peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

Il est possible d’utiliser la peinture acrylique seule sans mélange avec de l’eau ou un autre médium à peindre. De cette façon vous prélevez directement la peinture avec votre pinceau, spalter ou encore couteau pour l’utiliser immédiatement. L’avantage d’utiliser de la peinture acrylique seule, c’est que celle-ci a un fort pouvoir recouvrant et profite de toute son opacité.
En peinture à l'huile, on appelle broyage le mélange du pigment en poudre avec le liant. Broyer un matériau, c'est le réduire en poudre ; autrefois, cette opération se faisait sur une pierre polie, avec adjonction d'un liquide pour maintenir la poussière de pigment. Pour la peinture à l'huile, on broyait généralement à l'eau, puis on laissait sécher les pains de poudre pigmentaire, avant de les broyer à nouveau, avec de l'huile ; certains pigments comme le massicot ou le minium devaient se broyer directement à l'huile pour ne pas perdre leur couleur14.
Dans la peinture à l’huile, la forte présence de substances chimiques synthétiques et naturelles s’avère être très nocive pour la santé. Il s’agit notamment des Composés Organiques Volatils (COV). Ces substances s’évaporent lors de l’application de la peinture, et surtout lors du séchage. Elles continuent ensuite de se diffuser dans l’air. Ainsi, la peinture à l’huile est dangereuse pour la santé des peintres mais également des gens qui vivent ensuite dans les pièces peintes. D’ailleurs, de nombreuses peintures à l’huile ne répondent pas aux normes européennes en matières de réduction des COV.
Godets pour paletteCes godets sont les plus élégants du marché. Entièrement en métal, ils sont fabriqués en Europe depuis plus de 100 ans. Godets doubles, godets simples, de tailles différentes, sans ou avec bouchons à vis parfaitement hermétiques. Ainsi, vos médiums et liants ne sécheront pas. Très pratiques, tous nos modèles se clipsent sur les palettes de peintre.
Si vous peignez en aplats avec des empâtements, un poil dur avec un manche long! Car vous pourrez prendre plus de distance avec votre support donc avoir plus de souplesse dans vos gestes. La soie de porc de chine est un poil dur, souple et résistant. Souvent vous lirez ou vous entendrez que c’est le pinceau indispensable pour la peinture à l’huile, une brosse idéale pour les effets de relief et pour étaler la peinture en grosse quantité. Personnellement je n’aime pas trop, je trouve qu’ils sont trop durs donc ils laissent des traces des poils (comme des rayures) et je les trouve très fragiles. Ils résistent certes aux solvants mais le poil étant rigide, il se plie rapidement, par conséquent on se retrouve avec une brosse dont les poils partent de tous les côtés. Et irrécupérable. Mais a contrario vous trouverez de nombreux adeptes. Ce sont des brosses qui se vendent très bien malgré tout de par leurs caractéristiques. A essayer donc!
Les rouleaux à peinture offrent d’autres avantages pour vos travaux de peinture. Les rouleaux vous permettent de peindre plus rapidement de plus grandes surfaces. De plus, le rouleau permet de répartir la peinture de façon égale sur la surface. Il existe différents types de rouleaux sur le marché, chacun avec ses propres qualités. Les rouleaux à peinture sont fabriqués en matériaux naturels ou synthétiques
L’aquarelle extra-fine est une peinture aquarelle très finement broyée, avec des pigments naturels sans mélange, à laquelle on adjoint une gomme arabique de grande qualité et des adjuvants spécifiques qui vont améliorer la résistance à la lumière, la conservation ou la brillance de la couleur. C’est une aquarelle prisée par les artistes professionnels.
L’assortiment de pinceaux, de brosses et de rouleaux à peinture est très grand. Il est conseillé d’employer un rouleau et une brosse pour chaque travail de peinture. Le rouleau est parfait pour peindre facilement et rapidement de grandes surfaces. La brosse à peinture convient mieux pour les plus petits travaux et les finitions. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des brosses et rouleaux à peinture les plus courants, pour commencer à peindre en étant bien préparé.
Le pinceau (du latin peniculus, petite queue) est un instrument de peinture, de dessin et d'écriture composé d'un manche ou hampe (en bois ou plastique) munie à son extrémité d'une touffe de poils maintenue grâce à une virole. Avant l'apparition de la virole métallique, les poils étaient maintenus grâce à une plume ligaturée par du fil en laiton : on trouve ces pinceaux, très populaires, sous l'appellation de pinceau 'monté sur plume'.
Aujourd’hui, les artistes poussent l’acrylique dans ses ultimes retranchements en mêlant des à-plats parfaits, même sur de très grandes surfaces, des lavis, des traits « jetés », jusqu’aux incrustations d’accessoires et même de volumes... Avec les adjuvants et texturants qu’elle peut intégrer, l’acrylique offre des possibilités de texture et de relief inconnues jusqu’ici.
Il me semble intéressant de présenter ce produit car il peut satisfaire un grand nombre de peintre préférant la peinture à l’huile, mais qui malheureusement sont confrontés aux problèmes des solvants (toxicité, allergies, etc…). Celle-ci est donc un bon compromis, tout autant que les peintures à l’huile diluables à l’eau. (Voir l’article sur les alternatifs aux solvants. ) Avec ces deux méthodes, chacun peut trouver son compte.
Monsieur Peinture prend tout en charge pour vous accompagner dans votre projet de peinture. Devis très rapide, discussions constructives pour affiner celui-ci, identification d'un peintre disponible en 3 jours ! Prestation au top ! Le peintre sélectionné était par ailleurs très bien : un excellent professionnel avec de nombreuses années d'expérience !plus
•    Les pinceaux en martre conservent une pointe parfaite, idéale pour obtenir un excellent contrôle et une grande précision. Les poils de martre sont aussi naturellement absorbants, ce qui signifie que ces pinceaux sont imbibés d’une grande quantité de couleur pour une plus grande fluidité. Les pinceaux en martre sont de très grande qualité, les meilleurs étant fabriqués à partir de la pointe de la queue du martre kolinsky de Sibérie,comme les pinceaux en martre kolinsky de la série 7 de Winsor & Newton.

