le pinceau à peinture chinoise est plus adapté à des mélanges d'eau avec soit de l'encre de chine pour les lavis, soit des peintures à l'eau en couleur typiquement chinoises, proches des caractéristiques de la gouache ou de l'aquarelle et eau. Ils sont utilisés dans les arts traditionnels d'Extrême-Orient.
Les peintures acryliques contenant des COV ne le sont qu'à raison d'un faible taux, compris entre 5 et 20 %, un taux inférieur à la moyenne recommandée par les normes. Elles peuvent donc recevoir la norme NF environnement. Certaines peintures acryliques bénéficient également de l'Écolabel Européen, un label écologique garantissant une teneur en solvants limitée et l'absence de métaux lourds (plomb, arsenic, mercure, cadmium, etc.)

La technique a ensuite évolué, dès la fin de la Renaissance, les peintres commençant à expérimenter la pâte afin d'accentuer les lumières en leur donnant par exemple plus d'épaisseur. Ce procédé devint général et de nouvelles techniques sont nées : peinture en pleine pâte, à la touche, par touches séparées, avec ou sans ébauche préparatoire. Les peintres baroques (Rubens, Van Dyck) puis rococo (Boucher, Fragonard) et les Romantiques (Delacroix, Géricault) ont su exploiter avec brio cette écriture enlevée qui s'oppose à une manière plus lisse et « léchée » de traiter le sujet (peinture néo-classique, style pompier, surréalistes). La peinture à l'huile a la particularité de permettre les deux approches, entre autres.
La peinture à l’huile prend énormément de temps pour le séchage. Cela dure plusieurs jours. Certains considèrent cela comme étant un problème. Cependant, d’un point de vue artistique, cela constitue un énorme atout. En effet, cette attente permet de perfectionner l’œuvre. S’il existe des retouches à effectuer, il n’est jamais trop tard tant que la peinture n’est pas sèche. Le peintre aura également tout son temps pour travailler sur le mélange de ses couleurs.
Aujourd’hui, les artistes poussent l’acrylique dans ses ultimes retranchements en mêlant des à-plats parfaits, même sur de très grandes surfaces, des lavis, des traits « jetés », jusqu’aux incrustations d’accessoires et même de volumes... Avec les adjuvants et texturants qu’elle peut intégrer, l’acrylique offre des possibilités de texture et de relief inconnues jusqu’ici.
Les couleurs sont par exemple très importantes. Si vous êtes un débutant, nous vous conseillons d’utiliser la peinture fine. Nous vous apprenons dans la vidéo comment utiliser les couleurs en peinture acrylique, quels sont les coloris de base et comment ne pas trop gaspiller votre peinture. Nous vous apprenons également comment utiliser les médiums acryliques et quand est-ce qu’on doit les utiliser. En termes de matériels, les pinceaux sont aussi très importants. Grâce à nos cours, vous apprendrez quels types de pinceaux sont adaptés à la peinture acrylique et comment les utiliser pour faire sortir une belle toile. En effet, chaque type de pinceau dispose d’un usage particulier qui lui est propre. Chaque pinceau  a aussi une forme spécifique qui lui permet de créer des effets différents. Découvrez dans les cours comment les utiliser. Enfin, il y a les supports. L’un des avantages de l’acrylique est qu’on peut l’appliquer sur plusieurs supports comme le bois, les cartons, le papier, le métal etc…nos vidéos vous expliquent comment faire pour chacun de ces supports.

Vous devez respecter la règle d’or de la peinture à l’huile : peindre « gras sur maigre ». Chaque couche superposée doit être légèrement plus « grasse », donc riche en huile, que la précédente. Pour cela, diluez fortement les premières couches et de moins en moins les suivantes. Sans cela, vous risquez de voir votre tableau s’écailler avec le temps.
Vous êtes à présent prêts à peindre. La peinture à l’huile peut en effet être utilisée directement, telle qu’elle sort du tube. Seulement elle est parfois difficile à appliquer car elle se « tire » mal. C’est pourquoi la présence du médium est nécessaire. Il enrichit les couleurs de matière grasse, dès lors celles-ci deviennent fluides, brillantes et consistantes. Le diluant (essence) ne doit servir lors de cette première étape d’apprentissage qu’à nettoyer les pinceaux. Sa dilution avec les médiums est utile pour l’élaboration d’une peinture en plusieurs couches, mais mieux vaut déjà apprendre à maîtriser ses outils avant de compliquer le processus.
Lorsque vous achetez des pinceaux, la qualité correspond en général au prix que vous payez. Ainsi, si vous pouvez vous le permettre, il est préférable de toujours acheter les pinceaux de la meilleure qualité qui soit pour votre travail. Les pinceaux de mauvaise qualité ne sont pas aussi efficaces. Par exemple, un pinceau en soies de porc de mauvaise qualité s’évase et devient plus doux, laissant des traces et vous empêchant de contrôler la couleur. Les pinceaux synthétiques bon marché, qui sont plus doux, absorbent peu la couleur et peuvent même ne pas conserver leur pointe. Les pinceaux de mauvaise qualité se détériorent également rapidement, et vous constaterez alors que vous dépensez plus d’argent en achetant deux ou trois pinceaux bon marché qu’en achetant un seul pinceau de bonne qualité, qui durera des années.
Il faut savoir que l’acrylique est une résine, une matière plastique synthétique issue de la transformation du pétrole. La peinture acrylique est donc en vérité « une peinture à base de résine acrylique ». C’est pour cette raison qu’en séchant, la peinture durcit et devient résistante, comme du plastique ! Les résines acryliques sont en général bien plus résistantes que les résines naturelles donc permettent une facilité d’utilisation et un champ d’exploitation plus important.
Si c’est pour peindre à l‘huile : Fibres synthétiques ou poils naturels, tout est possible. (Sauf les petit-gris comme nous venons de voir, pas assez résistants aux solvants). Certains poils naturels ont les même caractéristiques que les synthétiques si ce n’est qu’ils sont plus fragiles, comme le putois, l’oreille de bœuf, le poney ou le kevrin. Ils sont traditionnels et sont très agréables à utiliser. Doux et nerveux à la fois.
Les brosses et pinceaux à peinture peuvent avoir différentes sortes de poils: des poils naturels ou synthétiques. Pour les peintures à base d’eau et les peintures synthétiques, il est conseillé d’employer une brosse à poils synthétiques. Ces brosses sont faciles à nettoyer en les rinçant à l'eau. Les brosses à poils naturels sont plus couramment utilisées pour la peinture à l'huile. L'entretien de celles-ci se fait au white spirit.

