peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Jusqu'au xixe siècle, les peintres, ou leurs élèves, broyaient eux-mêmes les pigments en poudre avec le liant et ils les employaient rapidement. Chacun développait sa technique, à base de différentes huiles, plus ou moins jaunissantes, utilisées crues ou cuites. Ainsi l'huile de lin, siccative et peu jaunissante, fut adoptée devant l'huile d'œillette et l'huile de noix, plus claires, mais moins siccatives.
L’eau étant le diluant, cette peinture sèche très rapidement, simplement le temps que va mettre l’eau à s’évaporer. Qualité ou défaut ? A voir selon votre utilisation et votre manière de peindre. Certain voit là un moyen de peindre rapidement plusieurs couches successives, alors que d’autre seront gênés par l’impossibilité de travailler dans le frais.
Vous pouvez esquisser un dessin au crayon sur la toile avant de commencer la peinture à proprement parler. Cela vous permettra, avant de peindre, de vérifier les proportions, les détails, la rigueur des lignes, etc. Prenez un crayon à papier pour le faire. Vous pouvez dessiner directement sur la toile ou sur un papier et ensuite le transférer sur la toile, avec ou sans papier carbone. Quand votre dessin est terminé, vérifiez la composition et l'espace « négatif ».

À l'époque classique, la peinture à l'eau, surtout adaptée au petits formats, se désigne sous le nom de miniature : « Elle est plus délicate. Elle veut être regardée de près. On ne peut la faire aisément qu'en petit. On ne travaille que sur du vélin, ou sur des tablettes. Et les couleurs ne sont détrempées qu'avec de l'eau gommée30 ». Cette peinture tient de la gouache ou de l'aquarelle, selon la façon dont l'artiste préparait ses couleurs (Béguin 1990).


Vous qui souhaitez acheter une œuvre d’art, vous hésitez peut-être : huile ou acrylique ? Entre ces deux techniques très répandues, laquelle choisir ? pour quel rendu et à quel prix ? Chacune d’elle a ses particularités et offre à l’artiste un processus de création singulier. A travers des matériaux variés et des méthodes différentes, l’artiste est libre d’y trouver son compte, et vous aussi !

Dans cette catégorie, nous vous proposons de nous suivre afin de découvrir toutes les techniques anciennes mais qui s’utilisent encore très bien de nos jours. Après chaque travail, il est nécessaire de nettoyer les pinceaux. Cela ne se fait pas n’importe comment mais de manière très pointilleuse. C’est pour cette raison que nous avons choisi de donner une place importante au nettoyage des ces petits outils. Bien sûr, ce que vous voyez quand vous allez cliquer sur la page « cours de nettoyage des pinceaux », n’est qu’un avant-goût de l’ensemble. Quand une bosse apparait sur votre peinture, elle commence à vieillir. Par conséquent, nous avons pensé à faire l’enregistrement d’un cours qui vous aidera à résorber une bosse sur la toile. Les « Bons procédés à l’huile » est un cours où vous découvrirez les différents types de peinture. La maîtrise du dégradé à l’huile et celle du blanc est aussi démontrée par des professionnels dans les catégories. Après le visionnage de ces vidéos, vous pouvez commencer à vous mettre au travail.
Notre boutique en ligne a sélectionné les meilleurs produits du marché tout spécialement pour vous, afin de vous aider à exprimer votre tempérament artistique dans les meilleures conditions possibles. Alors, n'hésitez pas : que vous peignez sur du papier ou sur des toiles en coton, que vous privilégiez les petits formats ou que vous ne juriez que par les grandes tailles, que vous soyez un simple amateur ou un artiste confirmé au talent reconnu, offrez-vous les meilleurs pinceaux pour la peinture acrylique pour créer avec joie ! Nous mettons un point d'honneur à vous proposer le meilleur en la matière, tout en veillant à conserver des prix accessibles. Alors laissez-vous tenter !

Pensez à vos couleurs. Pour les peintres débutants, il est souvent très difficile de faire correspondre les couleurs et leurs mélanges à leur sujet. En effet, le cerveau enregistre une valeur de couleur idéalisée : par exemple, quand vous voyez un ciel bleu, vous mélangez de la peinture bleue et bien sûr vous réalisez rapidement que votre peinture est beaucoup plus lumineuse et colorée que le ciel. L'astuce consiste à aller au-delà des couleurs que notre cerveau enregistre et d'examiner les couleurs réelles telles qu'elles sont.
Si vous entrez dans un magasin pour artistes, vous pourrez vous sentir submergé par la quantité astronomique de pinceaux proposés. Dois-je prendre un pinceau en fibres naturelles ou synthétiques ? Qu’en est t-il de la forme de la tête ? Vaut-il mieux choisir les plus chers ? N’ayez crainte, en explorant les réponses à ces questions, vous pourrez restreindre les choix que vous devrez faire et ainsi trouver l’outil idéal pour votre travail.
Prenez un pinceau plutôt fin et un autre plus épais pour commencer, surtout pas de trop gros pinceaux qui seront inutiles pour démarrer. Le petit gris va prendre une forme tout à fait particulière est magique pour travailler à l’aquarelle. Il va former une pointe avec laquelle il suffira d’effleurer votre papier pour avoir des traits fins  et travailler avec précision. En écrasant un peu plus vous aurez des surfaces plus larges. 
Donc pour peindre à l’aquarelle, il est indispensable d’acheter des pinceaux petits gris, c’est à dire en queue d’écureuil.  Il n’est pas question de travailler avec un autre type de pinceau. Pourquoi ? Et bien parce que ce poil a une capacité incroyable à se gorger d’eau. Il va vous permettre d’un seul trait de pouvoir remplir votre pinceau d’eau et d’aquarelle puis de travailler votre aquarelle sans devoir sans cesse tremper votre pinceau dans l’eau.
×