Vérifiez la couleur de la source lumineuse, pendant une belle journée ensoleillée, le sujet aura un éclat doré. Par temps couvert, la lumière est diffusée à travers les nuages, ce qui donnera à votre sujet une teinte grise. Vous pouvez également percevoir des lumières colorées dans la lumière (comme les néons ou des ampoules teintées) ce qui affectera les couleurs de votre sujet.

Il me semble intéressant de présenter ce produit car il peut satisfaire un grand nombre de peintre préférant la peinture à l’huile, mais qui malheureusement sont confrontés aux problèmes des solvants (toxicité, allergies, etc…). Celle-ci est donc un bon compromis, tout autant que les peintures à l’huile diluables à l’eau. (Voir l’article sur les alternatifs aux solvants. ) Avec ces deux méthodes, chacun peut trouver son compte.


Si c’est pour peindre à l‘aquarelle  : Il faut un pinceau avec un manche court pour plus de maniabilité et avec des poils ayant une forte capacité à absorber et à retenir l’eau en permanence. Les meilleurs en la matière sont les petit-gris et les martres. Leurs poils sont très doux et très fins ce qui leur permet de se plier à la moindre pression, s’élargissant en éventail lorsqu’on appuit un peu pour donner un trait large puis retrouvant leur pointe effilée comme au départ une fois qu’on le soulève. Bien nettoyés et entretenus, ces pinceaux ont une durée de vie extraordinaire. Les meilleurs qualités (prévoir un gros budget dans ce cas) sont inusables, un excellent pinceau de ce genre peut être gardé à vie.
Il est important de laisser ce phénomène agir naturellement, pour cela la surface doit toujours être plus molle (donc plus grasse) que la profondeur. En effet, les couches externes siccativent en premier et forment alors une barrière à la pénétration de l’oxygène jusqu’au cœur de la peinture. Comme nous l’avons vu précédemment, un phénomène purement physique et logique se produit : la surface étant au contact de l’air va se durcir assez rapidement, alors qu’en profondeur la peinture sera encore « molle », donc au moindre mouvement ou tension, la croute en surface va inévitablement se craqueler.
One of our very favourite bouquets... a perfect harmony of flowers, shapes and colours. These gorgeously opulent roses, with their generous, delicately furled petals, have a truly romantic charm unmatched by other varieties... The three colours chosen by our florists blend perfectly to make a delicious cameo of creamy white, pink and red. Don't miss this delightfully chic, stylish bouquet, guaranteed to win every heart!
La peinture acrylique dans le domaine des arts fut commercialisée pour la première fois en 1958 aux Etats-Unis, pour être introduite en Europe quelques temps plus tard. Le nombre d’adepte est toujours en croissance depuis sa commercialisatio, c’est la peinture la plus utilisée. D’un point de vue technique c’est l’innovation la plus importante depuis la peinture à l’huile au XVe siècle.  Ce produit a créé une révolution pour les artistes, ouvrant les pratiques vers de nouvelles possibilités.
La peinture à l’eau comme l’aquarelle, les encres, la gouache : ce sont des peintures qui n’agressent pas les pinceaux. Le nettoyage est très simple : vous allez rincer vos pinceaux à l’eau tiède sous un filet d’eau avec un peu de savon liquide, essorer, tamponner vos pinceaux avec un chiffon ou du sopalin, puis vous les laisserez reposer à plat (on voit ensuite le stockage des pinceaux)