Le papier humidifié tend à s'allonger. Au contact de l'eau qui porte les pigments de l'aquarelle, le papier peut gondoler, formant des creux dans lesquels la couleur s'accumule. Pour limiter cet inconvénient, les fabricants de matériel de peinture proposent des blocs de papier où les feuilles sont encollées les unes aux autres sur leurs quatre bords, permettant de conserver une certaine planéïté. L'artiste détache la feuille du bloc une fois l'œuvre terminée.
Chez les primitifs, c’est la technique du glacis qui fait l’excellence. Avec les baroques, puis les peintres roccoco, ou les romantiques, c’est l’empâtement qui règne. Quant aux impressionnistes, ils apprivoisent la touche… Pendant plus de six siècles, quels que soient les goûts et les modes, l’huile va traverser toutes les époques et tous les styles.

Une création réalisée à la peinture à l’huile est généralement conçue en superposant différentes couches de couleur. Si vous souhaitez, par exemple, peindre un portrait, vous commencerez sans doute avec une couleur d’arrière-plan, sur laquelle vous esquisserez les proportions du portrait à l’aide d’une autre couleur, puis vous ajouterez des couleurs supplémentaires au-dessus pour affiner les détails. Le mode d’interaction de ces couleurs est important et affecte l’aspect final de votre œuvre.

A la recherche d’un pinceau de qualité ? ManoMano vous propose des pinceaux traditionnels : à brosse plate, des spalters, ou encore des pinceaux à tableaux. Mais aussi des pinceaux plus fins et techniques : le pinceau à rechampir ou pouce. Et vous le savez, notre équipe n’aime pas vous décevoir : c’est pourquoi les prix de nos pinceaux sont très bas !
Je cherche à me procurer des pinceaux synthétiques de trés bonne qualité, qui ont un rendu similaire aux poils naturel car je n’aime pas la précision du synthétique, je préfère les petit accidents et je travaille style « alla prima ». Quelles marques me conseillez vous ? les synthétique imitation mangouste/martre sont-ils approprié à ce que je cherche ? le nylon n’est pas trop précis dans la touche ?
Des cours sans application n’aboutissent à rien. C’est pour cette raison que nous vous proposons de vous abonner pour la catégorie « Mise en application à l’huile » Nous avons monté des vidéos qui vous aideront à vous exercer en peinture à l’huile. Ces applications tournent toutes autour de la réalité quotidienne de notre vie. Il ne vous reste plus qu’à choisir l’exercice qui vous va le mieux et démarrer votre travail.
La peinture à l’huile prend énormément de temps pour le séchage. Cela dure plusieurs jours. Certains considèrent cela comme étant un problème. Cependant, d’un point de vue artistique, cela constitue un énorme atout. En effet, cette attente permet de perfectionner l’œuvre. S’il existe des retouches à effectuer, il n’est jamais trop tard tant que la peinture n’est pas sèche. Le peintre aura également tout son temps pour travailler sur le mélange de ses couleurs.
Les contraintes de stockage ont cependant eu une influence regrettable : les peintres de la Renaissance faisaient cuire des huiles, qui étaient dés le départ faites de graines torréfiées. Les peintures à l'huile prêtes à l'emploi modernes contiennent une huile crue, à base de graines étuvées, peu adhésive et peu siccative, qui permettent une plus longue conservation7.
Puis, une fois que votre peinture a de nouveau pris le temps de durcir pendant 2 ou 3 semaines, vous pouvez à présent appliquer les glacis. Un glacis est le propre de la peinture à l’huile et c’est ce qui lui confère toute la noblesse et la profondeur de ses tons. Ce qui était autrefois un indispensable du métier et aujourd’hui peu maîtrisé et même peu connu des artistes, même professionnels.
L’aquarelle Van Gogh est une peinture dont les couleurs résistent à la lumière. Elle a un pouvoir colorant très appréciable et s’applique facilement sur les supports. Cette peinture s’adresse particulièrement aux débutants, aux étudiants et aux peintres amateurs. Elle est également utilisée dans certains cas par des peintres professionnels. Après son application, le séchage de l’œuvre réalisée se fait très rapidement.
×