peinture acquarelle peinture acrylique peinture huile pinceau peinture pinceaux acrylique

This all white bouquet is filled with stylish charm. In pretty shades of white and soft green, this refined, harmonious composition brings together generous white Vendela roses, gorgeous ranunculus, delicate white veronicas, bouvardia and santinis, with a few branches of shimmering silverbrunia and eupatorium. A glorious selection of opulent, delicately perfumed white flowers and rich textures to accompany all your messages!
Si l’usage de couleurs diluées à l’eau remonte à l’Égypte ancienne, on considère que c’est la Renaissance qui a vu éclore l’aquarelle, du moins comme technique en tant que telle. L’aquarelle est d’abord utilisée pour des travaux préparatoires en vue d’une oeuvre plus ambitieuse, à l’huile par exemple. Elle a fonction d’esquisse colorée et non d’oeuvre par elle même.

Il existe un très large choix de produits qui se mélangent à l’acrylique afin de modifier ses caractéristiques, et c’est ce qu’on appelle des médiums pour Peinture acrylique. Ainsi avec des couleurs acryliques de base, il est possible de les transformer en couleurs brillantes ou mates, opaques ou transparentes, épaisses ou fluides. Ils sont à mélanger directement avec les couleurs.
Depuis les années 60, les peintres qui ont utilisé l’acrylique pour leurs toiles sont nombreux, notamment dans le domaine de l’abstrait. On compte parmi eux Morris Louis, qui fut l’un des premiers à utiliser les peintures de la marque Magna pour ses peintures les plus colorées, comme « Alpha-Pi » (1960) ou « Beta-Lambda » (1961). D’autres peintres comme Barnett Newman, Kenneth Nolan ou Larry Poons, avec « Sunnyside Switch » (1963)ont joué un rôle important. De célèbres expressionnistes abstraits l’ont utilisée, comme Mark Rothko, Robert Motherwell ou Helen Frankenthaler, ainsi que des surréalistes tels que Max Ernst ou Joan Miro : « Personnage devant le soleil » (1968). https://www.youtube.com/watch?v=hPAMfoyawVg
×