Un glacis est une couleur transparente qui superposée à un autre, lui modifie sa teinte sans la recouvrir. L’exemple type est un glacis bleu sur un fond jaune qui donnera du vert. Seulement l’intensité de cette nouvelle teinte sera bien plus belle et profonde qu’une simple couleur verte car les rayons de lumière traversent toutes les couches pour se réfléchir sur celle qui est le plus en profondeur. Un peu comme si vous superposiez des verres colorés.
Sans pratiques, tout ce qu’on explique dans les cours n’est rien et ne peut être utilisé. Voilà pourquoi, nous réservons quelques démonstrations comme la peinture d’un coucher de soleil à l’acrylique par exemple ou encore peindre la peau à l’acrylique. Vous aurez l’embarras du choix. Peindre l’écorce d’un arbre vous apprend à bien utiliser vos pinceaux sur un arbre pour en faire une œuvre d’art.
Il existe un très large choix de produits qui se mélangent à l’acrylique afin de modifier ses caractéristiques, et c’est ce qu’on appelle des médiums pour Peinture acrylique. Ainsi avec des couleurs acryliques de base, il est possible de les transformer en couleurs brillantes ou mates, opaques ou transparentes, épaisses ou fluides. Ils sont à mélanger directement avec les couleurs.
Les pinceaux à réserve d'eau peuvent s'utiliser seuls pour des croquis colorés rapides, ou en complément des pinceaux classiques et des godets. Contrairement au pinceau traditionnel, qui libère l'eau toujours pigmentée tant qu'il y en a, le flux d'eau venant de la réserve dilue l'aquarelle prise au godet au fur et à mesure qu'on passe le pinceau sur le papier. Seul un pinceau sec peut retirer, en la pompant, un excès de peinture humide, un pinceau à eau ne peut que laver le pigment, le repoussant un peu plus loin.
La longueur du manche varie elle aussi. Si vous travaillez avec des couleurs à l’huile, alkydes ou des couleurs acryliques, vous constaterez souvent que vous peignez à une certaine distance de la toile, un pinceau à manche long fera sans doute préférable. Si vous préférez l’aquarelle, vous travaillez probablement plus près de votre toile, un manche plus court sera un investissement plus judicieux.
Les amateurs fortunés qui font le tour de l'Italie utilisent alors encore l'aquarelle d'une façon classique, sur du dessin à la mine de plomb et à la plume. John Robert Cozens, fils d'Alexander, développe un style d'aquarelle dans lequel le dessin, étape préalable de la composition, ne transparaît pas dans l'œuvre. Thomas Girtin définit le premier l'aquarelle par la transparence de la peinture sur le support, magnifiée par l'usage d'un papier à grain dont le blanc, réservé, donne seul les hautes lumières, et la pose en rivale de la peinture à l'huile, tout en délaissant les sujets classiques tirés de l'antiquité pour s'intéresser aux effets du paysage de son pays36.
Si vous entrez dans un magasin pour artistes, vous pourrez vous sentir submergé par la quantité astronomique de pinceaux proposés. Dois-je prendre un pinceau en fibres naturelles ou synthétiques ? Qu’en est t-il de la forme de la tête ? Vaut-il mieux choisir les plus chers ? N’ayez crainte, en explorant les réponses à ces questions, vous pourrez restreindre les choix que vous devrez faire et ainsi trouver l’outil idéal pour votre travail.
La peinture à l'huile a supplanté la technique de la tempera à la fin du Moyen Âge ; les primitifs flamands en ont généralisé l'usage, qui s'est ensuite répandu en Occident. À partir du xviie siècle, les artistes se répartissent entre deux approches : la superposition de couches transparentes ou glacis, et le travail en pâtes opaques. Au fil des époques, la technique de la peinture à l'huile a connu des changements considérables, liés aux progrès techniques et aux évolutions esthétiques. La peinture d'un seul coup, alla prima, autrefois caractéristique des pochades, a supplanté la lente superposition de couches transparentes.
Il faut savoir que l’acrylique est une résine, une matière plastique synthétique issue de la transformation du pétrole. La peinture acrylique est donc en vérité « une peinture à base de résine acrylique ». C’est pour cette raison qu’en séchant, la peinture durcit et devient résistante, comme du plastique ! Les résines acryliques sont en général bien plus résistantes que les résines naturelles donc permettent une facilité d’utilisation et un champ d’exploitation plus important.
La toile doit absolument être encollée si vous comptez peindre dessus, cela permettra d’une part, de la rigidifier un peu sinon sa souplesse naturelle risquerait d’endommager la couche picturale, et d’autre part de la protéger des attaques extérieurs, comme l’humidité, les bactéries, etc… Pour cela, même chose que pour le bois, vous pouvez utiliser des liants acryliques, des gessos et des encollages universels. En appliquant plusieurs couches fines plutôt qu’une seule épaisse.
Cette acrylique là, satisfait un très grand nombre de peintre et tant mieux. Pour ma part, peindre à l’acrylique me contrarie toujours un peu, moi qui suis une grande fervente de la peinture à l’huile. L’idéal serait une peinture qui lie les qualités de l’acrylique aux qualités de la peinture à l’huile. Et sachez mesdames et messieurs, qu’elle existe !!

En effet, la gamme de peinture acrylique Open de la marque Golden répond à toutes ces attentes. Winsor & Newton avec sa gamme d’extra-fine Artist’ le propose également. Cette gamme existe depuis plusieurs années déjà mais est encore peu connue. Pourtant elle est le compromis parfait entre la simplicité de l’acrylique et la beauté de l’huile. Lorsque je l’ai découvert, je l’ai forcément testé, et je l’ai totalement approuvé. C’est assez rare mais j’ai été impressionnée…
Les rouleaux à peinture offrent d’autres avantages pour vos travaux de peinture. Les rouleaux vous permettent de peindre plus rapidement de plus grandes surfaces. De plus, le rouleau permet de répartir la peinture de façon égale sur la surface. Il existe différents types de rouleaux sur le marché, chacun avec ses propres qualités. Les rouleaux à peinture sont fabriqués en matériaux naturels ou synthétiques
Le modèle choisi est une sphère car on sait déjà à peu près où appliquer les valeurs. Le travail commence avec la couleur intermédiaire qui sera le gris. Après la pose, le premier pinceau est gardé en main sans être nettoyé. Il faut laisser la teinte sur l’outil car il va encore servir ultérieurement. Ensuite, l’ombre de couleur noire est appliquée avec le deuxième pinceau. Comme la peinture acrylique n’a pas eu le temps de sécher, la couleur peut être retravaillée pour obtenir des fondus. Du blanc pur est utilisé pour la lumière. Il est posé avec le troisième pinceau.
•    Les pinceaux en poils de poney sont une exception. En effet, il s’agit de pinceaux en poils naturels pouvant être utilisés efficacement avec des médiums plus épais. Les pinceaux en poils de poney ont des poils plus grossiers ne formant pas de pointe et offrant peu de ressort. Cependant, leur rigidité est utile avec des techniques tels que l’huile et l’acrylique.

This magnificent bouquet is composed in a perfect harmony of flowers, shapes and colours. These beautifully opulent roses, with their generous, delicately furled petals, have a truly romantic charm unmatched by other varieties... The three colours chosen by our florists blend perfectly to make a delicious cameo of creamy white and deep red. We're sure you'll particularly love the beautiful striped 'Soutine' roses in this wonderfully stylish bouquet.
La peinture à l'huile a supplanté la technique de la tempera à la fin du Moyen Âge ; les primitifs flamands en ont généralisé l'usage, qui s'est ensuite répandu en Occident. À partir du xviie siècle, les artistes se répartissent entre deux approches : la superposition de couches transparentes ou glacis, et le travail en pâtes opaques. Au fil des époques, la technique de la peinture à l'huile a connu des changements considérables, liés aux progrès techniques et aux évolutions esthétiques. La peinture d'un seul coup, alla prima, autrefois caractéristique des pochades, a supplanté la lente superposition de couches transparentes.

La peinture aquarelle doit aussi s’utiliser avec un matériel adapté. Les pinceaux vendus avec me kit de peinture à palette constituent les premiers outils de choix pour débuter. De plus gros pinceaux spécialisés pour l’aquarelle, sauront également être utiles dans  l’étalage rapide des couleurs sur des surfaces étendues. Et bien entendu pour les détails, les pinceaux extra fins seront une très belle option.

×